Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Maylis Adhemar

Maylis Adhemar

La biographie de cet auteur n'est pas encore disponible, proposez la vôtre : Contactez-nous

Avis sur cet auteur (4)

  • add_box
    Couverture du livre « Bénie soit Sixtine » de Maylis Adhemar aux éditions Julliard

    Michèle FINANCE sur Bénie soit Sixtine de Maylis Adhemar

    Un régal !
    Lu quasiment en une petite fois, impossible de décrocher tant je me sentais prise dans cette histoire incroyable qui semble tellement absurde et hors du temps mais qui est finalement toujours d'actualité. Un premier roman qui peut manquer parfois de rigueur dans le style mais que je...
    Voir plus

    Un régal !
    Lu quasiment en une petite fois, impossible de décrocher tant je me sentais prise dans cette histoire incroyable qui semble tellement absurde et hors du temps mais qui est finalement toujours d'actualité. Un premier roman qui peut manquer parfois de rigueur dans le style mais que je recommande sans aucune hésitation.

  • add_box
    Couverture du livre « Bénie soit Sixtine » de Maylis Adhemar aux éditions Julliard

    Catherine Quart Foisset sur Bénie soit Sixtine de Maylis Adhemar

    Emprise puis renaissance
    *
    Réaction à chaud: je viens de le finir, complètement charmée par cette lecture.
    Charmée n'est peut-être pas le mot qu'il faudrait employer ici. Mais "émue" et "estomaquée".
    *
    Il est question d'émancipation d'une jeune femme, de dé-conditionnement sous influence...
    Voir plus

    Emprise puis renaissance
    *
    Réaction à chaud: je viens de le finir, complètement charmée par cette lecture.
    Charmée n'est peut-être pas le mot qu'il faudrait employer ici. Mais "émue" et "estomaquée".
    *
    Il est question d'émancipation d'une jeune femme, de dé-conditionnement sous influence religieuse intégriste. Appelons un chat - un chat. Nous oublions parfois que dans notre beau pays, nous avons nous aussi la chrétienté qui a ses groupuscules portant haut le flambeau du salut du Christ. Ces membres flamboyants et dévoués, sous l'égide d'un leader charismatique édictant des valeurs pieuses mais pas très louables. Mais quelle violence assumée dans leurs actes guerriers. J'ai parlé de guerre. Oui il en s'agit bien d'une quand ces croisés modernes partent à l'assaut de personnes n'ayant pas le même point de vue qu'eux. Homophobes, royalistes, sectaires et rétrogrades. Des catholiques intégristes dont l'héroine Sixtine est la victime bien malgré elle.
    *
    Jeune fille dont l'éducation exemplaire lui a valu de se marier à un homme de ce même groupe. Les ennuis débutent le jour de la nuit de noces. Cette belle-famille peu indulgente, souhaitant tout régenter. Un mari réactionnaire qui l'engrosse (c'est cru mais c'est de cette manière que Sixtine l'aborde). Puis un drame éclate et tout bascule.
    *
    En contrepoint de cet éveil, d'initiation à une autre vie plus humaine et respectueuse, on apprend des secrets de famille sous forme de lettres. Des confessions de la grand-mère maternelle de Sixtine qui apportent une lumière bienvenue.
    Sixtine, de jeune fille, épouse puis mère, aura fait un immense bond en avant. de la ténacité, du courage.
    *
    L'auteure n'a pas mis tous les catholiques dans le même bain et a préféré faire un focus sur les dérives de quelques branches fondamentalistes. le sujet est bien traité (peu vu en littérature) et permet de mieux cerner le problème. (cette prison mentale dont l'extirpation doit être ardue).
    *
    Un beau portrait de femme allant de l'intime à quelque chose de plus vaste (un sujet d'actualité). La première partie est terrifiante et glaçante. Heureusement que le chemin de vie qu'a pris Sixtine dans la seconde partie est pavé d'amour et d'espérance, sinon j'en aurais pleuré.

  • add_box
    Couverture du livre « Bénie soit Sixtine » de Maylis Adhemar aux éditions Julliard

    Lili0000 sur Bénie soit Sixtine de Maylis Adhemar

    Sixtine rencontre Pierre-Louis, polytechnicien qui appartient à la même communauté religieuse qu’elle.

    Ils se marient et Sixtine tente de se fondre dans le rôle d’épouse et mère qu’elle a toujours su devoir occuper. Mais la réalité conjugale est loin de ce qu’elle avait imaginé.

