Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement ou connectez-vous pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Quand meurent les eblouissements

Couverture du livre « Quand meurent les eblouissements » de Rochat A-F. aux éditions Slatkine
  • Date de parution :
  • Editeur : Slatkine
  • EAN : 9782832111352
  • Série : (-)
  • Support : Papier
Résumé:

Aucun résumé n'est disponible pour cet ouvrage actuellement...

Donner votre avis

Avis (2)

  • Chiara Mastrini a 15 ans. Elle vit sa vie d'adolescente avec ses amies, Claire, Raphaëlle et Cynthia. Entre une mère qui confectionne des poupées de chiffon peut-être pour combler le vide depuis le départ de son mari et sa soeur, Lise, qui ne jure que par Mylène Farmer, au point d'en prendre...
    Voir plus

    Chiara Mastrini a 15 ans. Elle vit sa vie d'adolescente avec ses amies, Claire, Raphaëlle et Cynthia. Entre une mère qui confectionne des poupées de chiffon peut-être pour combler le vide depuis le départ de son mari et sa soeur, Lise, qui ne jure que par Mylène Farmer, au point d'en prendre l'apparence.

    Le cinéaste "Charles Baldewski" recherche celle qui incarnera le rôle de "Lina" dans son prochain film d'auteur "Le carousel".

    C'est l'occasion pour Maggy, la mère de Chiara de vivre enfin son rêve par procuration ! Elle prépare sa fille à l'audition... Chiara ignore que son amie Claire, elle aussi auditionne. C'est Chiara qui est choisie pour le rôle. Claire mettra fin à ses jours de désespoir... C'est difficile pour Chiara de vivre cela, tout devient compliqué avec ses amies.

    Qu'à cela tienne, Chiara a décidé d'embrasser la vie d'actrice quoi qu'il en coûte, elle changera même de nom à la demande de son imprésario, elle perd son identité devenant "Aure Carmin". Être une autre continuellement, c'est ce qu'elle veut non ! c'est ça la vie d'actrice, être prête à tout pour devenir célèbre.

    On va suivre son parcours avec ses hauts et ses bas !

    Apprentissage, initiation, à la vie, au métier d'actrice mais : comment faire pour rester soi-même ?
    La vie n'est pas simple, elle joue aux montagnes russes, la gloire, le succès, l'ivresse pour toucher le fond, essayer de survivre avec soi-même et retrouver la force de rebondir.

    Double personnalité ? Comme pour Lise, sa soeur qui s'enlise dans le personnage de Mylène Farmer son idole pour ne pas voir la réalité, comme Maggy sa mère qui vit sa vie par procuration.

    C'est une plume magnifique comme toujours, pleine de tendresse et de profondeur, qui par touches délicates nous fait rentrer dans la complexité de l'âme humaine, entre ce monde réel et imaginaire.

    Une jolie plume à découvrir !

    Ma note : 9/10




    Les jolies phrases

    Elle avait appris à faire ça, chasser ce qui la perturbait, et c'était un sentiment de liberté et de puissance incroyable.

    Pourquoi ce qu'on avait aimé ne pouvait-il pas rester intact et garder une forme de pureté ?

    Par moment, elle avait l'impression de vivre à côté de sa vie ou au bord d'une immense piscine dans laquelle elle voyait les autres plonger, tandis qu'elle restait en retrait à les observer.

    Une actrice sans projet était une actrice déprimée qui voyait sa mort (artistique) arriver à grand pas. Afin d'être capable de vivre sereinement ces prochains mois, il lui fallait cet emploi. Sans compter qu'elle respirait toujours mieux sur cette fichue terre lorsqu'elle avait le texte, les pensées, les mots d'une autre dans l'esprit.

    La vie était une bataille, et elle était fatiguée. Á peine remportiez-vous un combat qu'un autre se présentait, et un autre, et un autre, juqu'à ce qu'enfin vous vous retrouviez là où vous devriez être : à terre.

