Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Boris Le Roy

Boris Le Roy

La biographie de cet auteur n'est pas encore disponible, proposez la vôtre : Contactez-nous

Articles en lien avec Boris Le Roy (1)

  • Ils se disputent (encore) sur lecteurs.com

    Spécial Rentrée littéraire 2014 avec les Explorateurs... Les Explorateurs ne sont pas d’accord, mais pas d’accord du tout sur certains romans de cette rentrée, et ils le font savoir, arguments à l’appui. Le Pour-Contre (épisode 5/5) de Jean-François et Dominique au sujet du livre Du Sexe de Boris Le Roy, éditions Actes Sud  

Avis sur cet auteur (10)

  • add_box
    Couverture du livre « L'éducation occidentale » de Boris Le Roy aux éditions Actes Sud

    Littéraflure sur L'éducation occidentale de Boris Le Roy

    Une phrase de 150 pages pour détailler les phases d’une autopsie géante, puzzle morbide dont Ona devra échantillonner les pièces éparses, corps démembrés ou composants d’explosifs. Pièces à conviction d’un attentat terroriste perpétué sur l’affolé marché d’Abouja. L’observation du carnage est...
    Voir plus

    Une phrase de 150 pages pour détailler les phases d’une autopsie géante, puzzle morbide dont Ona devra échantillonner les pièces éparses, corps démembrés ou composants d’explosifs. Pièces à conviction d’un attentat terroriste perpétué sur l’affolé marché d’Abouja. L’observation du carnage est crue, privée d’émotion. À l’exception, peut-être, de cette tête décapitée qu’Ona reconnaît. Son chauffeur. Que fait-il là ? Il faudra tout « reconstituer ».
    Boris Le Roy décrit l’horreur telle qu’elle est, parce que la censure qui sévit à notre époque dénature les massacres, en efface l’humanité pour tout archiver, détourner les regards, passer à autre chose. En anglais, quand les images sont trop explicites et susceptibles de choquer, on dit qu’elles sont « graphic ». Boris le Roy va plus loin que le « graphic », puisant dans tous les registres. Les chairs meurtries sont dépeintes à la manière de Francis Bacon, du Caravage… ou de Pollock, si j’osais. Il est là l’intéressant paradoxe : en décrivant la barbarie de manière clinique, il rend aux victimes la dignité que le dégoût et le déni communs leur enlèvent. Il n’y a pas de guerre propre. L’expression « frappe chirurgicale », par exemple, est une aberration linguistique, complice de son auteur. Idem pour l’attentat kamikaze : il faut exposer pour ne pas banaliser.
    Ce livre, quelquefois éprouvant (âmes sensibles s’abstenir), montre que le roman, lui seul, peut devenir un témoin objectif du malheur. J’ai aussi admiré la manière dont la forme (une prose telle une trajectoire de balle) sert le propos de l’auteur. Dans les pas d’Ona, en la suivant dans sa terrible besogne, on apprend beaucoup sur le Nigéria et le terrorisme qui le gangraine. Autant de digressions, de parenthèses, qui permettent de reprendre son souffle.
    Bilan :

  • add_box
    Couverture du livre « L'éducation occidentale » de Boris Le Roy aux éditions Actes Sud

    Sati sur L'éducation occidentale de Boris Le Roy

    C’est la première fois que je lis un livre où le point est inexistant. On commence une phrase et pour arriver au bout il faut parcourir les 150 pages du roman. J’ai eu l’impression d’être emporté par une vague déferlante. On a le sentiment de ne pas pouvoir s’arrêter.
    Ona est une jeune femme...
    Voir plus

    C’est la première fois que je lis un livre où le point est inexistant. On commence une phrase et pour arriver au bout il faut parcourir les 150 pages du roman. J’ai eu l’impression d’être emporté par une vague déferlante. On a le sentiment de ne pas pouvoir s’arrêter.
    Ona est une jeune femme enquêtrice pour l’Onu et en mission dans la capitale nigériane pour donner un coup de main à la police scientifique locale sur la scène d’un attentat terroriste à la bombe humaine. Il faut avoir le cœur et l’estomac bien accrochés avec les descriptions de tous les corps démembrés ici et là sur la scène de crime. La découverte par Ona du corps de son chauffeur sur le lieu de l’explosion va donner une toute autre tournure à cette enquête... Un sujet sérieux et intéressant à lire.

  • add_box
    Couverture du livre « Du sexe » de Boris Le Roy aux éditions Actes Sud

    Eliel Jean sur Du sexe de Boris Le Roy

    “Du voile de l’ignorance et de la folie masculine”, “de la poupée de porcelaine et du réenchantement social”, “Du bain moussant et de la survie de l’humanité”: c’est une manière de traité que livre Boris Le Roy avec son second roman (pour adultes) intitulé Du sexe. Un roman drôle et intelligent...
    Voir plus

    “Du voile de l’ignorance et de la folie masculine”, “de la poupée de porcelaine et du réenchantement social”, “Du bain moussant et de la survie de l’humanité”: c’est une manière de traité que livre Boris Le Roy avec son second roman (pour adultes) intitulé Du sexe. Un roman drôle et intelligent dont le héros, Eliel, veut “érotiser la vie publique!” Juliette Serfati, Gala 2014

  • add_box
    Couverture du livre « L'éducation occidentale » de Boris Le Roy aux éditions Actes Sud

    Eliel Jean sur L'éducation occidentale de Boris Le Roy

    "Entre la précision qu’impose le travail scientifique et le bouillonnement des émotions que provoque l’altérité. Ainsi Boris Le Roy emmène-t-il son lecteur au plus près de ce que vit cette agente de l’Office des Nations unies contre la drogue et le crime (ONUDC), en mission à Abuja pour former...
    Voir plus

    "Entre la précision qu’impose le travail scientifique et le bouillonnement des émotions que provoque l’altérité. Ainsi Boris Le Roy emmène-t-il son lecteur au plus près de ce que vit cette agente de l’Office des Nations unies contre la drogue et le crime (ONUDC), en mission à Abuja pour former la police ­locale à l’investigation scientifique. Ce personnage est directement inspiré d’une amie de l’auteur, qu’il a suivie plusieurs mois dans la capitale nigériane.
    (...) Sa maîtrise fascine. Comme le sobre langage technique déployé en une longue phrase de 150 pages – la totalité de ce ­roman, le troisième de l’auteur." Gladys Marivat, Le Monde des Livres, 2019

Ils suivent Boris Le Roy

Discussions autour de cet auteur

Il n'y a pas encore de discussion sur cet auteur

Soyez le premier à en lancer une !