Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Fabien Clavel

Fabien Clavel
Jeune auteur français vivant et enseignant à Budapest, il est déjà l'auteur de plus d'une quinzaine de romans, et lauréat de plusieurs prix (dont le prix Imaginales du roman jeunesse).

Avis sur cet auteur (13)

  • add_box
    Couverture du livre « Les héritiers » de Fabien Clavel aux éditions Actusf

    Grammejisser sur Les héritiers de Fabien Clavel

    Dans la grande tradition des feuilletonnistes, un roman baignant dans les sociétés secrètes, des complotistes mais aussi des créatures féeriques et des personnages du bestiaire fantastique. Un Paris fantasmé et uchronique. Mené tambour battant. Un page turner endiablé pour 700 pages ...
    Voir plus

    Dans la grande tradition des feuilletonnistes, un roman baignant dans les sociétés secrètes, des complotistes mais aussi des créatures féeriques et des personnages du bestiaire fantastique. Un Paris fantasmé et uchronique. Mené tambour battant. Un page turner endiablé pour 700 pages savoureuses. Fabien Clavel est un digne héritier du roman populaire, dans le bon sens du terme.

  • add_box
    Couverture du livre « Nixi Turner contre les croquemitaines t.4 ; le marchand de sable » de Fabien Clavel aux éditions Chat Noir

    Mathilde Guillaume sur Nixi Turner contre les croquemitaines t.4 ; le marchand de sable de Fabien Clavel

    Un quatrième tome que j’ai beaucoup aimé : on suit en parallèle de Nixi et sa bande le personnage de Kylian, tyran à l’école, mais qui cache une part sensible et touchante. On retrouve encore une fois de très belles valeurs développés, des sujets essentiels pour un livre jeunesse. Le...
    Voir plus

    Un quatrième tome que j’ai beaucoup aimé : on suit en parallèle de Nixi et sa bande le personnage de Kylian, tyran à l’école, mais qui cache une part sensible et touchante. On retrouve encore une fois de très belles valeurs développés, des sujets essentiels pour un livre jeunesse. Le croquemitaine présenté a été revisité de façon originale et j’ai vraiment hâte de savoir ce que le tome final nous réserve !

    En savoir plus sur : https://livraisonslitteraires.wordpress.com/2021/01/17/nixi-turner-contre-les-croquemitaines-tome-4-le-marchand-de-sable/

  • add_box
    Couverture du livre « Nixi Turner contre les croquemitaines t.3 ; le père Fouettard » de Fabien Clavel aux éditions Chat Noir

    Mathilde Guillaume sur Nixi Turner contre les croquemitaines t.3 ; le père Fouettard de Fabien Clavel

    Un troisième tome qui change le rythme de la saga : bien qu’on ait toujours un croquemitaine et sa victime, on suit surtout Nixi dans son monde d’origine et on découvre enfin le secret de son identité. Un roman qui montre encore une fois la force et l’importance de l’amitié, le tout...
    Voir plus

    Un troisième tome qui change le rythme de la saga : bien qu’on ait toujours un croquemitaine et sa victime, on suit surtout Nixi dans son monde d’origine et on découvre enfin le secret de son identité. Un roman qui montre encore une fois la force et l’importance de l’amitié, le tout magnifiquement illustré par Mina M !

    En savoir plus sur : https://livraisonslitteraires.wordpress.com/2021/01/09/nixi-turner-contre-les-croquemitaines-tome-3-le-pere-fouettard/#more-43617

  • add_box
    Couverture du livre « Feuillets de cuivre » de Fabien Clavel aux éditions Actusf

    Les Lectures de Cannetille sur Feuillets de cuivre de Fabien Clavel

    De 1872 à 1912, la carrière policière de l’atypique Ragon s’envole, grâce à plusieurs affaires criminelles qu’il réussit à résoudre en usant de sa formidable culture littéraire et de sa passion immodérée pour les livres. Il lui faudra toutefois très longtemps avant de se rendre compte que ces...
    Voir plus

    De 1872 à 1912, la carrière policière de l’atypique Ragon s’envole, grâce à plusieurs affaires criminelles qu’il réussit à résoudre en usant de sa formidable culture littéraire et de sa passion immodérée pour les livres. Il lui faudra toutefois très longtemps avant de se rendre compte que ces différentes enquêtes avaient au final un dénominateur commun…

    Dans la mouvance steampunk utilement et clairement présentée dans la préface d’Etienne Barillier, cette histoire discrètement uchronique commence, tels les épisodes d’un feuilleton, par une série de courtes enquêtes policières dans un Paris qui découvre les machines et l’ère industrielle à la fin du XIXe siècle. Y revient avec persistance l’usage du cuivre et de l’éther, mais ce sont surtout les livres qui forment les pierres angulaires de tout l’édifice : peu à peu, comme les rouages d’un mécanisme complexe de haute précision, les différents éléments narratifs s’assemblent pour laisser apparaître un motif général de plus grande envergure qui, par ailleurs profondément machiavélique, s’enroule autour du thème des livres, de la littérature, et de leur impact sur nos vies.

    Ainsi, tandis que le lecteur se retrouve suspendu au mystère d’intrigues criminelles qui le renvoient dans un Paris ancien restitué avec la plus précision, les références littéraires et artistiques s’entremêlent dans une combinaison impressionnante de naturel et de simplicité dont la postface d’Isabelle Périer permet de saisir toute la profondeur. Egale justice est faite tant au contenants qu’aux contenus livresques, puisque l’objet-livre lui-même apparaît souvent dans le récit comme un support de création aux possibilités étonnantes.

    Ce peu ordinaire roman s’est avéré pour moi une fascinante initiation au steampunk : j’en ressors subjuguée par la maestria et la culture littéraire de Fabien Clavel, qu’il met ici au service d’une authentique inventivité, déconcertante d’aisance, de simplicité et d’accessibilité.