Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Ada Palmer

Ada Palmer
Née en 1981 dans le Maryland, Ada Palmer est titulaire d'un doctorat en histoire à l'université de Harvard. Spécialiste de la philosophie et de l'histoire des idées à l'époque de la Renaissance, elle enseigne désormais au département d'histoire de l'université de Chicago. La parution de Trop se... Voir plus
Née en 1981 dans le Maryland, Ada Palmer est titulaire d'un doctorat en histoire à l'université de Harvard. Spécialiste de la philosophie et de l'histoire des idées à l'époque de la Renaissance, elle enseigne désormais au département d'histoire de l'université de Chicago. La parution de Trop semblable à l'éclair en 2016 lui a valu de recevoir l'année suivante le prix John W. Campbell Award pour le Meilleur Jeune Auteur. Roman acclamé unanimement par la critique, Trop semblable à l'éclair a imposé Ada Palmer dans la liste des auteurs à suivre. Sur son temps libre, Ada Palmer compose de la musique folk sous influence renaissante, qu'elle joue au sein de son groupe, Sassafrass. Sept redditions, la suite immédiate de Trop semblable à l'éclair, paraîtra au printemps 2020.

Avis sur cet auteur (6)

  • add_box
    Couverture du livre « Terra ignota T.3 ; la volonté de se battre » de Ada Palmer aux éditions Le Belial

    kadeline sur Terra ignota T.3 ; la volonté de se battre de Ada Palmer

    Il n’est jamais pas évident de parler d’un tome 3 sans rien divulguer de ce qui a pu se dérouler précédemment. Pour une saga lambda ce n’est pas évident mais pour un univers aussi dense et en plein changement c’est encore pire. Je vais me contenter de quelques pistes et de mon ressenti dans...
    Voir plus

    Il n’est jamais pas évident de parler d’un tome 3 sans rien divulguer de ce qui a pu se dérouler précédemment. Pour une saga lambda ce n’est pas évident mais pour un univers aussi dense et en plein changement c’est encore pire. Je vais me contenter de quelques pistes et de mon ressenti dans l’idée de remettre en avant cette saga que j’adore plutôt qu’un réel avis construit autour de ce tome 3.

    Dans ce tome, le lecteur en apprend plus sur le système des hors-ruches. Le texte, l’histoire et le nombre conséquent de références font qu’on est toujours dans une lecture qui demande de la concentration et de la disponibilité de cerveau. Ce n’est pas un livre que l’on commence un vendredi soir après une semaine de boulot intense. Encore une fois il y a beaucoup de réflexions sur la philosophie des lumières. A celle-ci s’ajoutent en autre des références aux mythologies grecques et romaines.

    C’est un tome qui tourne autour des réflexions sur l’avenir de la planète. Est ce qu’on garde le système actuel qui est maintenu par des choix peu éthiques ou pas ? Si on ne le garde pas, peut-on le changer sans faire la guerre ou pas ?

    C’est clairement le tome de lancement des changements et des réflexions sur la manière de les faire aboutir.

    Faut-il un retour de la religion ? un retour des genres ? maintenir la paix ? faire la guerre ? s’il y a guerre, sera-t-elle totale ou partielle ? Que faire des jeux olympiques qui sont programmés bientôt ? etc
    Le narrateur est toujours aussi spécial et trouve bon équilibre entre les interpellation aux lecteurs et son compte rendu pour le futur.

    C’est une lecture qui se centre plus sur les aspects socio-psychologiques que sur l’action. L’autrice nous manipule de manière excellente. C’est foisonnant et toujours aussi génial.

