Adeline Dias

Adeline Dias
Née en 1989 en région parisienne, j'y ai grandi paisiblement, avec toujours une passion pour la lecture. Mon argent de poche filait directement dans les livres. C'est au lycée que je vais me décider à enfin passer le cap du premier manuscrit. Imparfait, brouillon, il reste pourtant une de mes... Voir plus
Née en 1989 en région parisienne, j'y ai grandi paisiblement, avec toujours une passion pour la lecture. Mon argent de poche filait directement dans les livres. C'est au lycée que je vais me décider à enfin passer le cap du premier manuscrit. Imparfait, brouillon, il reste pourtant une de mes grandes fiertés : j'ai découvert avec lui que je pouvais raconter des histoires et surtout aller au bout de l'écriture d'un petit « roman ». À l'école d'infirmière, entre stage et cours, je ne lâche pas la plume et le clavier et continue de publier en ligne mes histoires sur mon blog jusqu'à ce qu'un éditeur me contacte. Pas encore diplômée en soins infirmiers, je suis éditée dans une collection de romance ! Le début d'une aventure incroyable. Il me faudra un peu de temps pour écrire mon deuxième livre, entre le diplôme qu'il faut bien passer ( et que j'ai obtenu ! ) et un déménagement dans le Nord de la France, région qui deviendra l'arrière-plan familier de mes histoires. Aujourd'hui infirmière, je me divise entre mes deux casquettes, entre patients, soins, manuscrits et lecteurs.

Avis (9)

  • add_box
    Couverture du livre « La confrérie des chats de gouttière t.3 ; le silence de Roel » de Adeline Dias aux éditions Rebelle

    aurelie bo sur La confrérie des chats de gouttière t.3 ; le silence de Roel de Adeline Dias

    http://liliandtheworldofbooks.blogspot.be/2018/03/la-confrerie-des-chats-de-gouttiere.html

    Je tiens à vous rassurer que vous n'avez pas besoin d'avoir lu les deux premiers tomes.
    Ce dernier tome parle de Rodrigue, un coureur de jupons qui ne voit que par sa boutique, les membres de la...
    Voir plus

    http://liliandtheworldofbooks.blogspot.be/2018/03/la-confrerie-des-chats-de-gouttiere.html

    Je tiens à vous rassurer que vous n'avez pas besoin d'avoir lu les deux premiers tomes.
    Ce dernier tome parle de Rodrigue, un coureur de jupons qui ne voit que par sa boutique, les membres de la confrérie et j'en passe. Son père ne supporte plus le comportement de ce jeune homme et décide donc, de lui imposer une condition s'il ne veut pas perdre sa boutique qui lui est si chère : sortir avec Margot et que cette histoire dure. Il connaît Margot depuis l'enfance et entre eux deux, ce n'était pas l'amour fou. Seulement, voilà, il va vite changer d'avis une fois qu'il va la revoir et tombera vite sous son charme. Seul hic, elle ne sait pas pour l'arrangement avec son père, alors que va-t-il se passer une fois qu'elle va l'apprendre? À vous de le découvrir.

    Une histoire qui m'a beaucoup plu et surtout touché. J'ai adoré voir le changement de Rod et de voir qu'il peut aimer lui aussi. Rod est un personnage que l'on qualifierait de macho qui ne pense cas lui, mais c'est tout le contraire. Certes, c'est un chaud lapin, mais il est toujours là pour les autres avant lui. Quand il va rencontrer Margot, tout va changer en lui et je peux vous dire qu'il est prêt à tout pour essayer d'aimer.
    Quant à Margot, elle a longuement hésité à revoir Rod, car c'est en partie à cause de lui qu'elle a quitté Lille. Une fois décidée, elle n'aurait jamais pensé qu'autant de sentiment pouvait naître comme ça en elle. Malgré tout, elle reste sur ses gardes par rapport à leur passé.

    L'histoire en général est bien menée et surtout bien rythmée que je n'ai pas vu le temps passer. L'auteure a créé une confrérie que j'ai adoré du 1er au dernier (chronique à venir) et je suis triste que cela se termine.

