Tome

Tome

Né le 24 février 1957 à Bruxelles, Philippe Vandevelde, dit Tome, découvre la bande dessinée à l'âge de cinq ans. Momentanément aveuglé par une opération aux yeux, sa maman lui fait la lecture d'albums qui le marquent profondément comme Le sceptre d'Ottokar et Les extraordinaires aventures de Corentin Feldoë.


Quelques années plus tard, le jeune garçon se délecte des albums de "Gil Jourdan" de Maurice Tillieux. À l'âge de quatorze ans, il participe au fanzine Buck, puis s'inscrit à des cours du soir de bande dessinée où il fait deux rencontres essentielles : celles de Janry et de Stéphane De Becker. Appelé au service militaire, Philippe passe quelques mois en Allemagne et, s'inscrivant dans la tradition familiale, signe pour deux ans d'engagement comme officier.


Sous les drapeaux, il fait la connaissance d'André Geerts. Les deux hommes sympathisent et cette rencontre achève de convaincre Philippe de devenir professionnel de la bande dessinée. De retour à la vie civile, il retrouve son ami Janry qui est entre temps devenu l'assistant de Dupa. Le duo reformé va ponctuellement prêter main forte à Turk et De Groot. C'est à ce moment que Philippe opte pour la... Lire la suite

Né le 24 février 1957 à Bruxelles, Philippe Vandevelde, dit Tome, découvre la bande dessinée à l'âge de cinq ans. Momentanément aveuglé par une opération aux yeux, sa maman lui fait la lecture d'albums qui le marquent profondément comme Le sceptre d'Ottokar et Les extraordinaires aventures de Corentin Feldoë.


Quelques années plus tard, le jeune garçon se délecte des albums de "Gil Jourdan" de Maurice Tillieux. À l'âge de quatorze ans, il participe au fanzine Buck, puis s'inscrit à des cours du soir de bande dessinée où il fait deux rencontres essentielles : celles de Janry et de Stéphane De Becker. Appelé au service militaire, Philippe passe quelques mois en Allemagne et, s'inscrivant dans la tradition familiale, signe pour deux ans d'engagement comme officier.


Sous les drapeaux, il fait la connaissance d'André Geerts. Les deux hommes sympathisent et cette rencontre achève de convaincre Philippe de devenir professionnel de la bande dessinée. De retour à la vie civile, il retrouve son ami Janry qui est entre temps devenu l'assistant de Dupa. Le duo reformé va ponctuellement prêter main forte à Turk et De Groot. C'est à ce moment que Philippe opte pour la signature de Tome et que son association avec Janry passe à la vitesse supérieure, lorsqu'ils sont choisis pour reprendre les aventures de "Spirou et Fantasio".


En 1984, paraît leur premier album Virus, qui est très chaleureusement accueilli par les lecteurs. En 1987, Tome, fasciné par la ville de New York, imagine "Soda", une série policière mêlant action et humour. La même année, Tome & Janry imaginent les histoires du "Petit Spirou". Tout en cultivant son talent pour le gag, Tome développe une veine réaliste et dramatique qui déteint sur leur ultime album de "Spirou et Fantasio", Machine qui rêve. Depuis lors, Tome poursuit avec fantaisie son best-seller absolu "Le Petit Spirou" et relance en 2015 "Soda", avec Dan au dessin.


En compagnie de Janry, Tome a réalisé près de trente albums de "Spirou" (petit ou grand), mettant son imagination au service du groom le plus célèbre de la bande dessinée. On lui doit également des albums réalistes au goût américain tels que "Soda" ou "Berceuse Assassine".

Avis (11)

  • Couverture du livre « Le Petit Spirou ; la bd du film » de Tome et Janry aux éditions Dupuis

    0.2

    Ghislaine DEGACHE sur Le Petit Spirou ; la bd du film de Tome - Janry

    Sorti en septembre 2017, l’adaptation cinématographique de Spirou, le héros de Tome et Janry méritait bien, à son tour, d’être fixée sur le papier avec Le Petit Spirou (La BD du film) C’est une enquête du jeune Martin, 11 ans, qui a découvert que son ancienne école du Raincy, sous-préfecture...
    Voir plus

