Bleu calypso

Couverture du livre « Bleu calypso » de Charles Aubert aux éditions Slatkine Et Cie
Résumé:

Niels Hogan, quarantenaire bourru, a rompu les amarres. Profitant d'un plan social, il s'est installé au sud de Montpellier, dans une cabane de pêcheur, et vit de sa nouvelle activité d'artisan : il fabrique des leurres pour la pêche au bar.

La vie simple, la douceur du temps, l'ermite n'a... Voir plus

Niels Hogan, quarantenaire bourru, a rompu les amarres. Profitant d'un plan social, il s'est installé au sud de Montpellier, dans une cabane de pêcheur, et vit de sa nouvelle activité d'artisan : il fabrique des leurres pour la pêche au bar.

La vie simple, la douceur du temps, l'ermite n'a qu'un ami, son voisin, Vieux Bob, lui aussi en rupture, qui attend la visite de Lizzie, sa fille, journaliste.

A l'occasion d'une partie de pêche, Niels découvre un cadavre. C'est le premier d'une longue liste de noyés. D'abord suspecté, Niels remonte l'enquête avec Lizzie.

Donner votre avis

Avis(5)

  • Avant toute chose, autant le dire de suite, ce roman policier n’est pas un leurre. Juste une plongée sur les traces d’un tueur en série qui laisse ses victimes tomber à l’eau et qui va faire couler des sueurs froides à Niels, un ancien cadre reconverti dans les appâts pour poissons après avoir...
    Voir plus

    Avant toute chose, autant le dire de suite, ce roman policier n’est pas un leurre. Juste une plongée sur les traces d’un tueur en série qui laisse ses victimes tomber à l’eau et qui va faire couler des sueurs froides à Niels, un ancien cadre reconverti dans les appâts pour poissons après avoir décidé de quitter Paris pour le ciel méditerranéen afin de profiter de la vie et de la nature. Dans la plus grande simplicité. Loup solitaire, il entretient des relations très amicales avec Bob mais ni l’un ni l’autre ne connaissent leur vie antérieure. Ce pourquoi, Niels est étonné quand il voit arriver Lizzie, la fille de Bob, aussi rapide qu’une gazelle avec un port de tête à la Maria Callas !

    Niels fabrique de manière artisanal des leurres et pratique le No Kill fishing, c'est-à-dire une pêche où l’on relâche le poisson. Il aime photographier ses « proies » ainsi que leur environnement. Telle n’est pas sa surprise quand, une fois rentré dans sa cabane, il étudie ses photos et en les retouchant s’aperçoit que sur l’une d’elles figure une tête d’homme, un homme passé de vie à trépas. En appelant les gendarmes, on l’informe que ce n’est pas le premier corps que l’on repêche et qu’il y a anguille sous roche… Rapidement, des soupçons pèsent sur Niels mais l’intrépide Lizzie, journaliste, est bien décidé à mener sa propre enquête et tendre une perche…

    Un premier roman pour Charles Aubert qui est une réussite (excepté l’expression qui figure page 138 et qui a choqué l’écureuil que je suis…) tant sur l’intrigue que sur les multiples petites fenêtres qui s’ouvrent sur la société actuelle, société ou l’égo a pris une pole position dans la course à la quête de la reconnaissance et de tout ce qui brille. Quelques belles surprises dans la structure de l’enquête (un ton qui diffère des classiques du genre) et de très beaux passages sur notre mère à tous : la nature et l’eau. Une suite d’idées qui plaira à tous les amoureux d’un retour aux sources.

    Je ne sais si l’auteur adopte la politesse du désespoir, selon l’aphorisme de Chris Marker, mais il manie l’humour avec une dextérité étonnante sans que l’on s’y attende. C’est une noisette de plus à ce thriller céruléen.

    https://squirelito.blogspot.com/2019/01/une-noisette-un-livre-bleu-calypso.html

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Approchez-vous, ici tout est bleu, le bleu de la mer, le bleu de l’étang et du ciel du sud de la France. Il existe encore des petits coins de paradis sur terre et Niels est bien décidé à vivre en paix dans sa cabane aménagée au bord de l’étang des Moures. Un petit coin isolé juste ce qu’il faut,...
    Voir plus

