Marlene Schiappa

Marlene Schiappa
Marlène SCHIAPPA est jeune maman et présidente de l'association Maman travaille, « le 1er réseau de mères actives » qu'elle a fondé en 2008 et organise une journée de conférence annuelle rassemblant plus de 200 femmes de grandes entreprises, médias (Elle, Version Femina...) et organismes priv... Voir plus
Marlène SCHIAPPA est jeune maman et présidente de l'association Maman travaille, « le 1er réseau de mères actives » qu'elle a fondé en 2008 et organise une journée de conférence annuelle rassemblant plus de 200 femmes de grandes entreprises, médias (Elle, Version Femina...) et organismes privés ou publics.

Avis (2)

  • Couverture du livre « Les lendemains avaient un goût de miel » de Marlene Schiappa aux éditions Charleston

    Violaine belouard sur Les lendemains avaient un goût de miel de Marlene Schiappa

    J'étais curieuse de découvrir Marlène Schiappa dans son rôle d'écrivain. Son récit me tentait d'autant plus que j'aime beaucoup les histoires où la grande Histoire intervient.


    Le récit nous entraîne donc dans la vie de Justine, jeune femme contemporaine, qui est connue et reconnue dans le...
    Voir plus

    J'étais curieuse de découvrir Marlène Schiappa dans son rôle d'écrivain. Son récit me tentait d'autant plus que j'aime beaucoup les histoires où la grande Histoire intervient.


    Le récit nous entraîne donc dans la vie de Justine, jeune femme contemporaine, qui est connue et reconnue dans le milieu des Blogs. Elle ira avec sa famille en Italie pour régler la succession de son arrière-grand-mère. Sur le retour d'Italie, nous assisterons aux retours dans le passé pour découvrir "Jolie Rose", l'arrière-grand-mère, et également ses secrets.

    C'est un bon roman feel-good car il est bienveillant et nous propose une histoire qui se lit rapidement.

    "Jolie Rose" est une mamie pour laquelle j'ai ressentie de la tendresse et je l'ai trouvé un brin malicieuse. J'ai apprécié les passages où il était question de sa vie même si j'avais envie que l'auteure aille encore plus loin, comme l'impression que tout n'était pas dit ou trop vite dit.

    Justine est une jeune femme à laquelle on peut facilement s'identifier car elle est moderne, dynamique et pleine de ressources. Cependant j'ai eu du mal à m'accrocher à elle car je restais dans l'attente...j'avais la sensation qu'elle restait en surface et n'osait pas se livrer sur ses sentiments. J'ai assez vite occulté le fait qu'elle était séparée car je n'ai vu qu'elle était particulièrement touchée par exemple.

    Le décalage entre ce que nous apprenons de Jolie Rose et la vie actuelle décrite par Justine est parfois brutal et j'ai rapidement focalisé sur les chapitres concernant Jolie Rose. J'aime découvrir l'Histoire et comprendre la vie de nos aïeuls.

    J'ai également apprécié la mise en valeur de ces deux femmes qui sont portées par l'envie d'agir pour changer les choses. Elles n'ont pas envie de subir leur vie et prennent parfois des décisions qui vont leur faire mal mais qui sont nécessaires.

    Chaque personnage a surement plus à nous apporter car on devine une vie riche et remplie pour Jolie Rose et Justine mais l'ensemble garde une cohérence puisque la lecture des carnets de Jolie Rose se fait pendant un trajet en TGV, il n'aurait pu s'agir d'un roman "pavé". J'imagine d'ailleurs que l'écriture a du être compliquée pour réussir à "synthétiser".


    C'est une lecture que j'ai trouvé très agréable mais les 180 pages ne m'ont pas suffit ;), je serai bien restée avec Jolie Rose plus longtemps pour découvrir un peu plus sa vie et ce qu'elle a transmis à ses enfants et petits-enfants. La question de l'héritage est omniprésente dans ce récit. Marlène Schiappa nous livre ainsi un hommage touchant à son arrière-grand-mère où l'on devine que la vérité est bien plus présente que ce qui nous est annoncé en début de livre.

