Bernard Werber

Bernard Werber

Bernard Werber nait le 18 septembre 1961 à Toulouse. Rapidement attiré par l’écriture, il suit une carrière de journaliste et effectue notamment un reportage en Afrique, où il suit la migration de colonies de fourmis. Les œuvres de Bernard Werber mêlent différents genres littéraires tels que le c...

Voir plus

Bernard Werber nait le 18 septembre 1961 à Toulouse. Rapidement attiré par l’écriture, il suit une carrière de journaliste et effectue notamment un reportage en Afrique, où il suit la migration de colonies de fourmis. Les œuvres de Bernard Werber mêlent différents genres littéraires tels que le conte philosophique et la science-fiction. Traduits dans plus de 30 langues, les romans de l’écrivain connaissent un large succès à travers le monde : Bernard Werber figure parmi les auteurs français contemporains les plus lus au monde.

La plupart des romans de Bernard Werber suivent la même construction : plusieurs fils narratifs s’entrecroisent, ponctués d’articles d’encyclopédie. Par ailleurs, certains personnages, comme Edmond Wells, sont récurrents. La trilogie des Fourmis est à l’origine de la renommée de l’auteur, qui publie également des bandes dessinées et des pièces de théâtre et a réalisé un long métrage, Nos amis les Terriens.

Articles (1)

  • Conversation virtuelle avec Bernard Werber
    Conversation virtuelle avec Bernard Werber

    Poursuivant sa saga des micro-humains avec son nouveau roman, La Voix de la terre qui est le dernier volet de la trilogie « Troisième humanité » (Albin Michel), Bernard Werber a engagé une conversation virtuelle avec François, fervent lecteur de science-fiction.

Voir tous les articles

Avis (301)

  • Couverture du livre « L'arbre des possibles et autres histoires » de Bernard Werber aux éditions Lgf

    Iris Cotel sur L'arbre des possibles et autres histoires de Bernard Werber

    L'imagination débordante de Werber nous plonge dans toutes ces petites histoires drôles et décalées. Un bonheur!

    L'imagination débordante de Werber nous plonge dans toutes ces petites histoires drôles et décalées. Un bonheur!

  • Couverture du livre « La trilogie des fourmis ; les fourmis ; le jour des fourmis ; la révolutions des fourmis » de Bernard Werber aux éditions Lgf

    Iris Cotel sur La trilogie des fourmis ; les fourmis ; le jour des fourmis ; la révolutions des fourmis de Bernard Werber

    Pour moi, cette trilogie est devenue un incontournable de la littérature française. Werber nous emmène dans son univers avec une vision du monde sous un angle complètement différent.

    Pour moi, cette trilogie est devenue un incontournable de la littérature française. Werber nous emmène dans son univers avec une vision du monde sous un angle complètement différent.

  • Couverture du livre « Le miroir de Cassandre » de Bernard Werber aux éditions Lgf

    Cathy13600 sur Le miroir de Cassandre de Bernard Werber

    Membre d'un groupe de lectures partagées sur une célèbre application de photos et vidéos, je dois admettre que j'ai débuté « le miroir de Cassandre » de Bernard Werber uniquement parce ce qu'il avait été choisi, à la majorité, comme livre du mois de juin.
    Je n'étais pas trop enthousiaste au...
    Voir plus

