Linwood Barclay

Linwood Barclay

Américain d'origine, Linwood Barclay vit à Toronto, au Canada, avec son épouse et leurs deux enfants. Après le succès de Cette nuit-là (2009), Les Voisins d'à côté (2010) couronné au Canada par le Arthur Ellis Award, de Ne la quitte pas des yeux (2011) et Crains le pire (2012), Mauvais pas est so...

Voir plus

Américain d'origine, Linwood Barclay vit à Toronto, au Canada, avec son épouse et leurs deux enfants. Après le succès de Cette nuit-là (2009), Les Voisins d'à côté (2010) couronné au Canada par le Arthur Ellis Award, de Ne la quitte pas des yeux (2011) et Crains le pire (2012), Mauvais pas est son cinquième roman à paraître chez Belfond. En tête des ventes en Angleterre mais aussi en Allemagne, traduit dans une dizaine de langues, Linwood Barclay s'affirme comme un auteur majeur de la littérature policière.

Articles (2)

Voir tous les articles

Avis (90)

  • Couverture du livre « En lieux sûrs » de Linwood Barclay aux éditions J'ai Lu

    Geneviève Munier sur En lieux sûrs de Linwood Barclay

    Dans le cadre de la fameuse manifestation littéraire annuelle organisée à Lyon "Quais du Polar", Lecteurs.com m’a adressé un roman de Lindwood Barclay, "En lieux sûrs". Je remercie chaleureusement le site ainsi que les Editions J’ai lu pour cette belle découverte.

    Même si je ne suis pas une...
    Voir plus

    Dans le cadre de la fameuse manifestation littéraire annuelle organisée à Lyon "Quais du Polar", Lecteurs.com m’a adressé un roman de Lindwood Barclay, "En lieux sûrs". Je remercie chaleureusement le site ainsi que les Editions J’ai lu pour cette belle découverte.

    Même si je ne suis pas une grande spécialiste de la littérature policière, j’aime de temps en temps découvrir certains auteurs de ce genre. Il est étonnant que cela reste marginal car, je l’avoue, j’en ressors toujours étonnée, admirative et vraiment intéressée.

    "En lieux sûrs" ne déroge pas à la règle tant il m’a captivé. A travers ce roman, j‘ai lu Lindwood Barclay pour la première fois. Je ne connaissais donc pas la famille Archer. Ce ne fut pas un handicap. La famille Archer, donc, a connu pas mal d’ennuis des années auparavant, surtout Cynthia, la mère. C’est la raison pour laquelle ses rapports avec sa fille Grâce, adolescente, sont des plus tendus. Cynthia n’accorde guère de liberté à cette jeune fille qui rêve de pouvoir sortir à sa guise. Et le père, Terry, a bien du mal à établir un semblant d’harmonie au sein de la famille. Un soir, alors que Cynthia a déserté le domicile conjugal, Grâce rejoint son petit ami. Celui-ci décide d’entrer dans une maison juste pour "emprunter" la Porsche enfermée dans le garage mais…

    Voilà le point de départ d’une drôle – enfin, drôle n’est sans doute pas le mot adéquat – d’aventure. Lindwood Barclay ne lésine pas sur le nombre de personnages et je dois avouer que j’ai dû, consciencieusement, les noter au départ pour m’y retrouver. Il faut dire aussi que l’auteur joue allègrement avec les cliffhangers à chaque fin de chapitre, passant sans coup férir d’un groupe de protagonistes à l’autre. Il met en place au fur et à mesure de l’avancée du récit un enchevêtrement d’actions qui donnent du souffle au texte et de la force au suspens. Je reconnais avoir accéléré ma vitesse de lecture au fil des pages, impatiente de connaître la fin. L’intrigue est, en effet, particulièrement bien menée et le dénouement, pour le moins étonnant, ajoute à l’intérêt.

    Les personnages sont bien campés, ni tout à fait noirs, ni tout à fait blancs. J’ai trouvé à chacun d’entre eux un petit quelque chose d’attachant et même le plus roué cache des fragilités et une émotion à fleur de peau.


    L’écriture est d’une extrême simplicité, ce qui rend la lecture aisée. Elle est pourtant, ici et là, dotée de pointes d‘humour qui allègent l’ambiance souvent lourde. Les dialogues omniprésents apportent quant à eux une extrême vivacité et ne laissent place à aucun temps mort. Oui, j'ai vraiment été impressionnée par cette marche en avant inexorable, et admirative de tant de talent et d'imagination.
    Un roman captivant.

    www.memo-emoi.fr

  • Couverture du livre « En lieux sûrs » de Linwood Barclay aux éditions J'ai Lu

    sylvie MOYERE sur En lieux sûrs de Linwood Barclay

    Linwood Barclay est un auteur canadien d'origine américaine.Il est romancier ,humoriste et chroniqueur.Il écrit de la fiction policière depuis 2004 et il a percé grâce à son roman"cette nuit là" paru en France en 2009.
    "En lieux sûrs" est la suite.Il a écrit entre temps une dizaine de...
    Voir plus

