Joel Vernet

Joel Vernet
Joël Vernet est né en 1954. Enfance nomade à travers la France, puis retour en Margeride dans le village natal où la famille se fixe. Années de bonheur liées au contact de la nature, et profonde solitude. Goût immodéré pour la langue française, la langue d'Oc, et la révolte. Pas de livres à la ma... Voir plus
Joël Vernet est né en 1954. Enfance nomade à travers la France, puis retour en Margeride dans le village natal où la famille se fixe. Années de bonheur liées au contact de la nature, et profonde solitude. Goût immodéré pour la langue française, la langue d'Oc, et la révolte. Pas de livres à la maison, mais passion pour ces paysans « qui parlent comme des princes ». En 1975, part vivre dans une grande ville. Premier voyage en Afrique de l'Ouest. Habite les quartiers pauvres des capitales africaines. Découvre le Sahara algérien, les Aurès, le Nord malien, le Soudan, l'Égypte et récemment la Syrie. Depuis 1985, Joël Vernet a écrit plus d'une trentaine de livres (prose poétique pour la plupart) essentiellement publiés chez Fata Morgana et Lettres Vives.

Avis (2)

  • add_box
    Couverture du livre « Au bord du monde » de Joel Vernet aux éditions Laquet

    Nathalie Sibué sur Au bord du monde de Joel Vernet

    Ce livre est une balade de la vie... Les sentiers sont merveilleux et parfois dramatiques... Une très belle écriture...

    Ce livre est une balade de la vie... Les sentiers sont merveilleux et parfois dramatiques... Une très belle écriture...

  • add_box
    Couverture du livre « Si un cobra vous regarde dans les yeux ; conte malien et autre diableries » de Joel Vernet aux éditions Tertium

    Laraemilie W sur Si un cobra vous regarde dans les yeux ; conte malien et autre diableries de Joel Vernet

    Dans le pays de Bandigara, les crocodiles sont sacrés. Aussi, ce n’est pas une surprise qu’une malédiction s’abatte sur la région après qu’un chasseur a tué un de ces animaux, par cupidité, par vengeance ou par bêtise. La terre n’offre plus assez de ressources, les villageois sont touchés par la...
    Voir plus

    Dans le pays de Bandigara, les crocodiles sont sacrés. Aussi, ce n’est pas une surprise qu’une malédiction s’abatte sur la région après qu’un chasseur a tué un de ces animaux, par cupidité, par vengeance ou par bêtise. La terre n’offre plus assez de ressources, les villageois sont touchés par la faim et la maladie et les enfants deviennent intenables. Les seuls à pouvoir améliorer la situation sont le vieux sorcier Youbou, réfugié dans une grotte, et la jeune Aïssatou, chassée de son propre camp.
    Avec Si un cobra vous regarde dans les yeux, Joël Vernet nous fait découvrir un pays mystérieux qui paraît à la fois hostile et séduisant, et des personnages frappés par le sort, mais pourtant si courageux. Le récit est teinté de couleurs locales, que ce soient des descriptions ou des mots spécifiques en rapport avec la culture, qui sont explicités dans un glossaire à la fin de l’ouvrage. L’aperçu que nous avons du pays de Bandigara évolue au fil des pages, mais il en ressort une impression générale de rudesse qui contraste avec le caractère de la plupart des personnages.
    L’histoire principale met en scène Aïssatou et Youbou, mais comprend également de nombreux autres contes secondaires racontés par ces deux personnages. Nous découvrons ainsi des légendes africaines et la vie quotidienne des habitants, si différente de la nôtre. Une touche de fantaisie s’ajoute à cela pour faire rêver les lecteurs, petits et grands.
    L’histoire en elle-même est intéressante et nous entraîne à la découverte du pays, de ses traditions et de ses légendes. Aux côtés d’Aïssatou, nous découvrirons pourquoi la malédiction s’est abattue sur le village et Youbou nous expliquera comment la lever. L’arrivée des autres contes dans la trame principale m’a, à quelques reprises, paru quelque peu artificielle, mais chacun d’entre eux est très réussi et apporte une pièce à l’ensemble du livre.
    L’écriture fluide, simple et élégante est adaptée à tout public. De même, chaque histoire peut être prise à plusieurs niveaux, ce qui intéressera donc non seulement les jeunes lecteurs, mais également des personnes plus matures désireuses de découvrir un univers qui est loin de nous être familier.
    Au fil des pages, un certain nombre de dessins illustrent le texte, ce qui est toujours agréable dans ce type de livre. C’est un moyen de nous mettre dans l’ambiance, tout en nous laissant une part suffisante d’imagination.
    Je remercie Babelio pour l’organisation d’une nouvelle édition des masses critiques et Tertium éditions pour leur confiance. Un conte atypique pour petits et grands qui nous fera découvrir un univers si différent du nôtre !
    Je remercie Babelio pour l'organisation des masses critiques, sans lesquelles je n'aurais probablement pas découvert ce livre.

Discussions autour de cet auteur

Il n'y a pas encore de discussion sur cet auteur

Soyez le premier à en lancer une !