    Approchez-vous, ici tout est bleu, le bleu de la mer, le bleu de l’étang et du ciel du sud de la France. Il existe encore des petits coins de paradis sur terre et Niels est bien décidé à vivre en paix dans sa cabane aménagée au bord de l’étang des Moures. Un petit coin isolé juste ce qu’il faut, loin des touristes et des citadins, un endroit où Niels peut vivre sa passion pour la pèche et de son métier d’artisan créateur de leurre. Seulement voilà, rien ne dure jamais et la découverte d’un cadavre sous les eaux, va venir sonner le glas de sa tranquillité. S’il n’y avait que cela mais c’est sans compter sur Lizzie la fille de vieux Bob son unique voisin, Lizzie c’est du vif argent, mais surtout une journaliste qui ne lâche rien une fois qu’elle est sur une piste. Les cadavres s’accumulent et sans vraiment s’en rendre compte Niels et Lizzie vont former un duo de choc dans l’enquête en cours. Un roman policier pas comme les autres, ici l’auteur a construit tout une ambiance douce autour d’une passion, la pêche. J’ai pris le temps de m’imprégner des mots, du rythme, de la mélodie qu’ils forment et des images qui me venaient, bien aidées en cela par un choix de très beaux Haïkus en tête de chapitre, de quoi se plonger dans la zénitude la plus parfaite. Niels aura beau résister, il ne pourra qu’être emporté par les éléments et la belle énergie de Lizzie. A leur côté on trouvera des personnages plus classiques comme le Capitaine Franck Capel de la brigade de gendarmerie et Serge Malkovitch de la section de recherche de Montpellier qui n’hésiteront pas à en faire leur suspect numéro un. Je n’ai pas ressenti de mise en tension spectaculaire, de rythme frénétique ou de révélation fracassante, non tout est dans la retenue, les choses se mettent en place en douceur et cela n’enlève rien à notre intérêt au contraire, un polar dépaysant et rafraîchissant. J’adorerai retrouver notre couple d’enquêteur lors d’un prochain roman encore bravo pour ce Bleu Calypso de toute beauté.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Lu en 3 après-midi dans cette ambiance particulière de l’entre-deux-réveillons, Bleu Calypso m’a réservé bien des surprises. En effet, le titre ne désigne pas le nom d’un bateau et le personnage principal n’est pas une caricature de vieux loup de mer solitaire. Dans la catégorie polar, le roman...
    Voir plus

    Lu en 3 après-midi dans cette ambiance particulière de l’entre-deux-réveillons, Bleu Calypso m’a réservé bien des surprises. En effet, le titre ne désigne pas le nom d’un bateau et le personnage principal n’est pas une caricature de vieux loup de mer solitaire. Dans la catégorie polar, le roman fonctionne bien : l’enquête se déroule à bon rythme, le dénouement est doublement surprenant. Mais le sel de ce livre est de ne pas être qu’un polar. Bleu Calypso, c’est de la poésie ( un haïku au début de chaque chapitre, une invitation à la contemplation de la beauté du monde qui nous entoure…) ; un guide de développement personnel (avec plus d’âme que n’importe lequel des best-sellers du genre) et une romance pudique… Le tout servi par une écriture fluide, sans colorant artificiel, avec une pointe d’humour.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Un polar très agréable, prenant, différent, et formidablement bien écrit.
    Niels a fait le pari fou, dont nous avons tous rêvé un jour, de partir vivre loin de la ville, du monde, du bruit et de la course après le temps.
    Tranquillement installé à l’écart d’un village du Sud, il fabrique et vend...
    Voir plus

    Un polar très agréable, prenant, différent, et formidablement bien écrit.
    Niels a fait le pari fou, dont nous avons tous rêvé un jour, de partir vivre loin de la ville, du monde, du bruit et de la course après le temps.
    Tranquillement installé à l’écart d’un village du Sud, il fabrique et vend des leurres, pratique la pêche No Kill et la photographie.
    Apparemment tout pour être heureux.
    Jusqu’au jour où un cadavre se retrouve sur l’une de ses photos, et où il apprend que ce n’est pas le premier que l’on repêche dans le coin.
    Et, en sa qualité d’ermite venant de la ville, il semble faire un coupable très intéressant.
    Aidé par son voisin, et surtout par son envahissante fille dont il ignorait l’existence, il va tenter de démêler le vrai du faux.
    Ça vous semble simple ? Ça ne l’est pas tant que vous croyez, car, en fait, que sait-on vraiment de Niels ?
    De Vieux Bob, le sympathique voisin ?
    De Lizzie, qui arrive à point nommé ?
    Pas grand chose, en fait. Voire, rien hormis ce qu’ils veulent bien dire d’eux.
    C’est donc avec un doute permanent que nous suivons jusqu’au bout, et sans temps mort, cette enquête à ciel ouvert.
    Magnifiquement décrits, la nature et ses paysages sont quasiment des personnages à part entière.
    Quant aux personnages, ils sont drôles, émouvants, hauts en couleurs.
    Et assez secrets.
    La plume de Charles Aubert est délicate tout en étant nerveuse et addictive. Il raconte les gens aussi bien que les lieux, manie l’humour tout autant que le mystère, et nous entraîne sans aucun mal dans cette histoire.
    Les chapitres s’enchaînent avec une grande justesse, et le lecteur, complètement embarqué, ne pensera même pas à poser son livre avant la fin.
    Bleu Calypso est un thriller qui peut paraître classique au premier abord, mais les décors, la nature des personnages et leur choix de vie en font un polar vraiment original, à la lecture duquel on ne s’ennuie pas une minute.
    On s’attache à cet ermite faussement bourru et à ces paysages colorés.
    Et on tremble, aussi, de découvrir la vérité...
    Polar, ode à la nature, réflexion sociétale et questionnement personnel, ce roman a tous les atouts pour faire durablement parler de lui, et de son auteur.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.

Autres éditions(0)

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Discussions autour de ce livre

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre

Soyez le premier à en lancer une !

Forum

Afficher plus de discussions

Récemment sur lecteurs.com