Daniel Ichbiah

Daniel Ichbiah
Daniel Ichbiah est l'auteur de plusieurs best-sellers, dont deux livres classés numéros un des ventes : Les 4 vies de Steve Jobs (publié en août 2011) et Les chansons des Rolling Stones (publié en juin 2014). Il a également écrit de nombreux livres devenus des références dans leur domaine comme L... Voir plus
Daniel Ichbiah est l'auteur de plusieurs best-sellers, dont deux livres classés numéros un des ventes : Les 4 vies de Steve Jobs (publié en août 2011) et Les chansons des Rolling Stones (publié en juin 2014). Il a également écrit de nombreux livres devenus des références dans leur domaine comme La Saga des Jeux Vidéo. Auteur de nombreuses méthodes de musique, il a écrit des biographies de Madonna, Elvis Presley, Michael Jackson, Coldplay, les Beatles.

Avis (2)

  • add_box
    Couverture du livre « Mark Zuckerberg ; la biographie » de Daniel Ichbiah aux éditions La Martiniere

    Missbook85 sur Mark Zuckerberg ; la biographie de Daniel Ichbiah

    Voici l’histoire incroyable de l’insoutenable légèreté d’un tout jeune génie de la programmation qui va se retrouver propulsé à la tête du plus grand réseau social mondial ! » Mark Zuckerberg, la biographie « est un livre de Daniel Ichbiah, publié en cette année 2018 aux Editions de La...
    Voir plus

    Voici l’histoire incroyable de l’insoutenable légèreté d’un tout jeune génie de la programmation qui va se retrouver propulsé à la tête du plus grand réseau social mondial ! » Mark Zuckerberg, la biographie « est un livre de Daniel Ichbiah, publié en cette année 2018 aux Editions de La Martinière. Il aurait pu être millionnaire dès l’âge de dix-huit ans. Mais en refusant cette proposition de Microsoft, Mark Zuckerberg a à la fois suscité admiration, émulation et même indignation.
    Issu d’une famille américaine modeste, Mark Zuckerberg se différencie rapidement de ses camarades de classe en passant tout son temps libre sur son ordinateur à programmer. Adolescent plutôt solitaire donc, il s’inscrit à des cours d’informatique pour adultes. Mais l’élève dépasse vite le maître et ne trouve bientôt plus de quoi étancher cette soif d’apprendre inextinguible. Accepté à Harvard pour la plus grande fierté de ses parents, le jeune Zuckerberg va y rencontrer des camarades qui vont avoir un rôle déterminant dans l’incroyable ascension de son projet.
    En effet, un soir d’ennui sur le campus, le jeune prodige pirate l’ensemble des ordinateurs de la célèbre université et hacke les trombinoscopes des résidences pour y récupérer les photos des élèves. Ainsi naît FaceMash. Menacé d’exclusion par le conseil de discipline, il s’en sortira avec un simple avertissement. Mais cette audace va faire parler de lui et attirer la curiosité des frères Winklevoss. A la tête du projet Harvard Connection, qui a pour finalité de permettre aux étudiants de pouvoir être connectés, ils vont faire appel à Zuckerberg pour parfaire leur création. Seul un accord oral scelle leur engagement…
    p. 71 : » Zuckerberg aurait-il abusé de la confiance des Winklevoss pour créer son propre réseau social en douce ? «
    Mais très vite Mark semble aux abonnés absents, ce qui ne manque pas de susciter l’inquiétude chez les frères Winklevoss. Dans l’ombre il travaille parallèlement sur son propre projet. Le 4 février 2004 TheFacebook est officiellement créé et son succès au sein de Harvard est instantané.
    p. 81 : » En observant la popularité du site à Harvard, il était aisé de prédire que les réseaux sociaux allaient devenir quelque chose de gigantesque. «
    Victime de son succès, TheFacebook traîne techniquement à satisfaire l’ascension du nombre d’abonnés. Zuckerberg doit alors faire appel à ses camarades pour financer de nouveaux serveurs.
    p. 87 : » Nous n’arrivions plus à agrandir l’architecture informatique assez rapidement. «
    Au fur et à mesure que le nombre d’utilisateurs augmente, le réseau social propose de nouvelles fonctionnalités, sans en avoir au préalable mesuré les limites, au gré parfois d’un accueil plus ou moins apprécié du public.
    L’équipe de Facebook s’étoffe de petits génies dont la moyenne d’âge ne dépasse pas les vingt-cinq ans ! Avec un look d’adolescent qui lui collera longtemps à la peau, Zuckerberg rencontre les banquiers et autres investisseurs, maîtrisant son sujet. Sûr de lui et à mille lieues de chercher à faire fortune, il détonne dans le milieu. Son succès fulgurant attire les médias, et son manque d’aisance en public joue en sa défaveur.
    p. 214 : » Zuckerberg doit se rendre à l’évidence : il lui faut lancer une offensive de relations publiques. «
    Comprenant très vite que de la qualité de ses interventions médiatiques dépend la pérennité de Facebook, il s’entoure des meilleurs. Ses finances le lui permettent désormais, largement.
    Et malgré de grossières erreurs, notamment le scandale sur le non respect des informations personnelles des membres du réseau social le plus important au monde, il fait son mea culpa en toute humilité, se défendant chaque fois que son objectif premier est de rendre le monde toujours plus connecté et plus ouvert.
    Est-ce que vous possédez Facebook ? Ou est-ce que Facebook vous possède ? La question est scandaleusement d’actualité. L’auteur de cette brillante biographie, Daniel Ichbiah, est écrivain et journaliste, et spécialiste des nouvelles technologies. Ses investigations pour la réalisation de ce livre ont pris fin en ce début d’année 2018, et balaye ainsi une très large période. Si aujourd’hui Facebook est loin d’en avoir fini avec ses tourments, il n’en reste pas moins le réseau social numéro un. Mark Zuckerberg reste un personnage énigmatique, dont la philanthropie exacerbée suscite certaines interrogations. Dépassé par sa propre création, le très jeune et multimilliardaire Zuckerberg aurait-il finalement créé un monstre ?
    p. 9 : » Tel est le monstre que, à son corps défendant, Mark Zuckerberg a contribué à créer. La créature a échappé à son créateur et vit à présent sa propre vit. «
    PASSIONNANT !!!

