Catherine Grive

Catherine Grive
Un parcours « décoiffant », qui emmène Catherine Grive à Toronto puis à Londres, avant un retour à Paris, toujours dans les métiers de la communication : la radio, la publicité, puis l'édition. A l'image de cette personnalité touche-à-tout, d'une curiosité d'esprit boulimique et amateur de beaux ... Voir plus
Un parcours « décoiffant », qui emmène Catherine Grive à Toronto puis à Londres, avant un retour à Paris, toujours dans les métiers de la communication : la radio, la publicité, puis l'édition. A l'image de cette personnalité touche-à-tout, d'une curiosité d'esprit boulimique et amateur de beaux textes. Aujourd'hui auteur indépendante, elle a été publiée par le Cherche-Midi, ainsi que par National Geographic. Elle rédige aussi des beaux livres sur les régions de France et leur patrimoine. Les derniers ont été consacrés aux Emouvantes chapelles de France, à la France au Patrimoine mondial de l'Unesco et à La France étrange et secrète (éd. Déclics, 2008 et 2009).

Avis sur cet auteur (4)

  • add_box
    Couverture du livre « Gold star mothers » de Catherine Grive et Fred Bernard aux éditions Delcourt

    Yaki sur Gold star mothers de Catherine Grive - Fred Bernard

    Lors de la Première Guerre mondiale, plus de 116 000 soldats périrent en France. Une moitié d’entre eux y a été inhumée. Entre 1930 et 1933 le Congrès américain a organisé des pèlerinages pour que les mères et épouses de soldats puissent se recueillir sur leurs tombes. Mrs Smith, accompagnée de...
    Voir plus

    Lors de la Première Guerre mondiale, plus de 116 000 soldats périrent en France. Une moitié d’entre eux y a été inhumée. Entre 1930 et 1933 le Congrès américain a organisé des pèlerinages pour que les mères et épouses de soldats puissent se recueillir sur leurs tombes. Mrs Smith, accompagnée de sa fille Jane embarque pour la France le 7 mai 1930. La traversée va durer sept jours pendant lesquels elles rencontreront d’autres femmes en deuil.

    Cette BD montre des portraits variés de femmes qui, bien qu’en deuil, continuent à vivre et à rire. Le récit montre l’après-guerre vu du point de vue des femmes avec réalisme et délicatesse. Un bon moment de lecture et un rappel indispensable.

  • add_box
    Couverture du livre « Gold star mothers » de Catherine Grive et Fred Bernard aux éditions Delcourt

    Stéphanie Giovinazzo Cissoko sur Gold star mothers de Catherine Grive - Fred Bernard

    Un moment historique est relaté dans ces pages celui des pèlerinages organisés par le gouvernement américain dans les années 30 pour les mères et femmes de soldats tombés lors de la première guerre mondiale en Europe. Ce sont donc des femmes de tous âges qui embarquent à bord de ce grand...
    Voir plus

    Un moment historique est relaté dans ces pages celui des pèlerinages organisés par le gouvernement américain dans les années 30 pour les mères et femmes de soldats tombés lors de la première guerre mondiale en Europe. Ce sont donc des femmes de tous âges qui embarquent à bord de ce grand paquebot direction la France et ses champs de bataille, pendant la traversée des liens vont se nouer et serviront notamment à faire face à ce qui les attend. La rencontre avec la tombe de leur défunt ne sera pas facile mais la découverte de la France restera malgré tout un beau souvenir.

    Cette BD retrace donc ce voyage par chapitre et raconté principalement par un personnage: Anna Smith qui accompagne sa mère sur la tombe de son frère Alan. La rencontre et le spoint de vue d'Anna sur les autres passagères est intéressante puisque toutes les personnalités sont représentées: la mère résignée ou l'épouse éplorée, différentes catégories sociales se mélangent contre la même souffrance. Je ne peux pas dire avoir été époustouflée par cet album mais le sujet est très instructif puisque j'ignorais tout de ce beau projet. Le scénario se borde à raconter de manière succinct ce voyage avec des illustrations simples faites aux crayons.
    En fin d'ouvrage on peut trouver de petites biographies des personnages du récit dans le genre "que sont-elles devenu" que je trouve parfait pour finir sur une pointe de bonheur.

