Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement ou connectez-vous pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Charles Aubert

Charles Aubert
Charles Aubert était directeur commercial d'une société d'assurances. A la faveur d'un plan social, il décide de quitter la ville et s'installe au sud de Montpellier, avec femme et enfants. Il choisit une cabane au bord de l'étang des Moures, où il écrit et fabrique des bracelets-montres, à son ... Voir plus
Charles Aubert était directeur commercial d'une société d'assurances. A la faveur d'un plan social, il décide de quitter la ville et s'installe au sud de Montpellier, avec femme et enfants. Il choisit une cabane au bord de l'étang des Moures, où il écrit et fabrique des bracelets-montres, à son rythme. Charles Aubert est déjà l'auteur de Bleu Calypso, paru en janvier 2019 aux éditions Slatkine & Cie, qui paraîtra en janvier 2020 chez Pocket.

Avis sur cet auteur (59)

  • add_box
    Couverture du livre « Danser encore » de Charles Aubert aux éditions Slatkine Et Cie

    Mimosa sur Danser encore de Charles Aubert

    comment l'actualité fait écho à ce livre court certes mais tellement dense!ce boxeur gitan est digne d'admiration,un style vif qui nous embarque...à lire d'une traite.

    comment l'actualité fait écho à ce livre court certes mais tellement dense!ce boxeur gitan est digne d'admiration,un style vif qui nous embarque...à lire d'une traite.

  • add_box
    Couverture du livre « Danser encore » de Charles Aubert aux éditions Slatkine Et Cie

    Geneviève Munier sur Danser encore de Charles Aubert

    Jamais je n’aurai mis si peu de temps entre l’achat d’un roman, sa lecture et la rédaction de mon avis. J’ai rencontré Charles Aubert, l’auteur de "Danser Encore", à Montpellier, le samedi 4 Novembre, commencé ma lecture dès le lendemain et je l’ai terminée le lundi matin. J’ai rédigé ces...
    Voir plus

    Jamais je n’aurai mis si peu de temps entre l’achat d’un roman, sa lecture et la rédaction de mon avis. J’ai rencontré Charles Aubert, l’auteur de "Danser Encore", à Montpellier, le samedi 4 Novembre, commencé ma lecture dès le lendemain et je l’ai terminée le lundi matin. J’ai rédigé ces quelques lignes dans la foulée.

    Il faut dire que ce roman, inspiré d’une histoire vraie, m’a totalement emportée. Je n’avais jamais entendu parler de Johann Trollmann dit "Rukeli", boxeur tsigane qui vivait en Allemagne sous les nazis et fut assassiné d’une balle dans la nuque lors de son dernier combat au camp de Neuengamme le 9 février 1943. C’est en tous les cas la version choisie par l’auteur. Il semblerait, en effet, qu’il y en ait d’autres.

    Ainsi dans cet ouvrage, à l’aide d’une très intéressante construction en dix rounds, Charles Aubert mêle avec brio l’Histoire de l’Allemagne nazie et de ses horreurs et celle d’un homme hors du commun. Car sa vie est faite de l’amour inconditionnel et réciproque qu’il vouera jusqu’à la fin à Olga. "Elle est allemande, une vraie, une aryenne, comme ils disent." Mais "Le fait qu’il soit tsigane ne la dérange pas." Et "La famille d’Olga l’accueille." Elle est faite aussi de l’amour des combats, de plus en plus nombreux, de plus en plus victorieux puis... de batailles, de petits bonheurs et de grands malheurs que je vous laisse découvrir.

    L’écriture de l’auteur est très belle, parfaitement limpide, claire, vive. Pareille aux coups de poing échangés sur le ring, elle percute, assène. Mais elle sait aussi se faire légère et danser aussi élégamment que le boxeur qu’elle décrit. Les mots sont toujours superbement choisis, ils s’emboîtent à merveille et donnent au final un texte non seulement passionnant, mais extrêmement émouvant.

    "Danser encore", un texte magnifique tiré d’une histoire vraie saisissante, un roman d’une extrême importance. Soyez certain, Monsieur Aubert, que "[Je n’oublierai] pas Rukeli, ainsi que la centaine de milliers de Tsiganes qui furent….les victimes innocentes du nazisme."

    https://memo-emoi.fr

  • add_box
    Couverture du livre « Danser encore » de Charles Aubert aux éditions Slatkine Et Cie

    Dominique Sudre sur Danser encore de Charles Aubert

    Johann Trollmann est un boxeur connu sous le nom de Rukeli.
    Il est né le 27 décembre 1907 en Allemagne, allemand depuis des générations il appartient à la famille tzigane des Sinti.
    Mais naître en 1907, ce n'est vraiment pas la bonne époque pour les tziganes, comme pour les juifs, les...
    Voir plus

    Johann Trollmann est un boxeur connu sous le nom de Rukeli.
    Il est né le 27 décembre 1907 en Allemagne, allemand depuis des générations il appartient à la famille tzigane des Sinti.
    Mais naître en 1907, ce n'est vraiment pas la bonne époque pour les tziganes, comme pour les juifs, les homosexuels, les communistes ou les malades mentaux. Cela veut dire avoir à vivre la pire expérience qui soit, la montée du nazisme, les chemises noires, la prise du pouvoir par Hitler, et l'envoi dans les camps de concentration de plusieurs centaines de milliers d'hommes, femmes, enfants.
    Rukeli va connaître une adolescence presque normale et devenir peu à peu le Boxeur que chacun admire. Un véritable artiste, léger, mobile, il dansait sur le ring face à ses adversaires, son style était unique. De compétition en compétition il acquiert ses lettres de noblesses et l'admiration de ses entraîneurs et du public. Enfin, jusqu'au moment où les lois changent et où les règles de la boxe imposées par les nazis vont le priver de cette façon de faire si caractéristiques, ce pas de danseur que lui seul est capable de proposer sur un ring.
    Même les titres qu'il avait acquis lui seront retirés, pas assez aryens, pas assez blanc, pas assez germanique.
    Comme de nombreux autres tziganes, il sera même stérilisé de force, considéré comme malade mental incapable d'élever des enfants. Fort heureusement cela a eu lieu après la naissance de sa fille.
    Rukeli sera envoyé dans les camps. Il y subit le travail harassant, le manque de nourriture et les maladies, mais surtout l'ignominie de ses geôlier qui décident de le faire combattre sans lui laisser la possibilité de se défendre. Rukeli sera assassiné par les allemands le 9 février 1943 au camp de Neuengamme.

    Je découvre l'existence de ce jeune tzigane grâce au roman de Charles Aubert que je vous recommande vivement. Tant de morts, de drames au nom de la folie des hommes. Lire et savoir est indispensable.


    https://domiclire.wordpress.com/2023/11/10/danser-encore-charles-aubert/

  • add_box
    Couverture du livre « Danser encore » de Charles Aubert aux éditions Slatkine Et Cie

    Lovelitt sur Danser encore de Charles Aubert

    Je découvre Charles Aubert avec cette biographie romancée Johanne Trollman allias Rukéli. Ce boxeur tzigane défia les nazis jusqu'au bout de sa vie.

    Roman d'une grande intensité.

    Je découvre Charles Aubert avec cette biographie romancée Johanne Trollman allias Rukéli. Ce boxeur tzigane défia les nazis jusqu'au bout de sa vie.

    Roman d'une grande intensité.