Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement ou connectez-vous pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Diana Gabaldon

Diana Gabaldon
Titulaire d'une maîtrise en biologie marine et d'un doctorat en écologie, Diana Gabaldon a enseigné douze ans à l'université avant de se consacrer à plein temps au roman, alors qu'elle n'avait jamais publié jusque là que des ouvrages de recherche. A la fois récit d'aventures, épopée amoureuse et ... Voir plus
Titulaire d'une maîtrise en biologie marine et d'un doctorat en écologie, Diana Gabaldon a enseigné douze ans à l'université avant de se consacrer à plein temps au roman, alors qu'elle n'avait jamais publié jusque là que des ouvrages de recherche. A la fois récit d'aventures, épopée amoureuse et fresque historique, son imposante saga du " Cercle de Pierre ", qui mer en scène un highlander du XVIIIe siècle et une Britannique du XXe siècle, connaît un succès triomphal tant auprès des lecteurs que de la critique, aux Etats-Unis comme ailleurs. Une variation exceptionnelle sur le thème, romanesque entre tous, du voyage dans le temps

Avis sur cet auteur (65)

  • add_box
    Couverture du livre « Outlander Tome 2 : le talisman » de Diana Gabaldon aux éditions J'ai Lu

    L.B. sur Outlander Tome 2 : le talisman de Diana Gabaldon

    Absolument génial ! J’ai été totalement transportée par ce second tome tout à fait à la hauteur tant sur le plan historique que fantastique. Les personnages sont très attachants, tant ils sont humains chacun avec leurs parts d’ombre et de lumière.

    Le couple formé par Claire et Jamie ne tombe...
    Voir plus

    Absolument génial ! J’ai été totalement transportée par ce second tome tout à fait à la hauteur tant sur le plan historique que fantastique. Les personnages sont très attachants, tant ils sont humains chacun avec leurs parts d’ombre et de lumière.

    Le couple formé par Claire et Jamie ne tombe pas dans l’écueil de la mièvrerie et n’a rien à envier à des duos légendaires dont l’amour est à l’épreuve du temps. En parlant de ce dernier, c’est tout à fait fascinant de voir comment Diane Gabaldon parvient à jongler entre le passé et le présent et comment, sous sa plume, ils deviennent les pièces d’un puzzle fascinant qu’on a hâte de voir compléter au fil des tomes.

    Je n’ai encore jamais mis les pieds en Écosse et pourtant j’ai le sentiment de connaître tous les recoins que les héros ont pu parcourir. Mention spéciale aux personnages historiques qui prennent un tout autre aspect lorsque le fossé du temps se réduit pour les rendre d’autant plus proches de nous qu’ils n’ont jamais semblé aussi humain. C’est le cas de Charles Édouard, plus connu sous le nom de Bonnie Prince Charlie.

    L’avantage de ce tome, en plus d’être passionnant, c’est aussi de permettre au lecteur d’en ressortir plus érudit quant à l’histoire écossaise et de lui donner, d’autant plus, l’envie de la découvrir davantage.

  • add_box
    Couverture du livre « Outlander Tome 1 : le chardon et le tartan » de Diana Gabaldon aux éditions J'ai Lu

    L.B. sur Outlander Tome 1 : le chardon et le tartan de Diana Gabaldon

    Je ne verrai plus jamais les cercles de pierres de la même manière depuis la lecture du premier tome de cette saga. Je connaissais la série de nom mais j’ai entendu parler du roman avant même qu’elle ne sorte. Cela a été un plaisir pour moi d’y plonger tête la première : ).

    Passionnée par...
    Voir plus

    Je ne verrai plus jamais les cercles de pierres de la même manière depuis la lecture du premier tome de cette saga. Je connaissais la série de nom mais j’ai entendu parler du roman avant même qu’elle ne sorte. Cela a été un plaisir pour moi d’y plonger tête la première : ).

    Passionnée par l’Histoire, j’ai été ravie d’apprendre des tas de choses sur celle de l’Ecosse et de manière plus que ludique. J’en reviens au fameux cercle de pierres… Imaginez-vous au milieu d’un mini Stonehenge, bien ancrée dans votre époque, quand soudain un bourdonnement vous assaille et vous voilà propulsée, sans autre forme de procès, deux cent ans plus tôt. C’est ce qui arrive à Claire, l’héroïne au caractère bien trempé. Après avoir connu les horreurs de la Seconde Guerre mondiale, elle n’a eu que peu de reprit auprès de son mari avant d’être entraînée dans cette folle aventure au cœur des Highlands.

