Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement ou connectez-vous pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Benoit Guillaume

Benoit Guillaume
Benoît Guillaume est né en 1976. Très actif sur la scène de la jeune bande dessinée indépendante, il participe à de nombreux fanzines, revues et collectifs. Il a travaillé comme graphiste et animateur de films pour le web, mais se consacre principalement au dessin, de préférence en extéri... Voir plus
Benoît Guillaume est né en 1976. Très actif sur la scène de la jeune bande dessinée indépendante, il participe à de nombreux fanzines, revues et collectifs. Il a travaillé comme graphiste et animateur de films pour le web, mais se consacre principalement au dessin, de préférence en extérieur.

Avis sur cet auteur (5)

  • add_box
    Couverture du livre « L'heure égyptienne » de Ramona Badescu et Benoit Guillaume aux éditions Le Port A Jauni

    Matatoune sur L'heure égyptienne de Ramona Badescu - Benoit Guillaume

    Avec Oum Kaltoum en couverture accompagnée des multiples climatiseurs, L’heure égyptienne fait renaître à partir de poèmes, l’essence de ce pays, ancestral et moderne à la fois, avec les mots et les illustrations que ce petit recueil bilingue français — arabe sait susciter.

    Ramona Badescu,...
    Voir plus

    Avec Oum Kaltoum en couverture accompagnée des multiples climatiseurs, L’heure égyptienne fait renaître à partir de poèmes, l’essence de ce pays, ancestral et moderne à la fois, avec les mots et les illustrations que ce petit recueil bilingue français — arabe sait susciter.

    Ramona Badescu, avec son crayon pour choisir les mots, et Benoît Guillaume, avec sa palette de couleurs, se sont baladés d’Alexandrie au Caire pendant le confinement de 2020. Alors que le monde se renferme, L’heure égyptienne révèle un univers plein de senteurs, de bruit mais aussi de cette langueur particulière que ce pays sait si bien révéler.

    On y retrouve le bruit incessant des klaxons, la saveur des citronnades mentholées, la fraîcheur des rooftops, et bien sûr, la senteur des frangipaniers.

    La maison d’édition marseillaise Le port a jauni est spécialisée dans des ouvrages bilingues français – arabe de poésie et pour la jeunesse. Ramona Badescu, originaire de Roumanie, est devenue depuis plus de dix ans autrice de textes pour enfants traduits dans plusieurs langues, albums, romans et romans graphiques. De formation graphiste, Benoît Guillaume s’exprime maintenant uniquement par le dessin.

    En illustrant les mots choisis de Ramona Badescu, Benoît Guillaume donne une tonalité singulière, décrivant par l’abondance des couleurs ou l’uniformité d’une d’entre elles, l’ambiance des rues avec ces portraits pour montrer toute la complexité des Égyptiens.

    La suite ici
    https://vagabondageautourdesoi.com/2023/06/21/l-heure-egyptienne/

  • add_box
    Couverture du livre « La sorcière » de Benoit Guillaume et Marie Ndiaye aux éditions Actes Sud

    Livresque78 sur La sorcière de Benoit Guillaume - Marie Ndiaye

    Adapté du roman de Marie Ndaye, la sorcière est une Bd au graphisme différent mais la simplicité du dessin met l'histoire au centre de tout.
    Lucie, mère de famille a des pouvoirs, un mélange entre le surnaturel qu'amène le don de Lucie et une histoire plus terre à terre, celle d'une famille...
    Voir plus

    Adapté du roman de Marie Ndaye, la sorcière est une Bd au graphisme différent mais la simplicité du dessin met l'histoire au centre de tout.
    Lucie, mère de famille a des pouvoirs, un mélange entre le surnaturel qu'amène le don de Lucie et une histoire plus terre à terre, celle d'une famille avec ses aléas.
    Merci à Lecteurs.com de m'avoir permis de découvrir cette adaptation qui donne envie de découvrir le roman à l'origine de tout.

  • add_box
    Couverture du livre « La sorcière » de Benoit Guillaume et Marie Ndiaye aux éditions Actes Sud

    Sonia Maupomé sur La sorcière de Benoit Guillaume - Marie Ndiaye

    Le roman de Marie N'Diaye adapté en roman graphique par Benoit Guillaume raconte la vie de Lucie. Lucie a un don, elle fait partie d'une lignée de femmes qui ont des pouvoirs. Ces pouvoirs à elle ne sont pas très développés contrairement à sa mère ou à ses filles. Un jour son mari la...
    Voir plus

    Le roman de Marie N'Diaye adapté en roman graphique par Benoit Guillaume raconte la vie de Lucie. Lucie a un don, elle fait partie d'une lignée de femmes qui ont des pouvoirs. Ces pouvoirs à elle ne sont pas très développés contrairement à sa mère ou à ses filles. Un jour son mari la quitte...
    J'ai beaucoup aimé le graphisme de ce livre. Je n'ai pas lu le roman de Marie N'Diaye, donc j'ai découvert cette histoire en même temps que j'ai lu ce roman graphique. J'ai été un peu perdue par endroits mais j'ai passé un bon moment de lecture.
    Un grand merci à Lecteurs.com et aux éditions Actes Sud de m'avoir fait découvrir ce beau roman graphique dans le cadre des Explorateurs BD.

  • add_box
    Couverture du livre « La sorcière » de Benoit Guillaume et Marie Ndiaye aux éditions Actes Sud

    Isis Coulon sur La sorcière de Benoit Guillaume - Marie Ndiaye

    La sorcière est une bande dessinée, adaptée du roman de Marie Ndiaye. N'ayant pas lu le roman, il m'est difficile de dire si l'adaptation est réussie.

    L'histoire est celle de Lucie, mère de famille qui a des pouvoirs de prédiction qu'elle transmet à ses deux filles. Mais au-delà de ce don de...
    Voir plus

    La sorcière est une bande dessinée, adaptée du roman de Marie Ndiaye. N'ayant pas lu le roman, il m'est difficile de dire si l'adaptation est réussie.

    L'histoire est celle de Lucie, mère de famille qui a des pouvoirs de prédiction qu'elle transmet à ses deux filles. Mais au-delà de ce don de sorcellerie et du surnaturel, c'est surtout l'histoire d'une famille. Celle d'un couple qui se délite.
    La relation entre Lucie et ses deux filles adolescentes évolue quand elles prennent leur autonomie et s'émancipent. Elles n'ont plus besoin de leur mère.
    C'est un roman graphique sur la solitude. Le lecteur ressent de l'empathie pour cette mère. C'est un sujet universel traité de manière original et atypique.

    J'ai apprécié cet ouvrage. Mais j'apporterai un petit bémol car je trouve le scénario parfois un peu décousu. Il est difficile de comprendre certaines cases et de se repérer dans le temps.

    Les illustrations sont belles et les couleurs chaudes. Le style est singulier et a su me séduire même s'il peut paraître brouillon pour certains.

    J'ai été très sensible à ce roman graphique et j'ai passé un agréable moment en le lisant.

    J'ai découvert cette BD dans le cadre des explorateurs, merci à lecteurs.com !