Prosper Merimee

Prosper Merimee

La biographie de cet auteur n'est pas encore disponible, proposez la vôtre : Contactez-nous

Avis sur cet auteur (22)

  • add_box
    Couverture du livre « La Vénus d'Ille ; Djoumane ; les sorcières espagnoles » de Prosper Merimee aux éditions Pocket

    Mathilda Bonnin sur La Vénus d'Ille ; Djoumane ; les sorcières espagnoles de Prosper Merimee

    J'ai lu ce livre il y a plusieurs années déjà, en quatrième, mais lorsque ma soeur a du le relire pour le collège je n'ai pas pu m'empêcher de l'accompagner de nouveau. Je gardais un bon souvenir, même si un peu flou de La Vénus d'Ille et je voulais me faire à nouveau mon propre avis, plusieurs...
    Voir plus

    J'ai lu ce livre il y a plusieurs années déjà, en quatrième, mais lorsque ma soeur a du le relire pour le collège je n'ai pas pu m'empêcher de l'accompagner de nouveau. Je gardais un bon souvenir, même si un peu flou de La Vénus d'Ille et je voulais me faire à nouveau mon propre avis, plusieurs années de maturité plus tard.

    Il est évident de dire que l'écriture n'est pas facile à lire, ma soeur a eu énormément de mal. Il faut dire qu'elle ne lit pas beaucoup mais là n'est pas la question... Le scénario est globalement bien ficelé, même si je m'y perdais un peu des fois. Le style d'écriture m'a conquise une nouvelle fois, et je pense définitivement. Je n'ai jamais été fan des lectures imposées par les professeurs de français (la preuve, j'ai été traumatisé du genre policier à cause d'eux...) pourtant, ce livre est une pépite. Il est difficile à lire au collège malgré tout ou uniquement pour des lecteurs affirmés. Ne donnez pas ce livre à un sixième à moins qu'il lise de 'vrai' livre (si on peut dire qu'il y en a des vrais...) depuis un moment déjà. Par vrai livre, j'entends la littérature classique (je ne veux pas lancer de débat, mais voilà).

    Je me suis bien attachée à l'histoire, nous restons sur notre fin mais ce n'est pas grave : ça ouvre notre imagination. Ce livre est malgré tout à dominante policière, l’enquête reste au premier plan et le reste au second. Je me souviens encore, il y a quelques années de là lors de ma première lecture, avoir eu peur de la statue. C’est assez drôle quand on y pense, à quel point une opinion peut changer. C’est grâce à cette seconde lecture que j’ai pu me rendre compte de ma maturité. Si je devais donner un conseil à tous : lisez le une fois. Puis relisez le plusieurs années plus tard, avec du recul et de la maturité. Vous y ferez une belle découverte !

  • add_box
    Couverture du livre « Carmen » de Benjamin Lacombe et Prosper Merimee aux éditions Soleil

    Frederique Letilleul sur Carmen de Benjamin Lacombe - Prosper Merimee

    Ce magnifique livre-objet fascine par sa couverture-tissu, un mélange de dentelle et de soie très sombre qui met déjà dans le contexte de la lecture du classique de Prosper Merimée. La lecture s'effectue sous forme de roman graphique de luxe sur papier glacé à fond noir et lettrage blanc. En...
    Voir plus

    Ce magnifique livre-objet fascine par sa couverture-tissu, un mélange de dentelle et de soie très sombre qui met déjà dans le contexte de la lecture du classique de Prosper Merimée. La lecture s'effectue sous forme de roman graphique de luxe sur papier glacé à fond noir et lettrage blanc. En ponctuation, les planches de Benjamin Lacombe donne la temporalité dramatique du récit et une invitation à une représentation imaginaire de Carmen de toute beauté ! Un livre ovni qui réuni les charmes de l'album, du roman graphique et du beau livre d'art !

  • add_box
    Couverture du livre « Mateo Falcone et autres nouvelles » de Prosper Merimee aux éditions Lgf

    LAETITIA MONTOU sur Mateo Falcone et autres nouvelles de Prosper Merimee

    Des nouvelles faciles à lire : tristes, sinistres, noires.
    Vengeance corse, trafic négrier, honneur et fierté de la haute société bourgeoise du second Empire.
    Très beau style servi par un vocabulaire riche.

    Des nouvelles faciles à lire : tristes, sinistres, noires.
    Vengeance corse, trafic négrier, honneur et fierté de la haute société bourgeoise du second Empire.
    Très beau style servi par un vocabulaire riche.

  • add_box
    Couverture du livre « La Vénus d'Ille et autres nouvelles » de Prosper Merimee aux éditions J'ai Lu

    Bruit de Papier sur La Vénus d'Ille et autres nouvelles de Prosper Merimee

    https://bruitdepapier.wordpress.com/2015/04/10/la-venus-dille-et-carmen-merimee/

    https://bruitdepapier.wordpress.com/2015/04/10/la-venus-dille-et-carmen-merimee/