Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement ou connectez-vous pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Alice Quinn

Alice Quinn

La biographie de cet auteur n'est pas encore disponible, connectez-vous pour proposez la vôtre :

/1200

Merci d’utiliser une photo au format portrait en indiquant les copyrights éventuels si elle n’est pas libre de droits.

Nous nous réservons le droit de refuser toute biographie qui contreviendrait aux règles énoncées ci-dessus et à celles du site.

Les textes à caractère commercial ou publicitaire ne sont pas autorisés.

Avis sur cet auteur (12)

  • add_box
    Couverture du livre « Le parfum de la tendresse » de Alice Quinn aux éditions Bookelis

    Martine26 sur Le parfum de la tendresse de Alice Quinn

    Que dire de plus sur ce roman qui n'a pas déjà été écrit? Que, moi aussi, j'ai été touchée par l'histoire de Jo? Que je me suis sentie étrangement en empathie avec lui, ses émotions, ses pensées, ses doutes, ses refus, ses regrets et cet espoir qui veut à tout prix s'imposer (et y parvient...
    Voir plus

    Que dire de plus sur ce roman qui n'a pas déjà été écrit? Que, moi aussi, j'ai été touchée par l'histoire de Jo? Que je me suis sentie étrangement en empathie avec lui, ses émotions, ses pensées, ses doutes, ses refus, ses regrets et cet espoir qui veut à tout prix s'imposer (et y parvient malgré toutes les barrières que Jo érige pour ne lui laisser aucune place par peur de souffrir à nouveau). Oui, je vous le dis et vous l'affirme même. Ce roman est excellent dans tous les sens du terme. Il mêle fort à propos banalité d'un quotidien, anciennes blessures et attente anxieuse d'un pardon.
    Ce n'est pas le premier roman d'Alice Quinn que je lis et ce ne sera certainement pas le dernier. Cette auteure possède un don inné pour nous émouvoir sans nous apitoyer. Elle sait faire preuve de sensibilité et se montrer sincère et authentique quand il le faut. On connait toutes et tous un Jo. C'est au mien que j'ai pensé en lisant cette belle histoire. Car c'est ce que nous partageons à cette lecture. Une belle histoire. Et ça fait un bien fou.
    Je recommande!

  • add_box
    Couverture du livre « Le parfum de la tendresse » de Alice Quinn aux éditions Bookelis

    Mademoiselle Roxane sur Le parfum de la tendresse de Alice Quinn

    J’ai découvert Alice Quinn sur les réseaux sociaux alors que j’ouvrais mon blog. Si j’ai pu lire plusieurs de ses romans, il est incontestable que j’adore sa plume, et que je suis toujours aussi captivée par les histoires qu’elle écrit. J’ai été ravie de faire partie de cette expérience de...
    Voir plus

    J’ai découvert Alice Quinn sur les réseaux sociaux alors que j’ouvrais mon blog. Si j’ai pu lire plusieurs de ses romans, il est incontestable que j’adore sa plume, et que je suis toujours aussi captivée par les histoires qu’elle écrit. J’ai été ravie de faire partie de cette expérience de lecture commune, en avant-première, auprès des autres blogueuses, que je salue au passage (@thelovelyteacher, @livre_et_livresque, @juju_et_ses_livres, @les.livres.de.laube, @lecturedemarie, @cora_lit_78, @Les_soeurs_addicts_aux_livres, @Tapagelecture, @florence.clerfeuille)

    La lecture de ce nouveau roman m’a accompagnée en cette fin d’année scolaire. Quel autre lieu qu’un collège pour lire l’histoire d’un prof ? Parce que, oui, un prof – quelle que soit la discipline qu’il enseigne, a une vie en dehors des cours. Clin d’oeil à mes élèves de quatrième que j’ai pu avoir en cette fin d’année scolaire ; )

    Le mercredi 30 juin, nous avons pu échanger en direct, et en visio, avec Alice Quinn. A la question « quel mot pour caractériser ce livre? », j’ai répondu « Papillon ». En effet, on assiste à l’épanouissement du personnage principal, qui prend véritablement son envol à la fin du livre. Plus que ça, et comme l’a souligné ensuite Alice Quinn, c’est un « bouquet de papillons » qui se tient devant nous à la fin ! Un moment de partage autour de ce livre qui n’est pas encore sorti. Mais ne vous inquiétez pas : il arrive ! Vous pouvez déjà le précommander, ou le retrouver dès le 7 juillet, au format e-book sur Amazon puisqu’il participe au Concours des plumes francophones, au prix de 0,99 euros,. Si vous êtes un lecteur papier, il est déjà disponible sur Amazon sinon il vous faudra patienter quelques semaines avant de le retrouver chez votre libraire préféré ! Mais je ne manquerai pas de vous avertir de sa parution !

