Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement ou connectez-vous pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Arthur Rimbaud

Arthur Rimbaud
1854-1891 Rimbaud est élevé, à Charleville, par sa mère, une femme à principes. Il commence à écrire des poèmes à l'âge de seize ans et essaie de les publier. A partir de 1870, il fait plusieurs fugues à Paris et en Belgique. Appelé par Verlaine à qui il a envoyé quelques poèmes, il commence avec... Voir plus
1854-1891 Rimbaud est élevé, à Charleville, par sa mère, une femme à principes. Il commence à écrire des poèmes à l'âge de seize ans et essaie de les publier. A partir de 1870, il fait plusieurs fugues à Paris et en Belgique. Appelé par Verlaine à qui il a envoyé quelques poèmes, il commence avec lui une vie de vagabondage. Leur liaison tumultueuse s'achève par un coup de revolver: Rimbaud est blessé et rentre dans la maison familiale de Roche. Il écrit alors Une saison en Enfer. A 19 ans, il renonce à toute activité littéraire. En 1880, il est gérant d'un comptoir commercial en Abyssinie. Il y pratique le commerce de l'ivoire, du café, puis, des armes. En 1891, il se fait rapatrier: une tumeur au genou s'est déclarée et il devra se faire amputer. Il meurt à Marseille. Dès ses premiers poèmes, Rimbaud crie sa soif de la vraie vie et sa révolte contre le monde civilisé. Pour l'adolescent de 1870, le règne de la "future vigueur" n'est pas une utopie. L'insurrection parisienne a vu la levée des plus exploités, des plus écrasés par la norme sociale. Pour s'en affranchir, le poète doit intervenir et insuffler "l'énormité" par le "dérèglement de tous les sens" et une langue nouvelle qui soit "de l'âme pour l'âme, résumant tout, parfums, sons, couleurs, de la pensée accrochant la pensée et tirant" (Lettre du voyant)

Articles en lien avec Arthur Rimbaud (2)

Avis sur cet auteur (13)

  • add_box
    Couverture du livre « Une heure de litterature nouvelle : les lettres du voyant » de Arthur Rimbaud aux éditions L'orma

    Evlyne Léraut sur Une heure de litterature nouvelle : les lettres du voyant de Arthur Rimbaud

    « Rimbaud » «  une heure de littérature nouvelle »
    L’introduction de Lorenzo Flabbi,
    « Entre l’action et la poésie »
    « Le caractère adolescent de l’auteur se pulvérise donc dans l’entrelacs de l’état civil et de l’ambition, car Rimbaud est un artiste déjà adulte en 1871… C’est le squelette...
    Voir plus

    « Rimbaud » «  une heure de littérature nouvelle »
    L’introduction de Lorenzo Flabbi,
    « Entre l’action et la poésie »
    « Le caractère adolescent de l’auteur se pulvérise donc dans l’entrelacs de l’état civil et de l’ambition, car Rimbaud est un artiste déjà adulte en 1871… C’est le squelette d’une machine poétique capable d’atteindre la vision. »
    Ce petit bijou prêt-à-expédier est une merveille. La correspondance avec Georges Izambard, au poète Paul Demeny forment un kaléidoscope précieux.
    Ce pli reflète l’idiosyncrasie de la Commune de Paris, « le document le plus révolutionnaire de la poésie moderne. »
    « Car Je est est autre. »
    « Si le cuivre s’éveille clairon, il n’y a rien de sa faute.Cela m’est évident ; j’assiste à l’éclosion de ma pensée : je la regarde, je l’écoute : je lance un coup d’archet, la symphonie fait son remuement dans les profondeurs, ou vient au bord de la scène écrit-il à Paul Demeny en 1871. »
    Au cœur de ce pli, les clichés de Rimbaud, une photo des Barricades le 18 mars 1871 à Paris.
    L’écriture manuscrite d’Arthur Rimbaud orne ce plein intellectuel et mémoriel. On ressent une vive émotion.
    « L’an passé je n’avais que dix-sept ans ! Ai-je progressé ?
    «Le manifeste littéraire d’un homme qui donna une forme à l’informe et fit du verbe poétique un puissant instrument de libération.
    Ce Pli-Prêt-À-Expédier au doux prix de 7,95 € est une fierté éditoriale.
    Lisez-le, offrez-le, glissez-le dans une boîte aux lettres.
    Ce pli est ainsi. Propulser la belle littérature de par le monde et dans un antre cher à votre cœur. Ce sera un sensible cadeau, raffiné et profondément émouvant. Publié par les majeures éditions L’Orma.

  • add_box
    Couverture du livre « Poésies, une saison en enfer, illuminations » de Arthur Rimbaud aux éditions Gallimard

    Laurent Kollen sur Poésies, une saison en enfer, illuminations de Arthur Rimbaud

    Si je ne devais garder qu'un seul livre, peut-être serait-il sur la short list ?

    Si je ne devais garder qu'un seul livre, peut-être serait-il sur la short list ?

  • add_box
    Couverture du livre « Oeuvres complètes : oeuvres en prose et en vers (1868-1873) ; une saison en enfer ; illuminations ; lettres de Rimbaud et de quelques correspondants (1870-1875) ; vie et documents 1854-1891 » de Arthur Rimbaud aux éditions Gallimard

    Michel Giraud sur Oeuvres complètes : oeuvres en prose et en vers (1868-1873) ; une saison en enfer ; illuminations ; lettres de Rimbaud et de quelques correspondants (1870-1875) ; vie et documents 1854-1891 de Arthur Rimbaud

    Plus de mille pages d'oeuvres de Rimbaud ? En fait pas tout à fait, et même loin de là, d'où une petite déception... Même si les oeuvres de Rimbaud sont souvent présentées en plusieurs versions, elles n'occupent qu'un gros tiers du livre. Le reste est consacré à sa vie, aux écrits de ses proches...
    Voir plus

    Plus de mille pages d'oeuvres de Rimbaud ? En fait pas tout à fait, et même loin de là, d'où une petite déception... Même si les oeuvres de Rimbaud sont souvent présentées en plusieurs versions, elles n'occupent qu'un gros tiers du livre. Le reste est consacré à sa vie, aux écrits de ses proches ou à l'explication de ses textes. Tout cela est certes utile, mais occupe peut-être trop de pages...

    Ce recueil reste une référence, pour les oeuvres du poète, mais aussi pour le contexte de sa courte vie.

    A conserver dans sa bibliothèque, évidemment !

  • add_box
    Couverture du livre « Les cahiers de Douai ; poésies » de Arthur Rimbaud aux éditions Nathan

    Alexane Jouglar sur Les cahiers de Douai ; poésies de Arthur Rimbaud

    Arthur Rimbaud, ou le génie poétique. Il signe dans les cahiers de Douai, "le premier ensemble poétique terminé" selon les mots de Steve Murphy. Mais il s'agit cependant d'un recueil hétérogène intégrant des rêves de sensualité et de plaisirs charnels, comme des caricatures ancrée dans...
    Voir plus

    Arthur Rimbaud, ou le génie poétique. Il signe dans les cahiers de Douai, "le premier ensemble poétique terminé" selon les mots de Steve Murphy. Mais il s'agit cependant d'un recueil hétérogène intégrant des rêves de sensualité et de plaisirs charnels, comme des caricatures ancrée dans l'actualité (la guerre franco-prussienne) et des critiques politiques. On y ressent la jeunesse et la fougue du poète.

    "Au gibet noir, manchot aimable,
    Dansent, dansent les paladins,
    Les maigres paladins du diables,
    Les squelettes de Saladins.

    [...]"

Récemment sur lecteurs.com