Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement ou connectez-vous pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Kate Morton

Kate Morton
A vingt-neuf ans, l'Australienne Kate Morton écrit Les Brumes de Riverton (Presses de la Cité, 2007), qui connaît un succès mondial. Les deux romans qui ont suivi, Le Jardin des secrets (Presses de la Cité, 2009) et Les Heures lointaines (Presses de la Cité, 2011), lui ont permis de confirm... Voir plus
A vingt-neuf ans, l'Australienne Kate Morton écrit Les Brumes de Riverton (Presses de la Cité, 2007), qui connaît un succès mondial. Les deux romans qui ont suivi, Le Jardin des secrets (Presses de la Cité, 2009) et Les Heures lointaines (Presses de la Cité, 2011), lui ont permis de confirmer son talent et sa place sur la scène littéraire internationale.

Avis sur cet auteur (35)

  • add_box
    Couverture du livre « Les heures lointaines » de Kate Morton aux éditions Pocket

    Spitfire89 sur Les heures lointaines de Kate Morton

    Un roman d'ambiance gothique, un huis clos dans un château. Une lecture addictive, mystérieuse avec des secrets de famille, des énigmes, meurtre et folie au rendez vous dans une intrigue à deux temporalités entre passé et présent.
    Un récit oppressant, glaçant et à tiroirs, le lecteur est...
    Voir plus

    Un roman d'ambiance gothique, un huis clos dans un château. Une lecture addictive, mystérieuse avec des secrets de famille, des énigmes, meurtre et folie au rendez vous dans une intrigue à deux temporalités entre passé et présent.
    Un récit oppressant, glaçant et à tiroirs, le lecteur est guidé par plusieurs voix avec des personnages attachants.
    Kate Morton entremêle les fils du destin, les fantômes du passé, le lecteur va devoir reconstituer un puzzle.
    Une plume riche en émotions, quelques longueurs mais captivants.

    "Ce lieu de silence où naissent tous les rêves, où tous les rêves reviennent mourir. Ce lieu où vit son démon familier.
    Elle en a rêvé des milliers de fois avant ce jour, depuis qu'elle est toute petite. Il ne change jamais, ce cauchemar. Pareil à un vieux bout de film qu'on rembobine et qu'on repasse. Et bien qu'elle l'ait vu des milliers de fois, le rêve ne s'use jamais la terreur qui en émane est toujours aussi vivace."

  • add_box
    Couverture du livre « Les ombres d'Adelaïde Hills » de Kate Morton aux éditions Charleston

    emilie77400 sur Les ombres d'Adelaïde Hills de Kate Morton

    J'avais pressenti que j'allais l'aimer et je n'ai pas été déçue.
    Une découverte macabre, un secret gardé et une histoire qui se révèle à nous grâce à une double temporalité...Mais comment résister?
    D'ailleurs ne résistez pas!
    Imaginez une petite ville en Autralie Méridionale en 1959. Un peu à...
    Voir plus

    J'avais pressenti que j'allais l'aimer et je n'ai pas été déçue.
    Une découverte macabre, un secret gardé et une histoire qui se révèle à nous grâce à une double temporalité...Mais comment résister?
    D'ailleurs ne résistez pas!
    Imaginez une petite ville en Autralie Méridionale en 1959. Un peu à l'écart de celle-ci se trouve un magnifique domaine, celui des Turner dans lequel vivent Isabel, Thomas et leurs enfants. Nous sommes le 24 décembre, Percy Summers un habitant d'Adelaïde Hills rentre à cheval chez lui, passer Noël en famille. Comme cela lui arrive souvent, il coupe à travers les terres des Turner mais ne s'attend nullement à ce qu'il va découvrir. Mme Turner et ses enfants sont en effet partis pique niquer au bord de la rivière le matin même, ils sont là, allongés sous un arbre en train de dormir ...d'un sommeil éternel.
    Retour au présent, Jess est journaliste à Londres sa situation est devenue assez précaire et elle cherche un moyen de s'en sortir quand elle reçoit un appel de Sydney : sa grand-mère vient d'être hospitalisée. Elle décide donc de faire ses valises et de retourner dans la maison de son enfance afin d'être auprès de celle qui l'a élevée.
    Vous vous en doutez ces 2 histoires ne sont pas étrangères l'une à l'autre et c'est ce que va découvrir Jess en fouillant son passé familial.
    J'ai franchement beaucoup aimé , l'histoire est bien ficelée, c'est un vrai page turner car la double temporalité insuffle du rythme à l'histoire. J'ai tout de même rencontré quelques longueurs, notamment dans les passages "Comme s'il dormaient", un livre écrit par un journaliste américain passionné par cette histoire et qui va aider Jess à lever le voile sur une bonne partie de ce drame familial. Sinon au delà de ça j'ai tout aimé, je me suis fait des 10aines de scénarios dans ma tête mais bien évidemment j'étais loin du compte ;)

