Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Jo Walton

Jo Walton
Née au pays de Galles et très attachée à ce pays dont elle parle la langue, Jo Walton vit depuis 2002 au Canada avec son mari et son fils. Elle est l'auteure d'une dizaine de romans remarqués. Bien que son roman Tooth and Claw , inédit en français, ait reçu le World Fantasy Award en 2004, il lui ... Voir plus
Née au pays de Galles et très attachée à ce pays dont elle parle la langue, Jo Walton vit depuis 2002 au Canada avec son mari et son fils. Elle est l'auteure d'une dizaine de romans remarqués. Bien que son roman Tooth and Claw , inédit en français, ait reçu le World Fantasy Award en 2004, il lui a fallu attendre la parution de Morwenna pour rencontrer le succès qu'elle méritait.

Avis sur cet auteur (13)

  • add_box
    Couverture du livre « Mes vrais enfants ; une femme, deux vies, deux univers » de Jo Walton aux éditions Denoel

    Chantal YVENOU sur Mes vrais enfants ; une femme, deux vies, deux univers de Jo Walton

    Roman qui ouvre une porte de l’imaginaire, sur fond de féminisme, où l’auteur déroule en parallèle deux versions d’un destin de femme en Angleterre au vingtième siècle.

    Lorsque nous faisons connaissance avec Patricia, ou Patsy, ou Trish ou Tricia, sait-on, elle se bat avec sa mémoire, et les...
    Voir plus

    Roman qui ouvre une porte de l’imaginaire, sur fond de féminisme, où l’auteur déroule en parallèle deux versions d’un destin de femme en Angleterre au vingtième siècle.

    Lorsque nous faisons connaissance avec Patricia, ou Patsy, ou Trish ou Tricia, sait-on, elle se bat avec sa mémoire, et les incohérences que suscitent les lacunes de son histoire. L’établissement où elle réside la met à l’abri des besoins élémentaires, le temps passe et emporte avec lui les images du passé.

    Suivent les histoires alternées de Patsy, et de Tricia, par époque et en alternance, selon les règles de l’uchronie. Un oui ou un non modifieront profondément les événements futurs, et au delà du destin individuel, c’est la marche entière du monde qui en est modifiée, à la manière du battement d’aile d’un papillon. L’une est libre l’autre est condamnée à vivre sous le joug d’un mari borné et bien différent de ce que le temps de fiançailles réglementaire lui avait laissé espérer. L’autre se libère des entraves institutionnelles et éducatives qui lui imposaient une vie normée. De même, les alternatives d’évolution de la planète oscillent selon la version entre utopie et dystopie.

    L’écriture est simple et factuelle, et permet de parcourir avec un grand plaisir ces deux romans en un, en abordant des thèmes généraux comme la parentalité, qui se décline à l’aune des modèles ambiants.


    Très belle découverte avec ce roman intelligent et questionnant.

    Club de lecture La Caverne des lecteurs

  • add_box
    Couverture du livre « Morwenna » de Jo Walton aux éditions Folio

    Zaza sur Morwenna de Jo Walton

    J'ai été au bout mais suis restée en dehors de ce roman de SF. Le personnage principal Morwenna bien que touchante ne justifie pas l'intérêt de cette histoire. On y trouve des fées qui parlent, une mère sorcière, un monde imaginaire.
    Beaucoup trop de références à des romans de SF.

    J'ai été au bout mais suis restée en dehors de ce roman de SF. Le personnage principal Morwenna bien que touchante ne justifie pas l'intérêt de cette histoire. On y trouve des fées qui parlent, une mère sorcière, un monde imaginaire.
    Beaucoup trop de références à des romans de SF.

  • add_box
    Couverture du livre « Les griffes et les crocs » de Jo Walton aux éditions Denoel

    May The Bookshowl sur Les griffes et les crocs de Jo Walton

    Deuxième livre de Jo Walton que je lis et deuxième coup de coeur. Ce livre est pourtant très différent de Morwenna, mon premier coup de coeur, mais il est tout aussi génial !

    Le livre peut se résumer très simplement : c'est du Jane Austen, mais les personnages sont tous des dragons ! (si...
    Voir plus

    Deuxième livre de Jo Walton que je lis et deuxième coup de coeur. Ce livre est pourtant très différent de Morwenna, mon premier coup de coeur, mais il est tout aussi génial !

    Le livre peut se résumer très simplement : c'est du Jane Austen, mais les personnages sont tous des dragons ! (si après cette première phrase vous n'être pas déjà convaincu je ne peux plus rien pour vous !) J'ai trouvé le concept vraiment génial, bien mené et le livre est malgré tout intelligent comme un Jane Austen. Jo Walton se moque un peu, transposant certaines particularités de l'époque à la race des dragons, mais elle se moque gentiment. Pour être respectable, une dragonne non mariée doit avoir les écailles dorées, si elle a les écailles roses, elle a déjà été courtisée et c'est très souvent le scandale ! Les dragons portent tous des chapeaux, ils ont des domestiques, le rang est très important dans la haute société (il y a tellement de titres différents que je me suis perdue !), il y a plein de petits détails vraiment géniaux, c'est si bien pensé.

