Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement ou connectez-vous pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Arnaud Delalande

Arnaud Delalande
Arnaud Delalande, né en 1971, est écrivain et scénariste. Il a publié aux éditions Grasset : Notre-Dame sous la terre (prix Évasion des Relais H, prix de la Fondation de France, 1998), L'Église de Satan (prix Jeand'Heurs du roman historique, 2002), La Musique des morts (2003), Le Piège de Dante (... Voir plus
Arnaud Delalande, né en 1971, est écrivain et scénariste. Il a publié aux éditions Grasset : Notre-Dame sous la terre (prix Évasion des Relais H, prix de la Fondation de France, 1998), L'Église de Satan (prix Jeand'Heurs du roman historique, 2002), La Musique des morts (2003), Le Piège de Dante (2006) et La Lance de la Destinée (2007) aux éditions Robert Laffont. Il est aujourd'hui traduit dans une vingtaine de pays. Consultant en formation dans une école de cinéma, il travaille également comme scénariste de BD pour la série Codex Sinaïticus. Son dernier roman, les Fables de Sang, est sorti en mai 2009 chez Grasset.

Avis sur cet auteur (22)

  • add_box
    Couverture du livre « Memory » de Arnaud Delalande aux éditions Cherche Midi

    lireencore93420 sur Memory de Arnaud Delalande

    Un meurtre, huit témoins, pas un ne se souvient de ce qui s'est passé. Elle voudrait tout oublier. Ils donneraient tout pour se souvenir...

    Un sujet intéressant : l'amnésie rétrograde (le lendemain, ils ont oublié ce qu'il s'est passé la veille.) - j'aime beaucoup les livres qui traitent de...
    Voir plus

    Un meurtre, huit témoins, pas un ne se souvient de ce qui s'est passé. Elle voudrait tout oublier. Ils donneraient tout pour se souvenir...

    Un sujet intéressant : l'amnésie rétrograde (le lendemain, ils ont oublié ce qu'il s'est passé la veille.) - j'aime beaucoup les livres qui traitent de la mémoire et toutes ces dérives, donc normalement cette lecture était faite pour moi, mais malheureusement ce fut la déception des livres que le prix nouvelles voix du polar nous ont proposées.

    D'abord le rythme qui est très important pour moi, il est extrêmement lent, et pour moi, c'est souvent rédhibitoire, et dans ce cas cela as beaucoup jouer dans le fait que ce récit ne m'a vraiment pas plu.

    Le début est vraiment difficile à lire, dans le genre que je m'ennuyais vraiment, je ne voulais pas l'abandonner, car quand tu t'engages à voter pour un prix, je trouve cela normal de lire en intégralité tous les livres.

    Après cela m'est arrivé où au commencement du livre, c'est compliqué et après l'histoire décolle.

    Bon il y a un passage que j'ai bien aimé quand l'enquêtrice interroge les malades de ce centre spécialisé dans la mémoire, j'ai trouvé cela pertinent, et on découvre toutes les histoires ou cette maladie s'est intégrée.

    Je pense que le thème d'un meurtre dans un univers ou des personnes ne se souvienne de rien n'as pas été suffisamment exploité et je crois que c'est là le point faible de ce récit.

    De plus, je n'ai pas réussi à m'impliquer dans la trame, et même si certains personnages sont touchants, je trouve qu'ils ne sont pas assez mis en lumière, c'est bien dommage.

    Mais je pense sincèrement que ce livre trouvera son public, mais pour moi cela pas était mon cas.

  • add_box
    Couverture du livre « Après la rafle : une histoire vraie » de Arnaud Delalande et Laurent Bidot et Joseph Weismann aux éditions Arenes

    Maitre_Bruce sur Après la rafle : une histoire vraie de Arnaud Delalande - Laurent Bidot - Joseph Weismann

    L'Histoire, on la connaît. Mais pas cette histoire en particulier. Le courage d'un p'tit garçon qui va fuire son camp à la recherche de sa famille. En plus du courage, il lui faudra beaucoup de chance et trouver des personnes prêtent à l'aider.
    La première partie de la bd "survole" la rafle...
    Voir plus

    L'Histoire, on la connaît. Mais pas cette histoire en particulier. Le courage d'un p'tit garçon qui va fuire son camp à la recherche de sa famille. En plus du courage, il lui faudra beaucoup de chance et trouver des personnes prêtent à l'aider.
    La première partie de la bd "survole" la rafle mais est suffisamment détaillée pour être très émouvante. Ensuite arrive l'aventure, l'évasion. Le ton est plus léger même si le contexte est tout aussi horrible. En parallèle nous voyons les retrouvailles des deux Jo et nous passons d'une époque à une autre au fil des événements racontés. Enfin nous rattrapons le présent avec Mr Weismann, 90 ans, survivant de la Shoah, et qui joue ici son rôle de passeur de témoin.

