William Guy Carr

William Guy Carr
William James Guy Carr (décédé le 2 octobre 1959 en Ontario) fut sous-marinier anglais lors de la Première Guerre Mondiale, puis commandant de la marine royale canadienne (R.C.N.) ainsi que membre des services de renseignements canadiens. Il débuta sa carrière d'écrivain par la publication d'ouvr... Voir plus
William James Guy Carr (décédé le 2 octobre 1959 en Ontario) fut sous-marinier anglais lors de la Première Guerre Mondiale, puis commandant de la marine royale canadienne (R.C.N.) ainsi que membre des services de renseignements canadiens. Il débuta sa carrière d'écrivain par la publication d'ouvrages sur la guerre sous-marine à laquelle il avait pris part aux côtés des forces anglaises lors de la Première Guerre Mondiale. À partir des années 1930, il devint conférencier et commença à aborder des thèmes sur la Conspiration Internationale. Durant les années 1950, il publia plusieurs ouvrages d'inspiration chrétienne et antimaçonnique ; dont le plus célèbre s'intitulant Pawns in the Game, (1955). Dans cet ouvrage, il rapporta la célèbre lettre de correspondance entre Pike et Mazzini, détaillant une Troisième Guerre Mondiale entre l'Occident Sioniste et le Monde Musulman. Ses ouvrages témoignent d'un intérêt pour les activités des sociétés secrètes (notamment les Illuminés de Bavière). Carr s'inspira des ouvrages de John Robison, Nesta Webster, Léo Taxil, Abel Clarin de la Rive ainsi que du Cardinal chilien Caro Rodriguez pour mettre à jour les agissements de la franc-maçonnerie luciférienne. Son dernier ouvrage Satan, Prince of this world, resté inachevé, fut publié par les soins de son fils aîné William J. Carr, dont la préface est datée du 2 juin 1966.