    J’ai eu un réel coup de cœur pour les personnages féminins de ce roman : femmes de chefs de clans, servantes ou même sorcières, toutes racontent à leur manière une partie de la condition féminine mais aussi des difficultés qui y ont malheureusement trait mais surtout des forces qui s’en retirent. Les personnages masculins sont eux aussi fortement intéressants avec chacun leurs parts d’ombre et de lumière. Jamie, second héros majeur de l’histoire, devient attachant grâce à cette complexité mais aussi par son humour. Ceci est partagé par Claire, l’héroïne, qui sait souvent faire preuve d’une ironie mordante et décalée à souhait.

    Tous les ingrédients d’une grande saga se retrouvent dans ce premier tome où l’autrice parvient avec brio à mêler les dimensions fantastique et historique. La romance est une autre part essentielle du roman mais fort heureusement la niaiserie n’est pas de la partie.

    Le seul bémol que je retire de cette lecture est l’exacerbation finale de la crudité de certaines scènes censées démontrer les vices cruels d’un certains personnages. Pour autant, ceci parvient tout de même à servir l’intrigue.

    J’espère que la suite ne s’essouffle pas et j’ai hâte d’en poursuivre la lecture.

  • add_box
    Couverture du livre « Outlander Tome 9 : l'adieu aux abeilles Tome 1 » de Diana Gabaldon aux éditions J'ai Lu

    Corinne sur Outlander Tome 9 : l'adieu aux abeilles Tome 1 de Diana Gabaldon

    Si ce tome manque singulièrement d'action, il n’est pas ennuyeux pour la cause car il décrit la vie quotidienne d’une petite communauté écossaise installée en Caroline du Nord au XVIIIe siècle alors que la Révolution américaine se prépare. Et puis c'est toujours un plaisir de retrouver Claire et...
    Voir plus

    Si ce tome manque singulièrement d'action, il n’est pas ennuyeux pour la cause car il décrit la vie quotidienne d’une petite communauté écossaise installée en Caroline du Nord au XVIIIe siècle alors que la Révolution américaine se prépare. Et puis c'est toujours un plaisir de retrouver Claire et Jamie.

  • add_box
    Couverture du livre « Outlander Tome 1 : le chardon et le tartan » de Diana Gabaldon aux éditions J'ai Lu

    Sevlipp sur Outlander Tome 1 : le chardon et le tartan de Diana Gabaldon

    Lorsque j'ai emprunté ce roman, je n'avais aucune idée que c'était une saga qui avait fait l'objet d'une adaptation en série télévisée à succès.
    Je l'ai appris lorsque ma fille m'a dit "tu lis Outlander ?" puis presque horrifiée "tu sais qu'il y a plein de scènes de sexe dans la série ?".
    En...
    Voir plus

    Lorsque j'ai emprunté ce roman, je n'avais aucune idée que c'était une saga qui avait fait l'objet d'une adaptation en série télévisée à succès.
    Je l'ai appris lorsque ma fille m'a dit "tu lis Outlander ?" puis presque horrifiée "tu sais qu'il y a plein de scènes de sexe dans la série ?".
    En refermant ce pavé de plus de 800 pages, je ne suis maintenant pas étonnée qu'il ait été adapté en série car tous les ingrédients sont présents : L'héroïne qui vient juste de retrouver son époux à la fin de la guerre en 1945, se retrouve projetée par un hasard malheureux deux cent ans en arrière ; ce sont des choses qui arrivent que voulez vous.
    C'est pourquoi ce roman est classé en SFF mais franchement c'est un roman historique.
    Donc je disais, tout pour faire une bonne série TV : grande fresque historique, batailles, massacres, sorcellerie, tortures, amour, trahisons, donjons, châteaux, tavernes, opérations sans anesthésie, voyage à cheval...
    Les dialogues sont savoureux et la dame avec ses références du XXème siècle est très drôle et ne se laisse pas marcher sur les pieds.
    Les personnages ont tous des caractères bien trempés, les femmes sont courageuses et intelligentes et les méchants bien diaboliques.
    Le style est soigné et malgré la densité des descriptions, on ne s'ennuie jamais.
    Maintenant revenons aux scènes de sexe ; c'est sûr que Claire n'a pas froid aux yeux et qu'elle aime charnellement beaucoup, beaucoup Franck puis Jamie mais tout cela reste finalement plus suggéré qu'autre chose. Je vais donc de ce pas, rassurer ma fille