Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Canaille blues

Couverture du livre « Canaille blues » de Ella Balaert aux éditions Hors Commerce
Résumé:

personne ne sait comment cela commence.
un jour, il s'est trouvé garé là, ce car. posé sur les hauteurs de la ville. personne ne l'a vu venir, s'installer, s'inscrire peu à peu dans les habitudes urbaines, et pourtant un jour, ils étaient tous là, femmes, hommes, bêtes, treize-oignons,... Voir plus

personne ne sait comment cela commence.
un jour, il s'est trouvé garé là, ce car. posé sur les hauteurs de la ville. personne ne l'a vu venir, s'installer, s'inscrire peu à peu dans les habitudes urbaines, et pourtant un jour, ils étaient tous là, femmes, hommes, bêtes, treize-oignons, quatre-b, la mont-joli, babelle et les autres : la bande des chiens comme on les appelait, les cyniques. et, de ce jour, il n'était plus question de confondre ce car avec une ligne de bus régulière, ni de prendre ses passagers pour ce qu'on appelle communément des honnêtes citoyens.
c'est du moins ce que les renseignements généraux ont fait croire.

Donner votre avis

Avis (2)

  • Enfin un livre original !! Le ton, le thème, le vocabulaire… un vrai bonheur !!! Un thème sur des gens différents dans une société comme il faut, une société qu’on ne dérange pas ou plutôt des politiques qu’on ne doit pas troubler. Parce que finalement, le peuple s’en fout de ces gens là. Il...
    Voir plus

    Enfin un livre original !! Le ton, le thème, le vocabulaire… un vrai bonheur !!! Un thème sur des gens différents dans une société comme il faut, une société qu’on ne dérange pas ou plutôt des politiques qu’on ne doit pas troubler. Parce que finalement, le peuple s’en fout de ces gens là. Il les accepte tels qu’ils sont, avec leur folie, leur poésie, leur effet miroir. Les RG eux, se les approprient, les croient avides de pouvoir. Ils craignent que cela viennent par trop bousculer la bonne manière de penser et que les élections soient perturbées.

    J’adore la gouaille, les longues tirades. Je me crois au théâtre !!! C’est vivant, ça bouge, ça s’anime, la pensée, les pensées circulent. Rien ni personne n’en réchappe. Ils vivent autrement mais ils ne dérangent personne. Ils vivent libres au milieu de tous. A-t-on le droit d’être libre ou même de se croire libre. A-t-on le droit de vouloir échapper au système ? Je crois que la ville les accepte pour cet espace de liberté qu’ils apportent. Je crois que le pouvoir en a peur pour la même raison.

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • C'est l'histoire de marginaux vivant dans un car, en haut d'une ville. Ils vivent de petits boulots, partageant tout. Ils sont surveillés par les RG parce que des élections approchent.
    Ce livre dégage une atmosphère très particulière. Histoire originale (enfin une que l'on n'a pas l'impression...
    Voir plus

    C'est l'histoire de marginaux vivant dans un car, en haut d'une ville. Ils vivent de petits boulots, partageant tout. Ils sont surveillés par les RG parce que des élections approchent.
    Ce livre dégage une atmosphère très particulière. Histoire originale (enfin une que l'on n'a pas l'impression d'avoir déjà lue). L'écriture est très plaisante et l'on suit avec beaucoup d'intérêt et d'envie les petits morceaux de vie de Treize-Oignons, Babelle, La Mont-Joli, Quatre-B, Lili-Pioncette, ...

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.