  • add_box
    Couverture du livre « Terra ignota T.1 ; trop semblable à l'éclair » de Ada Palmer aux éditions Le Belial

    May The Bookshowl sur Terra ignota T.1 ; trop semblable à l'éclair de Ada Palmer

    https://bookshowl.blogspot.com/2021/01/terra-ignota-tome-1-trop-semblable.html

    Petite nouveauté sur le blog grâce (à cause ?) de ce livre : les abandons ! J'ai décidé cette année de ne plus m'acharner à lire des livres qui, dès les premières pages, ne me plaisent pas et surtout ne pas hésiter...
    Voir plus

    https://bookshowl.blogspot.com/2021/01/terra-ignota-tome-1-trop-semblable.html

    Petite nouveauté sur le blog grâce (à cause ?) de ce livre : les abandons ! J'ai décidé cette année de ne plus m'acharner à lire des livres qui, dès les premières pages, ne me plaisent pas et surtout ne pas hésiter à les chroniquer quand même ! De plus, le problème de ce livre, c'était le style, et celui ci ne risquait pas de changer au fur et à mesure de ma lecture.

    Ce livre est réputé exigeant et difficile. Selon moi, il est surtout compliqué pour rien... Dès les premières pages, nous découvrons un livre écrit à la première personne (déjà c'est mal parti pour moi qui déteste ça), le narrateur est très présent, n'hésitant pas à casser le 4ème mur et à parler au lecteur. Je n'ai rien contre cela, mon livre préféré a un narrateur très présent, sauf qu'ici il nous prend de haut, avilissant le lecteur et le bourrant de concepts philosophiques censés aider à la compréhension de la société futuriste que l'on découvre au compte goute. Sauf qu'il décrit plus qu'il n'explique et cela ne mène à rien à part retarder encore et toujours le récit.

    Dans le futur, la notion de genre n'existe plus vraiment, les pronoms "il/elle" sont donc remplacés par "on" et "ons" au pluriel, ce qui est juste illisible ! Je ne sais pas ce qui a été utilisé en anglais, mais en français ça ne marche pas, ça embrouille plus qu'autre chose et je me suis mise à remplacer les "on" par "il/elle" dans ma tête pour pouvoir comprendre quelque chose, c'est donc stupide ! Pourquoi ne pas avoir utilisé "iel" comme dans L'espace d'un an par exemple ?

    J'ai lu plus de 150 pages et je ne saurais pas vous dire de quoi parle le livre. Le personnage qui parle est une sorte d'esclave (dans le futur, celui qui commet un crime a le choix entre une vie de servitude ou la mort) et il semble être le confident de tous les puissants du monde et va devoir à la fois protéger et cacher un enfant prodigieux qui n'est pas encore prêt à dévoiler ses pouvoirs au monde et résoudre la disparation d'une mystérieuse liste de noms importants. Depuis que les voitures volantes peuvent faire le tour du monde en un temps record, il n'y a plus vraiment de notion de pays, mais plutôt des ruches ou des bash (pas trop compris si c'était la même chose ou non malgré les tirades que l'on nous sert sur l'origine de ces deux noms) Bref, que des étranges coïncidences autour de ce personnages qui est important pour tout le monde pour on ne sait quelle raison...

    Je vais arrêter le massacre de ce livre ici. Le style, je ne dis pas, c'est important, je n'ai rien contre les exercices de style lorsqu'ils sont bien faits, sauf qu'ici j'ai eu l'impression que l'auteure s'était forcée à faire un truc intellectuel, à donner des effets à son récit et ce au dépend de l'histoire qui n'avance pas et que, du coup, on peine à comprendre. Pour moi la science-fiction ce n'est pas pondre un truc abstrait que l'on essaye d'expliquer avec des notions philosophiques mais c'est plutôt essayer de penser autrement, différemment. Pour moi Becky Chambers est la reine dans ce domaine, elle arrive tout naturellement à nous emmener dans des voyages étonnants sans que l'on ait le cerveau qui fume !