    L'existence paraissait toujours moins lourde à porter quand on avait la possibilité de s'en échapper. Et l'art était-il autre chose qu'une évasion ? Une ivresse délicieuse qui vous faisait oublier la violence de la réalité ou alors la sublimait, en vous donnant la sensation de la maîtriser ?

    https://nathavh49.blogspot.com/2022/11/quand-meurent-les-eblouissements-anne.html

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • «Elle voulait devenir quelqu'un»

    Poursuivant en parallèle sa carrière d’autrice et de comédienne, Anne-Frédérique Rochat a choisi de raconter le parcours d’une actrice qui découvre le monde du cinéma à quinze ans dans son nouveau roman. Avant de la retrouver plus tard, à l’heure du bilan. ...
    Voir plus

    «Elle voulait devenir quelqu'un»

    Poursuivant en parallèle sa carrière d’autrice et de comédienne, Anne-Frédérique Rochat a choisi de raconter le parcours d’une actrice qui découvre le monde du cinéma à quinze ans dans son nouveau roman. Avant de la retrouver plus tard, à l’heure du bilan.

    Le grand jour est arrivé. Chiara s’est préparée avec sa mère pour être parfaite lors de l’audition organisée pour trouver l’actrice qui jouera le premier rôle du nouveau film de Baldewski, un réalisateur désormais très en vue. Et après quelques sueurs froides, elle décroche le rôle. Maggy peut offrir le champagne à ses filles, elle qui voit Chiara réaliser son rêve et se dit que ce premier succès pourra peut-être sortir Line de son obsession, elle qui qui se prend pour Mylène Farmer et ne vit que pour son idole.
    Mais pour l’adolescente, ce premier rôle est aussi l’occasion de constater combien ses copines de classe la jalousent désormais. Car elle n’était pas seule à participer au casting et se retrouve bien malgré elle dans la position de celle qui les a privées de leur rêve. Pour Claire, qui sera elle aussi évincée, c’est la fin d’un rêve. Insupportable. Quelques jours plus tard, elle mettra fin à ses jours.
    Une fin tragique qui coïncide avec la distance que vont prendre ses amies et que Chiara va particulièrement ressentir lors d’une fête d’anniversaire chez Raphaëlle. Son malaise grandissant s’atténuera à peine lorsqu’elle testera avec François, le grand frère de Raphaëlle, ce que cela fait de se donner un baiser. Avant le tournage, elle avait envie de savoir ce qui l’attendait. Les semaines et les mois qui vont suivre seront marquées par un travail intense, des tournages réguliers et un fossé qui va s’élargir toujours davantage avec sa «vie d’avant», celles de l’enfance et des copines. «Elle devait y croire, sinon qui le ferait pour elle? Elle travaillerait dur pour ça, accepterait de courir les castings, de vivre chichement, elle donnerait TOUT, toute sa vie, son temps, son énergie, ses espoirs, oui, elle se consacrerait entièrement à son art. Rien d’autre n'aurait d'importance. Elle voulait devenir quelqu'un.»
    Dans la seconde partie du roman Chiara Mastrini, «dont le nom ressemblait trop à une autre actrice», est désormais Aude Carmin. L’actrice partage sa vie avec un acteur bankable Tom Barlier chez qui elle a élu domicile. S’il est régulièrement à l’affiche de grosses productions, elle ne décroche plus guère de contrats. Et ses rôles se limitent à des œuvres confidentielles. Une période difficile dont elle ne voit pas l’issue et qu’elle essaie de noyer dans l’alcool. «Par moments, elle avait l’impression de vivre à côté de sa vie ou au bord d’une immense piscine dans laquelle elle voyait les autres plonger, tandis qu’elle restait en retrait à les observer.»
    À moins que Tom ne puisse parvenir à convaincre un réalisateur de la faire tourner avec lui. Après tout, c’est peut-être une bonne idée de les réunir sur un film…
    Comme dans Longues nuits et petits jours, son précédent roman qui racontait comment Edwige tentait de surmonter une difficile rupture en partant s’isoler dans un chalet de montagne, Chiara va chercher comment s’en sortir. C’est le registre dans lequel excelle Anne-Frédérique Rochat. Avec ces détails, ces annotations toujours très justes qui disent le désarroi et la souffrance, on voit Chiara se débattre, à la fois tenter de se délester d’un passé traumatisant et espérer le retrouver, quand tout était encore possible, quand les rêves berçaient la vie de sa mère Maggy et de sa sœur Line. Roman de la désillusion et de la fragilité, Quand meurent les éblouissements est aussi le roman de la maturité d’une romancière dont Luce Wilquin, sa première éditrice qui vient de disparaître, avait senti dès 2012 tout le potentiel.
    https://urlz.fr/kbGi

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.