  • add_box
    Couverture du livre « Reste le chagrin » de Catherine Grive aux éditions Lattes

    ameliebiblio88 sur Reste le chagrin de Catherine Grive

    Un livre qui m'a profondément touché, on sent la détresse de cette mère, Catherine, qui a perdu son fils dans les premiers jours du conflit de la première guerre mondiale. On est en 1930 mais elle est restée figée au jour où elle a appris la mort de son fils, qui était tout pour elle, le centre...
    Voir plus

    Un livre qui m'a profondément touché, on sent la détresse de cette mère, Catherine, qui a perdu son fils dans les premiers jours du conflit de la première guerre mondiale. On est en 1930 mais elle est restée figée au jour où elle a appris la mort de son fils, qui était tout pour elle, le centre de son univers. On suit la traversée qu'elle fait avec d'autres femmes, épouses ou mères, première traversée organisée par les Etats-Unis, pour ces femmes souhaitant se recueillir sur les tombes de leurs époux (uniquement pour les femmes non remariées...) ou leurs fils qui sont enterrés dans les cimetières américains en France.
    On voit comment la perte d'un proche dans cette boucherie, est gérée selon ces différentes femmes, le questionnement sur leur mort partagé entre l'impression d'un sacrifice inutile et une mort pour des valeurs, pour l'honneur.
    J'ai été touchée par cette femme qui n'accepte pas la mort de son fils, Alan, sentiment aggravé par le côté possessif qu'elle avait envers lui, au point de délaisser ses deux filles aînés et son mari. J'ai été un peu dérangée par son côté possessif mais cela fait partie du personnage.
    Je pense qu'il aurait été intéressant de ne pas voir l'histoire que via un seul regard, mais donner la parole à différentes femmes de cette traversée. Les questions du deuil, de la perte d'un proche (souvent très jeune), d'une guerre effroyable sont traitées avec finesse. C'est une belle lecture, émouvante mais nécessaire pour ne pas les oublier, ces hommes morts pour nous, pour notre liberté.

  • add_box
    Couverture du livre « Dépêche-toi ! » de Aki et Catherine Grive aux éditions Seuil Jeunesse

    aurelie bo sur Dépêche-toi ! de Aki - Catherine Grive

    http://liliandtheworldofbooks.blogspot.com/2016/04/depeche-toi.html

    L'auteure nous fait passer un petit message à travers ce livre. Ne vous attendez pas à une histoire, car on y découvre très peu de texte, mais à travers les illustrations, on comprend ce que l'auteure veut nous dire....
    Voir plus

    http://liliandtheworldofbooks.blogspot.com/2016/04/depeche-toi.html

    L'auteure nous fait passer un petit message à travers ce livre. Ne vous attendez pas à une histoire, car on y découvre très peu de texte, mais à travers les illustrations, on comprend ce que l'auteure veut nous dire.

    C'est vrai que l'on demande souvent à notre enfant de se dépêcher afin qu'il ne soit pas en retard à l'école et ici cette maman fait de même jusqu'au moment où le petit n'entend plus sa maman dire, dépêche-toi. Il va la chercher partout jusqu'à l'attendre sur le canapé. C'est alors qu'il imagine que sa maman est partie sans lui à l'école. Et soudain... (à vous de le découvrir).

    Même si j'ai beaucoup aimé cette histoire et mon fils aussi, j'ai eu un petit pincement au coeur pour le petit dans ce livre. Cette histoire, je lui raconte tout en jouant. On doit absolument retrouver la maman du petit garçon et j'avoue que mon fils est fort à ce jeu.

    Enfin, bref, tout cela pour vous dire que c'est une belle petite histoire avec de très belles illustrations. Mon fils a beaucoup apprécié ce petit personnage qui cherche sa maman. C'est une belle petite leçon que nous offre l'auteure et je vous le recommande.
    7/10