    Pour conclure, une trilogie que j'ai dévorée et adorée. Je ne peux que vous recommander cette romance qui a été pour moi, drôle, fraîche, romantique et surtout entraînante. Adeline a su mener avec brio cette confrérie et elle nous a offert des personnages différents des plus attachants qui soient. Bref, n'hésitez plus et laissez-vous tenter par cette superbe confrérie.
    8/10

  • add_box
    Couverture du livre « La confrérie des chats de gouttière t.2 ; la colère de Ben » de Adeline Dias aux éditions Rebelle

    Hamisoitil sur La confrérie des chats de gouttière t.2 ; la colère de Ben de Adeline Dias

    ATTENTION RISQUE DE SPOILER DU TOME 1

    Je reviens avec le tome 2 de la confrérie des chats de gouttière. Ici, l'histoire est centrée sur Ben ou plutôt sur la colère de Ben. Pour revenir en quelques lignes sur le précédent tome, nous avons la confrérie des chats de gouttière, simplement des...
    Voir plus

    ATTENTION RISQUE DE SPOILER DU TOME 1

    Je reviens avec le tome 2 de la confrérie des chats de gouttière. Ici, l'histoire est centrée sur Ben ou plutôt sur la colère de Ben. Pour revenir en quelques lignes sur le précédent tome, nous avons la confrérie des chats de gouttière, simplement des potes qui se connaissent depuis toujours. Dans le lot, nous avons Jeremy, partie tenter sa chance aux Etats-unis, laissant derrière lui, sa fiancée, Charlotte. Dix ans ont passé quand il décide de revenir pour la reconquérir, sauf qu'entre-temps, son ex, s'est rapprochée de Ben, le meilleur de celui-ci, secrètement amoureux d'elle depuis l'adolescence... Hélas, Charlotte a fait son choix et se tourne vers son premier amour. Le mariage est pour bientôt.
    Donc dans cette suite, Ben est en colère, jaloux, et, surtout, très malheureux de les voir heureux. Charlotte était devenue indispensable pour lui, en plus d'être son assistante, elle était également sa meilleure amie, celle qui pouvait le recadrer. Aujourd'hui, tout est partie en fumée et lui, se retrouve sans assistante, et célibataire. Mais un accrochage en voiture va changer sa vie. Maud, une mère célibataire qui essaie de joindre les deux bouts a été prise à l'essai pour remplacer Charlotte. La relation entre le patron et l'employée sera tendue comme un fil. le travail passe avant tout pour Ben, tellement qu'il est impossible pour cet homme acharné de boulot de mettre le nez dehors pour passer un peu de temps avec ses amis d'enfance. Alors quand tout le monde se retrouve pour accueillir Charlotte et Jeremy revenus des Etats-unis, Ben demande à Maud de l'accompagner en se faisant passer pour sa petite-amie, histoire de faire bonne figure devant les autres et de montrer qu'il est vraiment passé à autre chose. Maud accepte malgré elle, espérant bien évidemment de ne pas perdre son emploi par la suite.

    Adeline Dias a une écriture très sympathique qui peut facilement jouer avec nos émotions. Elle rajoute tout ce qu'il faut pour ne pas s'ennuyer : jalousie, souffrance, amitié, méfiance, avec une pointe d'érotisme. J'ai beaucoup aimé le caractère de Ben malgré son coté coléreux, quant à Maud, j'ai trouvé que ses sentiments arrivaient trop rapidement et sa jalousie un peu trop poussive par moments.

    Dans l'ensemble, c'est une lecture légère, comme le premier tome, sans prise de tête et qui m'a fait passer un petit moment agréable avec tous les protagonistes de cette bande d'amis. Je recommande pour un week-end tranquille et ensoleillé !

  • add_box
    Couverture du livre « La confrérie des chats de gouttière t.1 ; l'orgueil de Jay » de Adeline Dias aux éditions Rebelle

    Hamisoitil sur La confrérie des chats de gouttière t.1 ; l'orgueil de Jay de Adeline Dias

    L'orgueil de Jay est une histoire d'amitié et d'amour. Une bande de copains qui traîne ensemble depuis l'enfance, plus soudée que jamais depuis le départ de Jeremy dit Jay, pour les Etats-unis, il y a dix-ans de cela. Quand ils apprennent la nouvelle de son retour, c'est le cataclysme pour...
    Voir plus

