Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

3e édition du Prix Orange du Livre en Afrique, éditeurs, à vos romans !

vendredi 04 septembre 2020

Les candidatures sont ouvertes jusqu'au 30 septembre 2020

3e édition du Prix Orange du Livre en Afrique, éditeurs, à vos romans !

Pour la troisième année, le Prix Orange du Livre en Afrique permet à un large public en Afrique et en France de découvrir de nouvelles pépites de la littérature africaine.

Mené en partenariat avec l’Institut Français, le Prix Orange du Livre en Afrique s’appuie sur des comités de lecture composés de professionnels du livre et de lecteurs africains. Au printemps 2021, un jury international présidé par Véronique Tadjo désignera le 3e lauréat du Prix.

Éditeurs, à vos romans, vous avez jusqu’au 30 septembre pour participer !

 

Participez avant le 30 septembre 2020 !

Les participations sont ouvertes aux maisons d’édition francophones du continent africain. Chacune peut proposer jusqu’à trois romans écrits en français par un auteur africain. Compte tenu des difficultés causées par la crise du Covid 19, les éditeurs pourront exceptionnellement présenter des livres sur une durée de publication étendue du 1er janvier 2019 au 30 septembre 2020.

Pour participer, il est nécessaire de prendre connaissance du dossier de candidature et du règlement et de nous faire parvenir le formulaire d'inscription complété pour chaque titre proposé, le plus rapidement possible et jusqu’au 30 septembre. Attention : merci de nous envoyer en une seule fois la totalité des titres que votre maison d’édition souhaite présenter, via les formulaires.

 

Promouvoir la richesse de la littéraire africaine francophone 

Depuis 2019, le Prix Orange du Livre en Afrique encourage et promeut la richesse des talents littéraires africains francophones et l’édition locale africaine. Il a récompensé en 2019 Djaïli Amadou Amal pour Munyal, les larmes de la patience, éditions Proximité et en 2020, Youssouf Amine Elalamy pour C’est beau, la guerre, éditions Le Fennec.

Fort du succès des deux premières éditions, du retentissement et de l’audience décuplée pour les deux lauréats, le Prix Orange du Livre en Afrique récompensera à nouveau en 2021 un roman écrit en langue française par un écrivain africain, publié par une maison d’édition basée en Afrique. 

Une présélection de six romans sera proposée par des comités de lecture composés de lecteurs passionnés et de professionnels du livre basés dans plusieurs pays africains. La liste des romans finalistes sera communiquée fin février 2021.

 

Une reconnaissance pour les auteurs et les éditeurs

Le jury, présidé par la romancière et universitaire Véronique Tadjo, est composé d’écrivains, de critiques littéraires ainsi que de personnalités reconnues dans le monde littéraire. Il aura pour mission de désigner le lauréat parmi les six auteurs finalistes. L’annonce du lauréat se fera début juin 2021 lors d’une cérémonie dans une ville africaine. Le lauréat recevra une dotation de 10 000 €, et la maison d’édition sera soutenue tout au long de l’année dans sa campagne de promotion de l’ouvrage.

 

Retour sur les lauréats du Prix Orange du Livre en Afrique




 

 

 

 

En 2020, le roman de l’écrivain marocain Youssouf Amine Elalamy, C’est beau, la guerre, paru aux éditions Le Fennec, a été récompensé. Dans ce livre, un jeune comédien embarque sur un rafiot, contraint à l’exil, chassé de son pays par une guerre fratricide.

Placé dans un camp de réfugiés après la traversée, pour soulager la douleur des migrants, il décide de ressusciter les morts…

 

 

La première lauréate du Prix en 2019 est l’écrivaine camerounaise Djaïli Amadou Amal pour Munyal, les larmes de la patience, aux éditions Proximité.

Très engagée contre les discriminations sociales et la condition de la femme dans le Sahel, l’auteur y traite des questions des violences conjugales dans les mariages polygamiques et le rude combat de l’émancipation de la femme dans le Sahel et en Afrique.

 

D’abord édité au Cameroun par les éditions Proximité, Munyal, les larmes de la patience a bénéficié début 2020 d’une coédition panafricaine par 8 éditeurs chapeautée par l’Alliance Internationale des Editeurs Indépendants.

En septembre 2020, le roman est publié en France par les éditions Emmanuelle Colas sous le titre Les impatientes. Une vraie aventure depuis la réception de son prix en juin 2019 !

À découvrir aussi

Voir plus d'articles "Prix Orange du Livre Afrique"