  • add_box
    Couverture du livre « Terra ignota T.2 ; sept redditions » de Ada Palmer aux éditions Le Belial

    Onagar sur Terra ignota T.2 ; sept redditions de Ada Palmer

    J'avais pris une grosse claque avec le premier volume. Je viens de prendre la seconde.
    Il se lit bien plus facilement à mon sens que "Trop semblable à l'éclair" qui devait poser toutes les bases de cette nouvelle société, cette Utopie, avec tout ce que cela impliquait de complexité pour le...
    Voir plus

    J'avais pris une grosse claque avec le premier volume. Je viens de prendre la seconde.
    Il se lit bien plus facilement à mon sens que "Trop semblable à l'éclair" qui devait poser toutes les bases de cette nouvelle société, cette Utopie, avec tout ce que cela impliquait de complexité pour le lecteur.
    Ici, on se concentre sur les personnages principaux, sur leurs interactions et bien sûr, sur leurs conséquences.
    On entre également dans l'historique de ces personnages. Les explications sont données sur les motivations de chacun.
    Ce "Petit traité de collapsologie" (si vous me permettez l'expression) nous montre une société qui, sur le papier est une véritable merveille sociétale, mais qui,malgré tout, n'échappe pas aux jeux de pouvoir et aux guerres d'influence, et donc à la corrosion.
    De plus, la question se pose de savoir jusqu'où nous sommes prêts à aller pour vivre dans un "monde meilleur".
    Pouvoir, société,religion, sexe, genre, filiation, sont autant de sujets abordés dans ce second roman qui laisse présager un troisième opus riche en réflexions.
    Merci Madame Palmer...

  • add_box
    Couverture du livre « Terra ignota T.2 ; sept redditions » de Ada Palmer aux éditions Le Belial

    kadeline sur Terra ignota T.2 ; sept redditions de Ada Palmer

    e ne pensais pas pouvoir écrire ça mais c’est le cas, le tome 2 est encore meilleur que le tome 1. On a un univers dans un futur où on peut se déplacer tellement vite que la notion de pays est dépassée où suite à une guerre les religions n’ont plus lieu d’être non plus, tout comme les genres et...
    Voir plus

    e ne pensais pas pouvoir écrire ça mais c’est le cas, le tome 2 est encore meilleur que le tome 1. On a un univers dans un futur où on peut se déplacer tellement vite que la notion de pays est dépassée où suite à une guerre les religions n’ont plus lieu d’être non plus, tout comme les genres et sexes. On est donc dans un système sans pays, où quelque soit son origine chacune choisit une ruche en fonction de ses convictions et espoirs. Qui dit plus de genres en théorie, dit mise en place d’un autre système familial et qui dit plus de religion, dit risque d’être désabusé donc création de conseillers spirituels qui sont ouverts à toutes les croyances tant que chacun garde la sienne pour soi. Bien entendu, ça sonne très bien comme univers et bien entendu, ça ne plait pas à tout le monde ce qui veut dire manigances. On en avait déjà énormément dans le premier tome mais elles sont encore plus nombreuses dans le second. On commence à avoir des réponses mais elles laissent apparaitre d’autres problèmes. Le lecteur est mené en bateau du début à la fin, c’est juste génial. L’univers est très original, avec des choix justifiés et qui tiennent la route. L’utopie apparente va partir en cacahuète et le roman devient encore plus difficile à lâcher. Il y a énormément de réflexions autour du pouvoir et des différent types qu’il peut prendre via la religion, le sexisme… Beaucoup de choses sont déconstruites pour mieux être expliquer. C’est dense mais c’est tellement bien. On s’attache à certains personnages mais en fait il ne sont pas si sympa mais on a aussi l’inverse avec les différents rôles que chacun peut jouer. L’autrice joue avec nous, à aucun moment il est possible de prendre parti car rien n’est fixé. On est sur un monde où tout laisse penser à la paix : liberté, absence de pauvreté… Et pourtant tout va s’enrayer ou est sur le point de s’enrayer. Pourquoi, comment, quels changements sont nécessaire pour éviter la fin de ce monde ? Il faut vraiment le lire.

Ils suivent Ada Palmer

Discussions autour de cet auteur

Il n'y a pas encore de discussion sur cet auteur

Soyez le premier à en lancer une !