    Linwood Barclay est un auteur canadien d'origine américaine.Il est romancier ,humoriste et chroniqueur.Il écrit de la fiction policière depuis 2004 et il a percé grâce à son roman"cette nuit là" paru en France en 2009.
    "En lieux sûrs" est la suite.Il a écrit entre temps une dizaine de livres.
    Je précise que je n'ai pas lu "cette nuit là",mais dès les premières pages du roman un bref rappel des faits nous permet de rentrer tout de suite dans l'histoire de Cynthia (14 ans à l'époque) qui a perdu tous les membres de sa famille en une nuit.Ils se sont volatilisés.Puis 25 ans après ,elle a su ce qu'ils leur étaient arrivés.
    Au commencement de cette nouvelle histoire cela fait 7 ans qu'elle a repris une vie normale.
    Le livre est composé de nombreux chapitres courts (74 en tout) donc le rythme est assez rapide et il n'y a pas de temps mort.(il se lit très vite).Parfois pour certains chapitres l'auteur nous relate les faits du point de vue d'un autre personnage.cela rend l'approche plus intéressante.
    Au début les évènements s'enchainent et il y a de nombreuses interrogations (et allusions)qui se posent.On ne comprend pas forcément ce qui relie les gens entre eux.Cela laisse donc planer un certain mystère.Et on ne voit pas bien où cela va nous mener.
    Par contre l'auteur nous fait une bonne description de la psychologie des personnages même pour ceux qui sont secondaires.
    On retrouve donc Cynthia (femme qui est devenue vu sa situation plus nerveuse et stressée que la moyenne),son mari Terry(enseignant) et sa fille Grace (14 ans) ,ce qui la trouble beaucoup du fait que sa vie a basculé au même âge.Ils vivent à Milford une ville tranquille des EU.Cynthia décide de s'éloigner de sa famille pour leur éviter des problèmes.Mais Grace bien malgré elle va se retrouver mêlée à une sale histoire et va devoir faire face à de dangereux criminels.Son père va tout faire pour élucider l'affaire sans impliquer Cynthia et en protégeant au maximum sa fille.Mais qu'il est difficile de vouloir protéger les siens et de vivre dans le mensonge.Tout le monde espionne tout le monde et on ne sait pas à qui il est possible d'accorder sa confiance.
    La construction du roman m'a un peu étonné même si il y a un bon suspens.Je trouve qu'il y a des invraissamblances.(c'est un peu trop gros pour être vrai d'où ma note).Mais malgré une fin rocambolesque j'ai passé un bon moment et on a envie de connaitre le dénouement de l'histoire qui se trouve dans l'épilogue.

  • Couverture du livre « Fausses promesses » de Linwood Barclay aux éditions Belfond

    Root sur Fausses promesses de Linwood Barclay

    David vient de perdre sa femme. Côté boulot, on ne peut pas dire que ce soit la joie non plus : alors qu’il récupère son ancien poste de rédacteur pour le Standard, le journal met la clé sous la porte. Tant bien que mal, il se réinstalle chez ses parents et maintient le cap pour élever son...
    Voir plus

    David vient de perdre sa femme. Côté boulot, on ne peut pas dire que ce soit la joie non plus : alors qu’il récupère son ancien poste de rédacteur pour le Standard, le journal met la clé sous la porte. Tant bien que mal, il se réinstalle chez ses parents et maintient le cap pour élever son fils.

    En arrivant chez sa cousine Marla, à qui il apporte quelques plats préparés par sa mère, David découvre la jeune femme avec un bébé déposé là, selon elle, par un ange. Ça n’augure rien de bon. Et sachant que Marla a kidnappé un bébé à l’hôpital après la mort de sa petite fille d’un an à peine, il va devoir, bien malgré lui, se poser les bonnes questions. Pendant ce temps, un cinglé a suspendu 23 écureuils morts à une clôture et des étudiantes se font agresser sur le campus. L’inspecteur Duckworth s’arrache les cheveux. Promise Falls a connu des jours meilleurs…

    Autant j’ai décroché de la série Zack Walker (Mauvais Garçons), autant je trépigne en attendant le deuxième volet de cette nouvelle trilogie. Linwood Barclay m’a harponnée dès les premières pages. Il sait exactement où venir nous chercher pour qu’on lui accorde toute notre attention. On marche sur des œufs, au même rythme que les personnages, on enregistre tous les indices dont il veut bien nous faire profiter, mais on a beau recouper les informations, on ne sait pas où tout ça va nous mener.

    J’ai retrouvé le David que j’ai tant apprécié dans Ne la quitte pas des yeux, avec un supplément d’autodérision. Ce monsieur Tout-le-monde qui voudrait toujours bien faire mais qui se rend compte qu’il n’est que trop humain. Duckworth est le parfait flic qui vous prend à rebrousse-poil et ne va pas s’en laisser conter. Sans se disperser, Barclay nous fait suivre tantôt l’un, tantôt l’autre, amorçant quelques intrigues parallèles (ou pas), et brille par sa façon de triturer le plus ou moins banal pour en faire de l’original. C’est un peu sa marque de fabrique.

    Si ce n’est le fait que je doive attendre pour lire la suite, c’est un sans-faute pour Fausses Promesses. Me voilà définitivement réconciliée avec Linwood Barclay.

    Un grand merci aux éditions Belfond pour cette heureuse découverte.

Voir tous les avis