  • add_box
    Couverture du livre « Le livre de la bonne humeur » de Daniel Ichbiah aux éditions Ichbiah Editions

    Bernard Viallet sur Le livre de la bonne humeur de Daniel Ichbiah

    Des célébrités qui ont été des cancres à l'école aux grands esprits qui se sont trompés sur l'avenir du train, de la radio, du cinéma ou de l'ordinateur, en passant par les virelangues, ces phrases difficiles à prononcer mais si utiles pour les comédiens ou par des histoires de chats capables de...
    Voir plus

    Des célébrités qui ont été des cancres à l'école aux grands esprits qui se sont trompés sur l'avenir du train, de la radio, du cinéma ou de l'ordinateur, en passant par les virelangues, ces phrases difficiles à prononcer mais si utiles pour les comédiens ou par des histoires de chats capables de parcourir des centaines voire des milliers de kilomètres pour rentrer chez eux, les rubriques, anecdotes, historiettes et autres citations (Alain, Warren Buffett et autres...) ne manquent pas dans cette sympathique anthologie de la bonne humeur.
    Charmant fourre-tout de bizarreries amusantes, ce livre a pour but de divertir avec toutes sortes de curiosités sans grand lien les unes avec les autres. On apprend ainsi le véritable nom de chanteurs, chanteuses, comédiens et comédiennes célèbres tout comme on y découvre ou redécouvre la fameuse triple passoire de Socrate. Avant de raconter quelque chose à propos de quelqu'un toujours se demander si c'est vrai, bon et utile. Au bout du compte, un livre facile à lire qui fait passer un agréable moment sans prise de tête mais avec la possibilité d'apprendre diverses choses plus ou moins signifiantes pour le lecteur. Merci à l'auteur de l'offrir en libre accès sur toutes les plateformes.

Discussions autour de cet auteur

Il n'y a pas encore de discussion sur cet auteur

Soyez le premier à en lancer une !