    Ce n'est pas une bd facile, mais indispensable qui remplit parfaitement son devoir de mémoire. Car comme le dit Joseph, "n'acceptez pas l'inacceptable".

  • add_box
    Couverture du livre « Après la rafle : une histoire vraie » de Arnaud Delalande et Laurent Bidot et Joseph Weismann aux éditions Arenes

    Kamiyu-chan sur Après la rafle : une histoire vraie de Arnaud Delalande - Laurent Bidot - Joseph Weismann

    Joseph Weismann est un Juif de Pologne qui vivait, avec sa famille, en France, sous le régime de Vichy. Le 16 juillet 1942, il sont tous arrêtés. Joseph Weismann est conduit au Vélodrome d’hiver, avant d’être transféré au camp de Beaune-la-Rolande, dans le Loiret, tandis que le reste de sa...
    Voir plus

    Joseph Weismann est un Juif de Pologne qui vivait, avec sa famille, en France, sous le régime de Vichy. Le 16 juillet 1942, il sont tous arrêtés. Joseph Weismann est conduit au Vélodrome d’hiver, avant d’être transféré au camp de Beaune-la-Rolande, dans le Loiret, tandis que le reste de sa famille est conduit à Auschwitz pour y mourir. Aujourd’hui, Joseph Weismann a 90 ans et il est un des seuls rescapés de la Rafle du Vel’d’Hiv. L’histoire commence en 1965, quand Joseph Kogan, installé aux Etats-Unis, retrouve la trace de Joseph Weismann. Ce dernier, à l’occasion d’un voyage professionnel, part l’y retrouver. Lors du voyage en avion, il se remémore les terribles circonstances de leur rencontre, son évasion du camp de Beaune-la-Rolande et ses suites pour échapper à l'occupant allemand et survivre.

    Cette BD, ainsi que la préface de Joseph Weismann, sont bouleversantes. Cette adaptation illustrée de la vie de Joseph est poignante. Les illustrations, très simples, sont un véritable atout pour diffuser le message du rescapé et faire vivre la mémoire du génocide juif. J'ai adoré cette nouvelle adaptation de la vie de Joseph Weismann, qui vous prend aux tripes et se lit d'une traite.

  • add_box
    Couverture du livre « Après la rafle : une histoire vraie » de Arnaud Delalande et Laurent Bidot et Joseph Weismann aux éditions Arenes

    Dany La sur Après la rafle : une histoire vraie de Arnaud Delalande - Laurent Bidot - Joseph Weismann

    16 juillet 1942, Jo Weismann âgé de 12 ans est raflé par les nazis avec sa famille parce qu’il est juif. Conduits au vélodrome de Paris, ils sont ensuite emmenés en wagon à bestiaux dans le camp de transit de Beaune - la - Rolande où ils sont triés. Pourquoi? Pour où?
    Jo Weismann décide avec...
    Voir plus

    16 juillet 1942, Jo Weismann âgé de 12 ans est raflé par les nazis avec sa famille parce qu’il est juif. Conduits au vélodrome de Paris, ils sont ensuite emmenés en wagon à bestiaux dans le camp de transit de Beaune - la - Rolande où ils sont triés. Pourquoi? Pour où?
    Jo Weismann décide avec un autre enfant, Jo Kogan, de s’évader. La BD retrace leur évasion et leurs retrouvailles des années après.

    80 ans après la rafle du Vél’D’Hiv, il n’est pas inutile de se remémorer ce moment douloureux de notre Histoire. Les auteurs Arnaud Delalande et Laurent Bidot avec Joseph Weismann ont choisi la BD pour atteindre les plus jeunes et leur rappeler de « ne pas accepter l’inacceptable ».

Récemment sur lecteurs.com