Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Fabien Nury

Fabien Nury
Né en 1976, Fabien Nury est un ancien élève de l'École Supérieure de Commerce de Paris. Il travaille comme concepteur-rédacteur et responsable de création dans la publicité. Après avoir écrit des vidéo-clips pour le cinéma, il cosigne W.E.S.T. avec Xavier Dorison aux éditions Dargaud pour Christi... Voir plus
Né en 1976, Fabien Nury est un ancien élève de l'École Supérieure de Commerce de Paris. Il travaille comme concepteur-rédacteur et responsable de création dans la publicité. Après avoir écrit des vidéo-clips pour le cinéma, il cosigne W.E.S.T. avec Xavier Dorison aux éditions Dargaud pour Christian Rossi. Toujours avec Dorison, il signe le scénario du film Les Brigades du Tigre dont ils écrivent le prologue pour Jean-Yves Delitte aux éditions Glénat. Seul, il écrit Je suis Légion pour John Cassaday aux Humanoïdes Associés, Le Maître de Benson Gate pour Garreta et Necromancy pour Jack Manini chez Dargaud. Il est également le scénariste de L'Or et le Sang, avec Merwan et Fabien Bedouel au dessin et de La Mort de Staline. En 2011, reçoit pour Il était une fois en France le prix de la meilleure série au Festival International de la BD d'Angoulême, prouvant, s'il en était encore besoin, qu'il est l'un des scénaristes les plus importants de sa génération.

Avis sur cet auteur (32)

  • add_box
    Couverture du livre « La mort de Staline ; une histoire vraie... soviétique T.1 » de Fabien Nury et Thierry Robin aux éditions Dargaud

    Claire @fillefan2bd sur La mort de Staline ; une histoire vraie... soviétique T.1 de Fabien Nury - Thierry Robin

    Dès le départ le sous-titre de cet album donne le ton de ce que sera cette histoire. "Une histoire vraie... soviétique.", quoi de plus antinomiques que ces deux adjectifs, la vérité sous le régime soviétique pendant la période de Staline!

    Les auteurs, Fabien Nury et Thierry Robin affichent la...
    Voir plus

    Dès le départ le sous-titre de cet album donne le ton de ce que sera cette histoire. "Une histoire vraie... soviétique.", quoi de plus antinomiques que ces deux adjectifs, la vérité sous le régime soviétique pendant la période de Staline!

    Les auteurs, Fabien Nury et Thierry Robin affichent la couleur, rouge comme la première de couverture et le mensonge face à un Staline mourant pour cette bd intitulée "La mort de Staline" parue en 2010 chez Dargaud.
    D'ailleurs ces derniers nous avertissent, que le scénario est inspiré de faits réels mais reste une fiction. Comment peut-il en être autrement, puisque la réalité de l'époque, en 1953, n'avait rien de réel.

    28 février 1953, Iossif Vissarionovitch Djougachvili dit plus simplement Staline (сталь, stal ou le fer en russe) est dans sa datcha des environs de Moscou. Enfermé dans sa chambre et ne donnant pas de nouvelles, d'ordres, sa gouvernante le trouve inanimé, victime d'une attaque cérébrale.
    Son chef de la sécurité joint Beria, le Ministre de l'Intérieur, qui ne voulant pas prendre de décision seul quant au sort de Staline, appelle les autres membres du comité, pour décider collégialement des mesures à prendre, Staline étant dans le coma.

    Beria, Malenkov, Krouchtchev, Mikoyan, Kagonovich, Boulganine et en l'absence de Molotov, vont se réunir chez Staline pour savoir quels médecins appeler et quand.
    On va donc assister aux tergiversations des ces six hommes, qui d'un côté ont peur que Staline se réveille et ne se venge (sa spécialité) et d'un autre côté aimeraient le voir mourir pour prendre sa place à la tête de l'URSS.

    Le scénario de Fabien Nury relate de façon magistrale la situation ubuesque dans laquelle se retrouvent ces hommes terrorisés par un Staline mourant, le tout dans un contexte politique ressemblant à un panier de crabes. Une sorte de tragi-comédie dont l'issue sera la mort du petit père des peuples le 6 mars 1953.