    Nous avons eu l’honneur de choisir la couverture définitive du roman : c’est celle que vous voyez sur la photo. Personnellement, je n’ai pas voté pour celle-ci… Je remercie @alice.quinn.romans ainsi que @palabrasocialmedia pour cette superbe aventure !

    Joseph est gentil. Peut-être trop. On peut même dire que sa gentillesse le perd parfois. Alors qu’il ne se remet pas de la mort de sa femme Catherine, un félin domestique fait son apparition: Sissi. L’animal adopte l’être humain. La fille de Joseph, avec laquelle il n’arrive plus à échanger, trouve la mort dans un accident de la route, avec son mari. Joseph, en plus du chagrin, doit prendre sous son aile Rohan, son petit fils devenu orphelin, et inconsolable depuis que son chien, Pouf, demeure introuvable… Comment Joseph va-t-il trouver le courage d’affronter tous ces évènements qui le sortent de sa routine ?

    Un roman que j’ai lu avec des images bien précises en tête. Pour cause, j’ai fait mes études à Aix-en-Provence, et découvert tous les matins à mon réveil, la grande dame qui veille sur la ville: la Sainte Victoire. J’ai arpenté de nombreuses fois les rues de la vieille ville. On s’attache à Joseph, ce prof complétement (é)perdu, mais Pouf, le petit chien aux airs de Snoopy attire toute notre attention. Une histoire chargée d’émotions, qui prend une autre dimension ; une prise de conscience, et un changement de posture font de ce roman conduit habilement par Alice Quinn, un véritable prisme.

    Pour aller plus loin : une construction en arche, où les caractères des uns font écho à ceux des autres. Un rapport dialectique où chacun trouve sa tempérance dans la synthèse de ce rapport. Un duo humain qui trouve son reflet poétique dans le duo composé par Sissi et par Pouf.

  • add_box
    Couverture du livre « Mes yeux pour ton coeur » de Alice Quinn aux éditions Bookelis

    FLaure sur Mes yeux pour ton coeur de Alice Quinn

    7/10
    C'est plutôt une nouvelle qui introduit le livre "La petite fabrique du bonheur".
    Amédée est très attachant. Un homme discret qui ne veut pas se lamenter.
    J'ai beaucoup aimé la façon dont Alice parle des chiens, de leur "maman", de l'éducation qu'ils reçoivent, de l'amour "maternelle"...
    Voir plus

    7/10
    C'est plutôt une nouvelle qui introduit le livre "La petite fabrique du bonheur".
    Amédée est très attachant. Un homme discret qui ne veut pas se lamenter.
    J'ai beaucoup aimé la façon dont Alice parle des chiens, de leur "maman", de l'éducation qu'ils reçoivent, de l'amour "maternelle" et celle des humains. Flora est un Personnage.
    Très mignon. Une bonne introduction pour le livre LA PETITE FABRIQUE DU BONHEUR.

  • add_box
    Couverture du livre « Une enquête à la Belle-Epoque t.3 ; le carnet volé » de Alice Quinn aux éditions City

    Mademoiselle Roxane sur Une enquête à la Belle-Epoque t.3 ; le carnet volé de Alice Quinn

    Remontons le temps jusqu’à la Belle-époque. Nous sommes à Cannes.Une ville bourgeoise paisible. Pourtant, les accidents (en sont-ils vraiment?) et les mystères s’accumulent: suicide, incendie, disparition. Miss Fletcher et Lola, accompagnés du célèbre Maupassant vont mener cette enquête hors du...
    Voir plus

    Remontons le temps jusqu’à la Belle-époque. Nous sommes à Cannes.Une ville bourgeoise paisible. Pourtant, les accidents (en sont-ils vraiment?) et les mystères s’accumulent: suicide, incendie, disparition. Miss Fletcher et Lola, accompagnés du célèbre Maupassant vont mener cette enquête hors du commun. Et si la clé était ce carnet volé ? Ou bien Miss Fletcher ? Ou Lola ?

    Quel plaisir d’être projetée dans ces années, de plus, à Cannes – ville que j’ai côtoyée pendant mon cursus secondaire. Un puzzle qui se met en place au fil du roman, avec des rebondissements auxquels on ne peut s’attendre. La présence de Maupassant rend l’histoire d’autant plus intrigante. On retrouve le style délicat et littéraire d’Alice Quinn. Un livre qu’on dévore, en se projetant dans le passé.

Discussions autour de cet auteur

Il n'y a pas encore de discussion sur cet auteur

Soyez le premier à en lancer une !

Récemment sur lecteurs.com