    Nous allons suivre les péripéties de la famille Agornin et plus particulièrement des deux dernières dragonnes à marier qui vont se retrouver en difficulté après la mort de leur père Bon. Haner va devenir la protégée de la famille de sa soeur Berend, dont le mari est un tyran et Selendra va aller dans la famille de son frère Penn qui est le pasteur du domaine des Benandi. Vous vous en doutez, comme dans chaque Jane Austen, rien ne va se passer comme prévu, il va y avoir de nombreux rebondissements, de nombreuses histoires d'amour, des dragons qui vont s'entretuer mais tout va bien finir !

    Comme dans les Jane Austen, ce livre est également une critique de la société. Jo Walton parle de religion, des problèmes que pose la différence de rang, de la condition des domestiques, tant de choses que l'on peut aisément retransposer à notre propre société d'humains.

    Non, vraiment, ce livre est une pépite. Il est à la fois drôle, intelligent et si amusant à lire ! C'est un mélange parfait de ce que j'aime : la fantasy et Jane Austen. Je ne pensais jamais voir ces deux mots dans une même phrase un jour, mais Jo Walton l'a fait et c'est génial !

    https://bookshowl.blogspot.com/2020/10/les-griffes-et-les-crocs-jo-walton.html

  • add_box
    Couverture du livre « Mes vrais enfants » de Jo Walton aux éditions Folio

    kadeline sur Mes vrais enfants de Jo Walton

    Gros coup de coeur pour cette lecture.
    Patricia est une femme très âgée qui perd la tête donc vit dans une maison de retraite. Elle est persuadée qu’elle vit en alternance dans deux maisons de retraite tout comme elle garde le souvenir d’avoir vécu deux vies différentes. Sa jeunesse, la...
    Voir plus

    Gros coup de coeur pour cette lecture.
    Patricia est une femme très âgée qui perd la tête donc vit dans une maison de retraite. Elle est persuadée qu’elle vit en alternance dans deux maisons de retraite tout comme elle garde le souvenir d’avoir vécu deux vies différentes. Sa jeunesse, la réussite de ces études à Havard et la rencontre avec Mark sont communes aux deux vies mais la suite diffère. A la fin de ces études, à la veille de prendre un poste de professeur, elle rencontre Mark et ils décident de se marier quand il aura fini ces études. Quelques années plus tard, il accélère sa demande en mariage.
    Dans sa première vie, Patricia accepte d’arrêter d’enseigner et va se marier avec cet homme qui semblait merveilleux mais ne l’est probablement pas. On se doute bien que si on veut une histoire intéressante, ce mariage ne sera pas un conte de fées.
    Dans sa seconde vie, à la dernière minute, Patricia refuse le mariage. Elle continue à mener sa vie et sa carrière et ne va pas rencontrer un homme mais une femme. Dans ces deux vies, elle sera maman. Toute le concept du roman va être de voir l’évolution de ces deux vies parallèles qui mèneront à la maison de retraite.
    On est au coeur des quotidiens de Patricia. On suit sa vie avec ses enfants, son mari ou sa compagne, tout ce qui se passent bien ou mal dans ses vies. On découvre les deux façons dont elle évolue dans ce monde post-seconde guerre mondiale qui est source de grands changements. On traverse à travers ces yeux le vécu de grandes avancées, de la place du droit des femmes dans le quotidien en passant par les luttes lgbt… On a les différentes luttes et évolutions de la société, qu’elle va vivre dans ses deux vies mais de manières différentes en fonction du choix qu’elle a fait d’épouser Mark ou non.
    C’est magnifique, c’est hyper bien écrit, c’est intelligent, c’est à la fois dur et plein de douceur. C’est une histoire dans laquelle on se sent bien, un beau cocon où on oublie vite qu’on a commencé la lecture avec une personnes âgée donc que la fin risque d’être triste. On se plonge dans ces deux vies, on prend partie pour une des deux vies mais on s’aperçoit vite que même si les deux ne sont pas parfaites, Patricia tient aux deux malgré tout.
    C’est d’une finesse impressionnante, on a tout dans ce roman. Il est très difficile à lâcher.
    C’est rafraichissant d’avoir un roman SF sur de la vie quotidienne d’une personne qui pourrait être n’importe qui, avec les joies et les peines du quotidien surtout quand c’est très bien fait et ici le résultat est magnifique.