Jean-Luc Istin

Jean-Luc Istin
né le 1er août 1970 à Pontivy. Dessinateur, mais aussi scénariste, il est directeur de plusieurs collections aux éditions Soleil Productions, en particulier la collection Soleil Celtic, la collection 1800, la collection Serial Killer, la collection Secrets du Vatican et la collection Anticipation. Voir plus
né le 1er août 1970 à Pontivy. Dessinateur, mais aussi scénariste, il est directeur de plusieurs collections aux éditions Soleil Productions, en particulier la collection Soleil Celtic, la collection 1800, la collection Serial Killer, la collection Secrets du Vatican et la collection Anticipation.

Avis (17)

  • add_box
    Couverture du livre « Mages T.1 ; Aldoran » de Jean-Luc Istin et Kyko Duarte aux éditions Soleil

    Poppy3Livres sur Mages T.1 ; Aldoran de Jean-Luc Istin - Kyko Duarte

    Je suis la collection avec enthousiasme !!!

    Je suis la collection avec enthousiasme !!!

  • add_box
    Couverture du livre « Les druides T.6 ; crépuscule » de Jean-Luc Istin et Thierry Jigourel et Jacques Lamontagne aux éditions Soleil

    Gérald LO sur Les druides T.6 ; crépuscule de Jean-Luc Istin - Thierry Jigourel - Jacques Lamontagne

    Ce sixième tome est le dernier du cycle. Les Druides vont chercher des réponses de l’autre côté de l’atlantique. Cet album est une succession de rebondissements et de retournements. Il y a des révélations importantes qui éclairent d’une lumière crue les premiers albums et finalement se termine...
    Voir plus

    Ce sixième tome est le dernier du cycle. Les Druides vont chercher des réponses de l’autre côté de l’atlantique. Cet album est une succession de rebondissements et de retournements. Il y a des révélations importantes qui éclairent d’une lumière crue les premiers albums et finalement se termine plutôt comme les lecteurs l’espèrent, en corrigeant les méchants de l’histoire. Autant le récit est très intéressant, le voyage jusqu’en Amérique, le dénouement, est vraiment osé mais en même temps bien écrit, en revanche, les personnages sont caricaturaux à souhait. Je les trouve finalement pathétique. Ce cycle terminé, je me demande si ça vaut le coût de continuer cette saga des Druides.

    Les graphismes sont toujours beaux et l’attention particulière aux personnages et aux expressions est intéressantes. Le travail est bien réalisé et la bande dessinée se regarde avec plaisir.

    Il y a toujours ce côté ésotérique que l’on retrouve un peu partout ailleurs sur l’extinction de la flamme druidique, de leur monde, à cause des croyances qui se perdent. L’approche est survolée et aurait pu faire l’objet d’un peu plus de travail sur cette saga.

  • add_box
    Couverture du livre « Les druides T.5 ; la pierre de destinée » de Jean-Luc Istin et Thierry Jigourel et Jacques Lamontagne aux éditions Soleil

    Gérald LO sur Les druides T.5 ; la pierre de destinée de Jean-Luc Istin - Thierry Jigourel - Jacques Lamontagne

    Dans ce cinquième album de la saga, l’enquête pose clairement qui sont ceux qui oeuvrent à l’anéantissement des druides. On ressent clairement la colonisation religieuse des chrétiens dans les régions tenues par différents peuples, pour diviser, régner, et éliminer définitivement les plus...
    Voir plus

    Dans ce cinquième album de la saga, l’enquête pose clairement qui sont ceux qui oeuvrent à l’anéantissement des druides. On ressent clairement la colonisation religieuse des chrétiens dans les régions tenues par différents peuples, pour diviser, régner, et éliminer définitivement les plus récalcitrants. Alors que dans les précédents épisodes le parti pris contre le christianisme est assez flagrant, ici nous sommes plutôt dans un retour plus historique, avec plus de recul. Malgré tout, il reste néanmoins ce détachement avec les personnages principaux qui nous poussent à ne pas nous identifier, les aimer, s’y attarder. Alors que nous sommes déjà au cinquième opus, le travail sur les personnages est toujours aussi médiocre.

    Le graphisme est quant à lui toujours aussi bien travaillé sur les visages, les expressions. Mais le dessinateur préfère clairement faire de beaux druides et des chrétiens vraiment moches, qui portent sur eux leur caractère mauvais.

    Le récit est bien entendu très intéressant et ce jusqu’au dénouement, avec des rebondissements qui tiennent en haleine le lecteur malgré les défauts cités plus haut.

    En somme, un très bon album avec une saga qui tend très clairement vers une nette amélioration.

  • add_box
    Couverture du livre « Les druides T.4 ; la ronde des géants » de Jean-Luc Istin et Thierry Jigourel et Jacques Lamontagne aux éditions Soleil

    Gérald LO sur Les druides T.4 ; la ronde des géants de Jean-Luc Istin - Thierry Jigourel - Jacques Lamontagne

    La cité a disparu. Les druides sont arrivés à s’enfuir. Ils repartent dans leur enquête. Les enjeux politique de l’église se font plus entendre dans cet album. L’esprit des chrétiens encore plus. Personnellement, j’ai toujours trouvé de discordance entre l’esprit de la bible et ce dont il est...
    Voir plus

    La cité a disparu. Les druides sont arrivés à s’enfuir. Ils repartent dans leur enquête. Les enjeux politique de l’église se font plus entendre dans cet album. L’esprit des chrétiens encore plus. Personnellement, j’ai toujours trouvé de discordance entre l’esprit de la bible et ce dont il est enseigné, et la pratique, c’est à dire ce que les chrétiens vont imposer aux autres pour le principe biblique alors qu’eux mêmes sont dans le péchés perpétuels. Encore une fois, le parti est bien pris dans cet album, même si certaines fois, c’est légèrement masqué, mais les auteurs nous posent de manière très claire la bêtise même de la religion.
    Graphiquement, j’ai adoré les visages travaillés, on ressent la crasse de l’époque, même si encore une fois, les jolis beaux gosses sont les druides et les moches sont les chrétiens.

    Je continue la saga des druides, pour ce mélange entre histoire et fantastique, ce parti pris assumé.

Ils le suivent

Discussions autour de cet auteur

Il n'y a pas encore de discussion sur cet auteur

Soyez le premier à en lancer une !