    Un soir,...
    Voir plus

    Sixtine rencontre Pierre-Louis, polytechnicien qui appartient à la même communauté religieuse qu’elle.

    Ils se marient et Sixtine tente de se fondre dans le rôle d’épouse et mère qu’elle a toujours su devoir occuper. Mais la réalité conjugale est loin de ce qu’elle avait imaginé.

    Un soir, la vie de Sixtine bascule. Elle profite de cet évènement pour écouter son coeur plutôt que l’enseignement qui lui a été donné.

    Un roman sur le mensonge et la pression familiale sur fond de fondamentalisme catholique où le monde semble parfois uniquement peuplé de punks à chiens et de grenouilles de bénitiers.

    A lire après la messe.

  • add_box
    Couverture du livre « Bénie soit Sixtine » de Maylis Adhemar aux éditions Julliard

    Mumu Dans le Bocage sur Bénie soit Sixtine de Maylis Adhemar

    Ce premier roman est une excellente surprise et pourtant le thème était un peu casse-g..... car il fallait trouver le ton juste, la juste mesure pour ne pas tomber ni dans l'excès ni dans la caricature. Retracer le "chemin de croix" de Sixtine, élevée dans la religion chrétienne dans sa forme...
    Voir plus

    Ce premier roman est une excellente surprise et pourtant le thème était un peu casse-g..... car il fallait trouver le ton juste, la juste mesure pour ne pas tomber ni dans l'excès ni dans la caricature. Retracer le "chemin de croix" de Sixtine, élevée dans la religion chrétienne dans sa forme extrême, puis sa prise de conscience de son état d'épouse, de mère dans un milieu de catholiques intégristes, Maylis Adhémar dans ce premier roman, le réussit parfaitement.

    Pour avoir rencontré parfois ces ultras, j'y ai retrouvé beaucoup de codes (vestimentaires, activités, pensées) allant jusqu'à des extrêmes qu'on ne peut s'imaginer au XXIème siècle. Je ne m'attendais pas du tout à certains événements et l'éveil de Sixtine à ce qui l'entoure, à sa vie de femme, à son corps, sans coup d'éclat (quoi que) mais avec finesse et surtout une écriture en adéquation avec son cheminement et ses remises en question. Elle nous plonge dans une société où la femme, son corps et ses sentiments sont totalement niés pour un idéal, pour un Dieu, et qui transforme la personne en personne servile.

    L'auteure fait parfaitement ressortir l'état d'esprit dans lequel se trouve Sixtine, comment le lavage de cerveau est si bien effectué qu'elle ne réagit pas aux injonctions qui lui sont faites, les appliquant au pied de la lettre,  jusqu'à ce qu'une circonstance la pousse à regarder son entourage d'une autre manière et à remettre en cause son éducation et les préceptes mais de façon subtile, sans remettre en cause sa foi, une autre foi.

    J'ai apprécié et trouvé judicieux de lire les lettres d'Erika qui mettent à jour une vérité que la famille de Sixtine a effacée, bannie. Elles mettent en lumière comment le basculement vers ce genre de communauté s'opère même dans des milieux où il n'était pas prévisible.

    Des chapitres annoncés comme des commandements donnent toute la rigueur et l'obscurantisme de ces "fous de Dieu", portant œillères et embourbés dans l'immobilisme, n'hésitant pas à user de violence qu'elle soit verbale ou physique, rythment le récit et montrent à quel point la frontière entre convictions, politique parfois et violence dans les extrêmes peut ravager des vies. 

    Un roman comme un témoignage de vies et en particulier de vies féminines rabaissées à rien, à être des ventres, n'ayant aucun champ de possible en dehors du cercle familial. On ne peut remettre en question certains faits tellement il me semble plausibles et surtout encore possibles si j'en crois ce que je vois ou entend parfois.

    Une lecture utile et nécessaire à tous et toutes car les extrêmes dans la religion ne sont pas toujours dans celles qui nous viennent de l'étranger..... Ici il est question de religion chrétienne, religion ancestrale dans notre pays et qui, comme on peut le constater, n'a guère parfois évolué avec le temps.

Bibliographie de Maylis Adhemar (1)

Thèmes en lien avec Maylis Adhemar

Discussions autour de cet auteur

Il n'y a pas encore de discussion sur cet auteur

Soyez le premier à en lancer une !