    C'est une très belle découverte, l'auteure m'a emmenée en Australie avec elle, ses descriptions sont vraiment très vivantes, on a vraiment l'impression d'y être. J'ai très envie désormais de lire ses précédents romans.

  • add_box
    Couverture du livre « La prisonnière du temps » de Kate Morton aux éditions Presses De La Cite

    Amelielit sur La prisonnière du temps de Kate Morton

    Qu'est ce qui réunit une jeune fiancée sur le point de se marier et une jeune femme contrainte de voler pour vivre? Et qu'est-il réellement arrivé en 1862 pour qu'une jeune femme soit abattue et qu'une autre ainsi qu'un objet de grande valeur disparaissent?
    Autant de questions qui animent le...
    Voir plus

    Qu'est ce qui réunit une jeune fiancée sur le point de se marier et une jeune femme contrainte de voler pour vivre? Et qu'est-il réellement arrivé en 1862 pour qu'une jeune femme soit abattue et qu'une autre ainsi qu'un objet de grande valeur disparaissent?
    Autant de questions qui animent le lecteur dès les premières pages de ce roman fleuve qui nous balade d'époque en époque et de personnage en personnage au sein de l'Angleterre.
    Il faudra cependant s'armer de patience et découvrir la destinée de nombreuses femmes avant d'obtenir les réponses à nos questions tant Kate Morton alterne les points de vue et les époques avec comme point commun le manoir de Birchwood qui recelle des secrets enfouis ne demandant qu'à être exhumés, à condition qu'on est la patience de creuser.

  • add_box
    Couverture du livre « La prisonnière du temps » de Kate Morton aux éditions Presses De La Cite

    Sevlipp sur La prisonnière du temps de Kate Morton

    Kate Morton est parfois comparée à Daphnée du Maurier ; nous retrouvons effectivement dans ce roman une atmosphère identique, feutrée, mystérieuse et intemporelle.
    Nous sommes en 2017, Elodie retrouve dans une vieille sacoche, une photo sépia d'une femme inconnue et magnifique.
    Elle va...
    Voir plus

    Kate Morton est parfois comparée à Daphnée du Maurier ; nous retrouvons effectivement dans ce roman une atmosphère identique, feutrée, mystérieuse et intemporelle.
    Nous sommes en 2017, Elodie retrouve dans une vieille sacoche, une photo sépia d'une femme inconnue et magnifique.
    Elle va enquêter pour savoir qui est cette femme.
    Nous voila partis en 1862. Le roman alterne entre les périodes (1862, 1882, 1899, 1928, 1940, 1999) et les personnages. Les sauts sont incessants et la femme mystérieuse, maintenant fantôme, esprit bienveillant, observe tout cela et, parfois, donne un coup de pouce au destin.
    Franchement ce roman est passionnant et addictif.
    620 pages qui se lisent d'une traite.

Ils suivent Kate Morton

Discussions autour de cet auteur

Il n'y a pas encore de discussion sur cet auteur

Soyez le premier à en lancer une !