  • Couverture du livre « Les lendemains avaient un goût de miel » de Marlene Schiappa aux éditions Charleston

    Lectrice - Lambda sur Les lendemains avaient un goût de miel de Marlene Schiappa

    Dans « Les lendemains avaient un goût de miel », nous allons faire la connaissance de Justine.
    Elle est dans un train de retour de Milan pour revenir chez elle, à Paris, avec ses filles et ses deux soeurs. Leur arrière-grand-mère vient de décéder et toute la famille s’est rassemblée en Italie...
    Voir plus

    Dans « Les lendemains avaient un goût de miel », nous allons faire la connaissance de Justine.
    Elle est dans un train de retour de Milan pour revenir chez elle, à Paris, avec ses filles et ses deux soeurs. Leur arrière-grand-mère vient de décéder et toute la famille s’est rassemblée en Italie pour prendre part de son testament.
    Alors que tout le monde hérite de biens plus luxueux les uns que les autres, Justine reçoit une simple boîte remplie d’objets sans grande importance.
    Dans l’incompréhension totale, Justine trouve dans cette fameuse boîte un carnet contenant des lettres de son arrière-grand-mère qui lui sont directement adressées. Son aïeule lui raconte comment elle a rencontré son mari et, complètement happée par son récit, Justine va découvrir l’histoire de son arrière-grand-mère.

    Ce livre fait un bien fou. Marlène SCHIAPPA nous met du baume au coeur et à l’âme avec son histoire et ses mots.

    Les chapitres alternent entre passé et présent, entre l’instant où Justine lit les lettres de son arrière-grand-mère et le passé de celle-ci.
    Nous voyageons à travers le temps et les époques et à travers ces deux femmes que pourtant des années séparent, nous nous rendons compte que beaucoup de choses les rapprochent. Notamment l’amour.

    L’amour a une place très importante dans cette histoire.
    Tout d’abord l’amour passionnel, charnel : celui qu’il y a entre un homme et une femme. La recherche de son âme soeur, la quête amoureuse dans le sens le plus pur qu’il soit. Oui, personne n’est parfait et il faut savoir accepter l’autre avec ses qualités, mais aussi ses défauts.
    Il y également l’amour pour sa famille, qui passe par le respect des anciens et de ses racines. Toute cette partie m’a fait énormément écho. J’ai une grande famille espagnole, avec des traditions bien ancrées et une ouverture d’esprit qui fait que chaque membre de la famille, même le plus éloigné, est le bienvenu à la maison comme si c’était le plus important.
    Il y a aussi l’amour de soi, savoir se respecter et faire les bons choix.

    Le récit est prenant, dès les premiers chapitres.
    On plonge avec une facilité déconcertante dans cette histoire familiale. Marlène SCHIAPPA réussit à faire monter le suspens, à nous donner envie de tourner les pages à chaque fois plus rapidement pour découvrir les secrets que cache cette boîte.
    Pour ma part, je me suis prise au jeu et j’ai adoré cela.

    Le final est assez émouvant, même si je l’ai trouvé un peu rapide à mon goût.
    J’aurais aimé savoir ce que devient Justine après ses dernières découvertes, savoir ce qu’elle fait de tout cela. J’ai eu comme l’impression de l’abandonner.


    En conclusion, « Les lendemains avaient un goût de miel » est une lecture douce et réconfortante comme un bonbon au miel. Marlène SCHIAPPA nous offre un récit empli de nostalgie, d’amour et de joie, qui fera écho à tout le monde.

    Un livre à lire.

    ( http://lectrice-lambda.blogspot.fr/2017/06/les-lendemains-avaient-un-gout-de-miel.html )

Voir tous les avis

Discussions autour de cet auteur

Il n'y a pas encore de discussion sur cet auteur

Soyez le premier à en lancer une !

Récemment sur lecteurs.com