    Sorti en septembre 2017, l’adaptation cinématographique de Spirou, le héros de Tome et Janry méritait bien, à son tour, d’être fixée sur le papier avec Le Petit Spirou (La BD du film) C’est une enquête du jeune Martin, 11 ans, qui a découvert que son ancienne école du Raincy, sous-préfecture méconnue de Seine-Saint-Denis, servait de lieu de tournage pour le film avant d’être détruite.
    La formule est réussie avec deux ou trois pages d’entretien avec le réalisateur, le scénariste, le dessinateur et les acteurs, alternant avec des pages de la BD : un régal !
    Cela est surtout très instructif sur la méthode utilisée pour passer de la bande dessinée aux images avec des acteurs bien vivants. Pour Nicolas Bary, le réalisateur, le plus délicat était de justifier qu’un enfant puisse être habillé en groom : « Le Petit Spirou, c’est beaucoup plus profond qu’on ne croit. » Ensuite, il faut choisir des enfants pour chaque rôle et interdire aux parents d’assister au tournage.
    Pierre Richard (Grand-Papy) excelle dans son rôle. Gwendoline Gourvenec (Mademoiselle Chiffre), un peu moins sexy que dans la BD, apporte de la poésie dans son rôle d’institutrice. François Damiens (Monsieur Mégot), prof de gym atypique, montre qu’il a du cœur sous une carapace de brute. Sacha Pinault (Le Petit Spirou) est ravi : « J’ai pu faire plein de bêtises interdites dans la vraie vie ! » Philippe Katerine (Langélusse) croyait jouer avec le Marsupilami, autre héros du journal Spirou… Natacha Régnier (Maman) se montre excellente dans un rôle burlesque…
    Philippe Tome, le scénariste de la BD, reconnaît : « Il faut être fidèle à l’esprit mais sans être prisonnier de la forme. » Le film s’est fait en liaison avec lui et Janry (Jean-Richard Geurts), le dessinateur, ce qui est toujours un gage de fidélité à l’œuvre inspiratrice. D’ailleurs, ils font tous les deux une petite inspiration dans le film !

    Je remercie Lecteurs.com pour m’avoir permis de découvrir cette BD instructive qui me donne envie de plonger dans les albums de Tome et Janry mais aussi… de voir enfin le film, peut-être avec mes petits-enfants ?

  • Couverture du livre « Le Petit Spirou ; la bd du film » de Tome et Janry aux éditions Dupuis

    0.2

    Karine DAUNAY sur Le Petit Spirou ; la bd du film de Tome - Janry

    Bonjour !

    J'ai beaucoup aimé la BD du Petit Spirou, qui se lit de façon très fluide et est conçue de manière originale : quelques planches de BD entrecoupées d'interviews des auteurs, réalisateur et acteurs du film et du livre, par le biais d'un petit garçon qui découvre ce monde avec...
    Voir plus

    Bonjour !

    J'ai beaucoup aimé la BD du Petit Spirou, qui se lit de façon très fluide et est conçue de manière originale : quelques planches de BD entrecoupées d'interviews des auteurs, réalisateur et acteurs du film et du livre, par le biais d'un petit garçon qui découvre ce monde avec émerveillement. On s'attache aux personnages et aux personnes avant même d'avoir découvert le film, ça fait saliver ! Ce qui m'a le plus intéressée, c'est la difficulté et l'efficacité avec laquelle ces personnages de BD sont transformés en personnes réelles, afin de toucher petits et grands sans heurter les sensibilités, tout en restant fidèle à la BD.
    Le film, que j'ai vu après, est très bien réalisé et prenant, et je l'ai vu d'un oeil particulier, me rappelant les histoires de chacun des acteurs, leurs motivations et leur envie de faire partager leur passion pour le Petit Spirou. Pas déçue, merci !

  • Couverture du livre « Le Petit Spirou ; la bd du film » de Tome et Janry aux éditions Dupuis

    0.2

    Martine MOYSAN BLAIS sur Le Petit Spirou ; la bd du film de Tome - Janry

    On est face ici à une belle BD, qui retrace le tournage du film, via la présentation des personnages clés du scénario. On y retrouve des photos, des interviews, des anecdotes, le tout suivi de quelques planches de bd, sur le personnage précédemment évoqué.
    Cette BD vient en complément du film,...
    Voir plus

    On est face ici à une belle BD, qui retrace le tournage du film, via la présentation des personnages clés du scénario. On y retrouve des photos, des interviews, des anecdotes, le tout suivi de quelques planches de bd, sur le personnage précédemment évoqué.
    Cette BD vient en complément du film, que j'ai adoré. Je l'ai visionné avec ma fille, nous avons passé un très bon moment, que de souvenir de jeunesse, lorsque c'était moi l'enfant.

Voir tous les avis

Discussions autour de cet auteur

Il n'y a pas encore de discussion sur cet auteur
Soyez le premier à en lancer une !

Lancez une discussion

Pour lancer une discussion, vous devez être connecté...
Vous n'avez pas encore de compte ? Rendez-vous ici et laissez-vous guider !

Récemment sur lecteurs.com