    L'orgueil de Jay est une histoire d'amitié et d'amour. Une bande de copains qui traîne ensemble depuis l'enfance, plus soudée que jamais depuis le départ de Jeremy dit Jay, pour les Etats-unis, il y a dix-ans de cela. Quand ils apprennent la nouvelle de son retour, c'est le cataclysme pour Charlotte, son ancienne petite amie, qui fait également partie du groupe et le choc pour Benoit, secrètement amoureux d'elle, et meilleur ami de Jay, qui a préféré s'effacer pour lui céder la place. Mais voilà, aujourd'hui, il est de retour au moment même où tous les deux commençaient doucement à se rapprocher, en tout cas, c'est ce qu'il croyait Benoit. La vie est parfois injuste, mais cette fois-ci, Benoit a bien l'intention de se battre pour cette nana. Hors de question de s'effacer comme la dernière fois, surtout qu'il a également des comptes à régler avec son futur rival.

    L'histoire est sympathique, on se sent que l'auteure a réellement pris son pied à écrire ce roman. C'est frais, léger, dans l'air du temps, addictif mais trop prévisible pour que cela soit un coup de coeur.

    En effet, il y a une sorte de triangle amoureux, ou plutôt un combat de coqs entre les deux mâles pour cette fille, avec une jalousie qui monopolise beaucoup notre attention. Personnellement, j'aime beaucoup retrouver ces ingrédients-là quand l'histoire est bien en place avec des personnages charismatiques. Benoit, je l'ai trouvé trop effacé, pas assez coriace pour tenir tête à Jay qui arrive tout droit des Etats-unis, sûr de lui, plein de fric en poche. Parce que forcément, si tu t'effaces, il est certain que tu pars aux oubliettes. Pourtant, j'ai l'ai trouvé touchant avec son amour à sens unique.
    Quant à Charlotte, je ne sais pas trop quoi penser d'elle, en fait ! Et je pense que le tome deux risque de nous dévoiler de belles surprises à son sujet. Alors une fois que l'on comprend comment tout cela va se terminer, y a plus l'effet de surprise, du coup, trop prévisible.

    Mais le gros, gros point positif, ici, c'est bien cette immense et magnifique amitié entre tous les personnages. J'ai adoré !

    En conclusion :
    J'ai passé un bon moment de lecture qui permet de souffler un peu.

  • add_box
    Couverture du livre « À deux pas de chez toi » de Adeline Dias aux éditions Anyway

    Alicia Alvarez sur À deux pas de chez toi de Adeline Dias

    http://papillonvoyageurbloglivresque.weebly.com/chroniques/-a-deux-pas-de-chez-toi-adeline-dias

    Pour terminer Janvier et débuter Février en douceur, j'ai lu un petit roman, bien sympathique : À deux pas de chez toi de Adeline Dias ! C'est la première fois que je lis cette auteure, bien que je...
    Voir plus

    http://papillonvoyageurbloglivresque.weebly.com/chroniques/-a-deux-pas-de-chez-toi-adeline-dias

    Pour terminer Janvier et débuter Février en douceur, j'ai lu un petit roman, bien sympathique : À deux pas de chez toi de Adeline Dias ! C'est la première fois que je lis cette auteure, bien que je lui ai acheté L'orgueil de Jay en recevant l'autre en service-presse. Je la remercie chaleureusement pour sa confiance.

    L'intrigue est simple ! Ludovic et Anaïs sont voisins. Lui est chef d'entreprise, elle est vendeuse dans une boutique. L'un comme l'autre s'attirent, mais ils n'osent rien faire pour que les choses avancent. Le chat d'Anaïs, Prince, va alors jouer l'entremetteur, afin de pousser sa maîtresse dans les bras de cet humain qu'il apprécie bien...

    Ma première réaction a été : Oh, il est petit ce livre ! Ma deuxième réaction a donné : Ah, ouais, c'est écrit plutôt petit, en fait. J'avais peur que ce soit une trop grande police, et pas assez de pages, parce que c'est une histoire dans laquelle je voulais prendre le temps de me plonger, sans devoir en sortir directement. Ici, cela a été moyennement le cas, fort heureusement ! J'ai ralenti mon rythme de lecture et je manquais de temps, donc j'ai pu la savourer pleinement.