    L' atmosphère sombre, de l'intérieur de la datcha et de cette période politique, ressort merveilleusement bien grâce aux magnifiques dessins de Thierry Robin.

    Un morceau d'histoire de l'URSS à ne pas manquer.
    Back in the USSR, comme le disaient les Beatles !

  • add_box
    Couverture du livre « Il était une fois en France ; INTEGRALE T.1 A T.6 » de Fabien Nury et Delf et Sylvain Vallee aux éditions Glenat

    Orely sur Il était une fois en France ; INTEGRALE T.1 A T.6 de Fabien Nury - Delf - Sylvain Vallee

    Une série de bd où s'entremêlent la petite et la grande histoire. Une réussite ! Un travail historique en amont riche et minutieux , une écriture scénaristique très bien pensée. Et un message à ne pas oublier... Dans la vie rien n'est simple, ce n'est ni tout blanc, ni tout noir...

    Une série de bd où s'entremêlent la petite et la grande histoire. Une réussite ! Un travail historique en amont riche et minutieux , une écriture scénaristique très bien pensée. Et un message à ne pas oublier... Dans la vie rien n'est simple, ce n'est ni tout blanc, ni tout noir...

  • add_box
    Couverture du livre « Tyler Cross T.3 ; Miami » de Fabien Nury et Laurence Croix et Bruno aux éditions Dargaud

    Bulle noire sur Tyler Cross T.3 ; Miami de Fabien Nury - Laurence Croix - Bruno

    Ce dernier tome de la série Tyler Cross m’avait échappé. Je me réjouis donc de retrouver ce truand après l’avoir quitté à la fin du tome 2, évadé de prison.
    On le retrouve au soleil en chemisette à fleurs. Miami, ville de tous les possibles, même les pires.
    Tyler a besoin d’argent, il est...
    Voir plus

    Ce dernier tome de la série Tyler Cross m’avait échappé. Je me réjouis donc de retrouver ce truand après l’avoir quitté à la fin du tome 2, évadé de prison.
    On le retrouve au soleil en chemisette à fleurs. Miami, ville de tous les possibles, même les pires.
    Tyler a besoin d’argent, il est prêt à tout et ne reculera devant rien, comme d’habitude.
    Le plaisir de retrouver ce anti-héros froid et violent est intact : oui c’est jouissif de le voir tout éclater sans aucun remords, de n’avoir de sentiment pour rien ni personne… et je ne parle pas de sa relation aux femmes.
    Le dessin taillé à la serpe convient à merveille, les cadrages très ciné nous mènent tout droit au drive-in face à un vieux film américain des années 50.
    C’est donc un vrai coup de cœur pour ce Tyler Cross, disciple de Parker dont j’ai déjà parlé ici, série que j’apprécie particulièrement. L’élève ne dépasse pas le maître mais il n’en est pas si loin !

  • add_box
    Couverture du livre « L'homme qui tua Chris Kyle ; une légende américaine » de Fabien Nury et Bruno aux éditions Dargaud

    Elobrnd sur L'homme qui tua Chris Kyle ; une légende américaine de Fabien Nury - Bruno

    L’histoire du crime de Chris Kyle, un ancien sniper devenu héros de guerre aux yeux de toute l’Amérique. Cette BD saisissante retrace, sans parti pris, le parcours de Chris Kyle mais aussi de son assassin Eddie Ray Routh.
    Le trait net, précis, anguleux donne le ton de cette BD documentaire...
    Voir plus

    L’histoire du crime de Chris Kyle, un ancien sniper devenu héros de guerre aux yeux de toute l’Amérique. Cette BD saisissante retrace, sans parti pris, le parcours de Chris Kyle mais aussi de son assassin Eddie Ray Routh.
    Le trait net, précis, anguleux donne le ton de cette BD documentaire fascinante.
    La portée historique, sociologique et culturelle de cette BD interroge sur ce pays amateur de grand spectacle et d’héroïsation de ses soldats.
    Un témoignage puissant au cœur de l’Amérique !