    Membre d'un groupe de lectures partagées sur une célèbre application de photos et vidéos, je dois admettre que j'ai débuté « le miroir de Cassandre » de Bernard Werber uniquement parce ce qu'il avait été choisi, à la majorité, comme livre du mois de juin.
    Je n'étais pas trop enthousiaste au départ car je ne suis pas fan de la catégorie fantastique. Un roman de fiction rempli de philosophie. Comme je ne m'interdis pas de découvrir de nouveaux auteurs et donc quelquefois des styles différents, j'ai obtempéré et j'en suis ressortie agréablement surprise.
    A l'inverse des critiques mitigées lues de part et d'autre, j'ai passé un très bon moment. Pour une première concernant ce monsieur, j'ai beaucoup aimé et je continuerai, désormais, à le suivre.
    Dès le début, nous nous trouvons en présence de Cassandre, jeune orpheline de dix-sept, qui après s'être disputée avec le directeur de son pensionnat, suite à une altercation avec une camarade, s'enfuit…
    Pourquoi ce comportement extrême ?
    Parce qu'elle a un don. Elle voit l'avenir et plus particulièrement les attentats terroristes. Elle est visionnaire mais ignore tout de son passé.
    En partant à sa recherche, notre personnage central va atterrir dans un grand dépotoir, au nord de Paris, où elle va rencontrer un groupe de quatre marginaux qui vont l'accueillir comme une amie, la considérer comme l'une des leurs, l'aider à lutter contre ces barbares et tenter de sauver leurs prochains.
    A quoi va-t-elle devoir s'adapter ? Que vont lui apprendre ses acolytes et que va-t-elle leur apporter ?
    Ensemble, à quoi vont-ils être confrontés ? Parviendront-ils à leurs fins ?
    A vous de le découvrir en prenant la peine de vous y pencher ! J'espère seulement que vous aimez la phrase « Probabilité de mourir dans les 5 secondes » …
    Dans ce récit, l'auteur cherche à visualiser l'histoire de l'humanité à travers un arbre : les racines sont le passé, le tronc est le présent et les branches représentent tous les futurs éventuels.
    Notre écrivain, par cette démarche, fait référence à un ancien bouquin – l'arbre des possibles - puisque les héros l'utilisent pour essayer de voir cet avenir.
    B.W. nous propose de regarder autrement le monde, de se mettre à la place de l'autre et de recevoir, de ce fait, des informations inconnues jusqu'alors.
    Cet opus tourne également autour de deux autres axes qui sont la clochardisation et l'autisme.
    Nos sans abris qu'en dire ? Ils m'ont fait rire, m'ont étonnée et j'ai été impressionnée par leur réalisme et leur débrouillardise.
    J'ai eu un faible pour Orlando, « le Baron » qui est en réalité une personne débonnaire qui se cache sous une attitude bourrue. Il n'hésitera pas à prendre la jeune fille sous son aile au point de devenir, en quelque sorte, son « papa d'adoption ».
    Kim, dit « le Marquis », jeune homme Coréen, génie en informatique, qui lui aussi réfléchit sur notre destinée future est touchant, pas insensible au charme de sa nouvelle comparse, au point de ne plus pouvoir vivre sans elle et de l'accompagner dans toutes ses pérégrinations dans la ville.
    « La maman d'adoption » est incarnée par « la Duchesse » mais non moins râleuse et bougonne Esméralda.
    Il lui faudra plus de temps pour accepter l'adolescente qui chamboule son art de vivre.
    Fetnat, « le Vicomte », vieux marabout africain, raciste au possible, est l'individu que j'ai le moins apprécié. « le médecin » de la joyeuse communauté ne m'est, tout simplement, pas apparu attachant
    Et Cassandre, me diriez-vous ?
    Cette héroïne inventée de toute pièce par l'écrivain est volontaire, obstinée mais aussi sensible, un peu « perdue ». J'ai admiré son courage à affronter de terribles épreuves.
    Son côté féminin (premières règles, premier amour) qui subsiste malgré les conditions de vie est sympathique.
    La mythologie grecque est énormément présente dans l'oeuvre puisqu'il y a une connexion avec la Cassandre de l'Antiquité – fille du roi Priam – qui reçoit d'Apollon le don de voir le futur mais aussi de ne pas être crue.
    Notre jeune femme expérimente la même chose dans le monde moderne en voyant les drames à venir tout en n'étant pas écoutée.
    Les sujets abordés nous poussent à réfléchir. On s'interroge sur notre façon de vivre et sur le monde qui nous entoure.
    Pour moi, ce bouquin nécessite une certaine maturité car il ne se lit pas sans « prise de tête » et quelquefois des retours en arrière sont indispensables pour mieux comprendre les tenants et aboutissants.
    Seul bémol : les passages concernant les rêves traînent un peu en longueur. Plus de brièveté aurait été bénéfique, à mon sens.
    Histoire bien écrite, admirablement pensée et finalement optimiste. Ma réflexion à la sortie est : « Pour pouvoir sauver l'humanité, commencer à se sauver soi-même »
    C'est un vrai turn-over avec des péripéties captivantes. Véritable révélation à recommander !

Voir tous les avis

Vidéos (1)

  • Conversation virtuelle avec Bernard Werber

Voir toutes les videos

Récemment sur lecteurs.com