    Le scénario n'est pas chargé de beaucoup d'action et de rebondissements (ce qui est normal, dans une romance), mais il est truffé de secrets, surtout du côté d'Anaïs, qui cache quelque chose de profond. Le roman est divisé en trois narrations : celle en « je » étant réservée au chat, Anaïs et Ludovic bénéficient de la troisième personne. La façon dont ils se rencontrent réellement est assez comique. S'ajoutent à cela d'autres instants dans le même genre qui ne cessent de nous faire bien marrer. Aussi, être dans la tête de Prince est une expérience vraiment unique pour moi, surtout un chat domestique (j'avais testé la Guerre des clans mais ça n'a pas marché, j'ai détesté). Ici, j'ai été en manque... Il y a trop peu la narration du chat, c'est dommage. Quoiqu'il en soit, l'histoire se déroule ni trop vite, ni trop lentement. On entre doucement dans une relation qui se forme et qui n'est malheureusement pas sans difficultés.

    C'était la première fois que je lisais Adeline Dias, une personne que j'apprécie vraiment. Et j'ai été très surprise par sa plume, qui m'a ensorcelée du début à la fin. Si on ne fait pas attention à une ou deux coquilles, la lecture est très agréable. Son écriture fluide nous donne envie de tourner les pages les unes après les autres, pour avoir le fin mot de l'histoire. De plus, le changement de narrations, quand il s'agissait de repasser à Prince, devait être dur, au vu de la différence de style. Néanmoins, ici, on constate qu'Adeline maîtrise cela à la perfection. Je suis vraiment surprise par cette lecture. Les amies qui l'ont lu avant moi, me le conseillant avec verve, ne s'étaient donc pas trompées !

    Pour parler des personnages, je dirais que je me suis fort attachée à Anaïs, parce que dès le début, on sent quelque chose de brisé en elle. Je ne sais pas dire comment... Cela se ressent, nous prenant aux tripes. C'est une jeune femme qui a souffert et qui mérite le bonheur dans sa vie. Je comprends sa réticence face à une relation naissante, après la tristesse qu'elle ressent, mais je ne pouvais qu'espérer que ça puisse l'aider. Ludovic, quant à lui, je n'ai eu de véritables émotions à son égard, bien que l'auteure le décrive parfaitement. Au début du récit, c'est un coureur de jupons, qui adore les courtes relations. Petit à petit, il évolue. Je crois que je ne m'y suis pas attaché, tout simplement parce que dans ce genre d'histoire, c'est toujours ce même schéma qui revient. Je ne le dis pas péjorativement... Seulement, malheureusement, c'est pas un personnage qui m'a marquée, même si son amour pour Anaïs est admiratif. Celui que j'ai adoré, évidemment, c'est Prince ! Ce matou me fait délirer, et sans lui, l'histoire n'aurait certainement pas la même saveur ! Sa façon de parler des humains est drôle. Quand j'y repense, je souris bêtement. C'est le plus gros atout de ce bouquin ! Bon, en même temps, il est sur la couverture... Par contre, celui qui m'a encore moins touchée que Ludovic, c'est le meilleur ami d'Anaïs qui (attention, suspense) est gay, mais également conseiller en relations amoureuses... Comme je le disais dans ma précédente chronique, j'ai l'impression que c'est assez cliché comme individu dans une histoire. Mais, ça ne reste que mon avis. Ça ne m'a pas empêchée d'apprécier son copain, Esteban, ou même l'histoire en général.

    La fin est révélatrice de certains non-dits qu'on attend de voir éclairés depuis le début, ce qui fait du bien. Quand on débute le roman, on se sent confronté à plein de questions. Heureusement, la fin y répond... Enfin, pour la plupart ! Ce que je trouve dommage, c'est que même avec une petite police, ce livre reste court et je l'ai fini tristement, en me disant que ces personnages rapidement rencontrés me manquaient déjà. Je pense que le fait qu'il soit trop court, c'est le seul gros défaut que je peux lui reprocher, uniquement parce que je suis gourmande !

    Grosso modo, si vous aimez les matous combinés à de la romance, avec une pincée d'humour et de situations décalées, je pense que À deux pas de chez toi est fait pour vous. Bonne humeur et rires garantis !

Discussions autour de cet auteur

Il n'y a pas encore de discussion sur cet auteur

Soyez le premier à en lancer une !