Sebastien Grenier

Sebastien Grenier

La biographie de cet auteur n'est pas encore disponible, proposez la vôtre : Contactez-nous

Avis (1)

  • add_box
    Couverture du livre « La cathédrale des abymes T.1 ; l'Evangile d'Ariathie » de Jean-Luc Istin et Sebastien Grenier aux éditions Soleil

    Lionel Arnould sur La cathédrale des abymes T.1 ; l'Evangile d'Ariathie de Jean-Luc Istin - Sebastien Grenier

    Chronique précédemment parue sur le blog www.sambabd.net


    Généralement, quand on me parle d’évangiles, de Messie et de prophétie, je pars en courant dans l’autre sens. Pour cette chronique, j’ai quand même fait un effort, et je dois vous dire que j’en ai été récompensé. En effet, ce premier...
    Voir plus

    Chronique précédemment parue sur le blog www.sambabd.net


    Généralement, quand on me parle d’évangiles, de Messie et de prophétie, je pars en courant dans l’autre sens. Pour cette chronique, j’ai quand même fait un effort, et je dois vous dire que j’en ai été récompensé. En effet, ce premier tome de La Cathédrale des Abymes est une excellente surprise.

    Commençons par ce qui fâche. En fait de Messie, prophéties et autres évangiles, ils n’ont rien à voir, si ce ne sont les mots qui les désignent, avec les religions que l’on connaît de nos jours. Ceci, pour la bonne et simple raison que cette histoire se déroule dans un monde ressemblant au nôtre mais qui est bel et bien sorti des imaginations fécondes de Jean-Luc Istin et Sébastien Grenier. Nous sommes clairement dans de l’Héroic Fantasy. La preuve en est ce mage aux pouvoirs redoutables ou encore, cet ordre de bonnes sœurs capables de voir l’avenir (et d’égorger quelques mercenaires…). Par ailleurs, la cohérence de l’ensemble est entretenue par un voisinage évident avec une sorte de moyen-âge européo-méditerranéen quelque peu fantasmé. Game of Thrones est passé par là !

    L’histoire en elle-même est également très prenante. Faites de flashbacks intercalés avec l’action présente, elle permet de comprendre les enjeux tout en facilitant la proximité avec l’héroïne. Même si cette dernière, par ailleurs très bien faite de sa personne, est une sorte d’archétype du héros voulant venger la mort de ses proches (parents exterminés sous ses yeux), elle nous est sympathique par le fait qu’elle semble être un point de repère solide dans un monde dangereux, cruel et sanguinaire.

    Bien que très classique, le solide scénario part dans plusieurs directions et le tout se lit avec un appétit grandissant. Et comme, en plus, le dessin est magnifique, ça ne gâche rien. Que ce soit au niveau des décors (Toscane, Ecosse ou Empire Byzantin) très Game of Throniens, voire Tolkieniens (on jurerait que la grande Tour du mage Ronfield a été construite pour Saroumane…) ou bien au niveau des personnages (j’insiste sur la très agréable esthétique de Sinead…), chaque case de Sébastien Grenier est un petit bijou graphique.

    En bref, voici une excellente BD dont j’attends personnellement la suite avec impatience.

Ils ont lu cet auteur

Discussions autour de cet auteur

Il n'y a pas encore de discussion sur cet auteur

Soyez le premier à en lancer une !

Récemment sur lecteurs.com