Orgueil et préjugés

Couverture du livre « Orgueil et préjugés » de Jane Austen aux éditions 10/18

4.513043478

115 notes

  • Date de parution :
  • Editeur : 10/18
  • EAN : 9782264058249
  • Série : (non disponible)
  • Support : Poche
Résumé:

Pour les Anglaises du XIXe siècle, hors du mariage, point de salut ! Romanesques en diable, les démêlés de la caustique Elizabeth Bennett et du vaniteux Mr Darcy n'ont pas pris une ride ! Mais, il faut parfois savoir renoncer à son orgueil. Et accepter la tombée des masques pour voir clair dans... Lire la suite

Pour les Anglaises du XIXe siècle, hors du mariage, point de salut ! Romanesques en diable, les démêlés de la caustique Elizabeth Bennett et du vaniteux Mr Darcy n'ont pas pris une ride ! Mais, il faut parfois savoir renoncer à son orgueil. Et accepter la tombée des masques pour voir clair dans la nuit. Un classique universel, drôle et émouvant.

Donner mon avis

Les derniers avis

  • 0.25

    Un classique de la littérature qu'on ne se lasse pas de lire et de relire.
    Dans ce roman, on aime l'écriture si pure de Jane Austen, on rit de la légèreté avec laquelle Mr Bennett parle de son épouse, une femme simple et sans éducation, et on suit les déboires amoureux et la manière dont les âmes parviennent à se trouver, sans réussir à s'approcher, demeurant ainsi frustrées de tout cet amour qu'elles sont alors obligées de mettre de côté. On apprend aussi à ne pas juger au premier regard, parce qu'il ressort souvent de ces jugements hâtifs, une très mauvaise opinion de ceux que l'on prend pour cible.
    Les personnages sont attachants et pourvus de caractère bien différents ! Aucune des filles Bennett ne se ressemblent : tantôt secrètes, tantôt espiègles, souvent rêveuses ou impétueuses, toutes savent ce qu'elles veulent. Dans la campagne anglaise du XIXe siècle, chacune rêve d'une vie sage et simple.
    Avec sensibilité, Jane Austen décrit les mœurs de son époque, avec son lot de certitudes, de déceptions, de joie et de passion.

  • 0.15

    Les personnages : L’histoire entre Elisabeth et Mr. Darcy ne m’a fait ni chaud ni froid. Je n’ai pas réussi à m’attacher à l’héroïne comme je l’aurais voulu, et Mr. Darcy… Je ne sais pas trop quoi dire de lui, je le trouve très froid et renfermé. On n’en apprend pas assez sur ce personnage, c’est dommage. Cependant, j’ai adoré leurs dialogues : ils sont excellents ! ( un point fort ! )

    Rythme et écriture : Malgré un début un peu long, l’auteure a finalement réussi à me transporter dans son histoire et au 19ème siècle. J’ai beaucoup apprécié sa plume, simple mais très élégante. Jane Austen va droit au but dans les informations qu’elle donne au lecteur sans faire de chichis. L’histoire est intéressante puisqu’on apprend comment se passait la vie au 19ème siècle.

    Fin : Comme je l’ai dit plus haut, je trouve que la romance s’installe trop tard dans l’histoire, mais voilà… A part ça, la fin est très bien !

  • 0.25

    J'ai déjà lu quelques classique sans réussir à les terminer, mais celui-la est de loin le meilleur que j'ai pu lire. Une histoire merveilleuse, j'ai toujours adorée le film, mais là... C'était un véritable régale de lire enfin ce roman.

  • 0.15

    Des erreurs dans la présentation de Thélème...la narratrice n'est pas Elizabeth, l'une des filles de Mr Bennet et surtout il ne s'agit pas de la fin du XIXème mais du tout début! et la traduction date de 1932...
    C'est l'histoire des cinq filles de Bennet dont l'épouse est plutôt bête et se plaint sans arrêt de ses nerfs; elle est victime de tous les préjugés de l'époque et ne pense qu'à marier ses filles avec des jeunes gens riches et de même milieu. Mariage dit la société, amour dit le roman...
    L'ironie et la dérision sauve ce roman de l'ennui.

  • 0.25

    Un petit mot sur l'auteure :

    Jane Austen née en 1775 à STEVENTON en Angleterre, décédée en 1817 est une femme de lettres anglaise.
    Son réalisme, sa critique sociale mordante et sa maîtrise du discours indirect libre, son humour décalé et son ironie ont fait d'elle l'un des écrivains anglais les plus largement lus et aimés. [Source_Wikipédia]

    Maintenant, place au livre !

    "Orgueil et préjugés" est un roman romantique fictif où sont abordés les sentiments de la nature humaine. Tant les beaux que les affreux (jugement personnel).
    L'histoire se déroule en Angleterre dans les années 1800.
    Les personnages phare sont surtout la famille Bennett où l'on retrouve :
    - Mrs Bennett "d'intelligence médiocre, peu cultivée et de caractère inégal" [Source_le livre].
    - Mr Bennett "curieux mélange de vivacité, d'humour sarcastique, de fantaisie et de réserve"[Source_le livre].
    - Jane Bennett, l'aînée des cinq filles Bennett, elle est réservée, a le cœur tendre et ne juge jamais trop hâtivement une personne.
    - Lizzy (Elizabeth) Bennett, la deuxième fille des Bennett, est de loin mon personnage préféré ! Un caractère affirmé et fine analyste de tout ce qui l'entoure.
    - Mr Bingley et Mr Darcy.

    Je me suis laissé transporter dans cette lecture audacieuse (parti pourtant avec un handicap : trop de préjugés !!!!) et rythmée par les sentiments, l'amour, la bêtise, la convoitise, etc.
    Dans cette histoire, pas de temps mort !
    En effet, on chemine aux côtés de Jane et Lizzy, dans leur joie, leur souffrance, mais aussi l'hystérie de leur mère et le calme de leur père.

    Pour moi, c'est un coup de cœur, je vous le recommande !

  • 0.25

    ce livre m'a été conseillé par l'une de mes collègues, dont la déontologie m'interdit de donner l'âge. On échange pas mal sur nos lectures, et celles-ci figuraient parmi ses favorites. Il me faisait de l'oeil depuis longtemps, alors j'ai sauté sur l'occasion, et j'ai adoré. Je suis assez amatrice de cette littérature "précieuse" et romanesque, et je n'ai pas été déçue. La langue n'est certes plus celle en usage aujourd'hui, mais très poétique. Et ce genre d'histoire fait toujours rêver la fille que je suis

  • 0.2

    J'ai réellement adoré ce roman. Bien que dans un premier temps j'avais un peu peur, et que les premiers chapitres on était un peu difficiles. Je me suis rapidement laissé emporter par l'histoire, les personnages, les situations loufoques, et surtout bien qu'un peu vieillotte ce qui est logique vu que c'est un classique, j'ai réellement adoré la plume de Jane Austen. Un réel bonheur de lire cette petite pépite j'ai eu raison de mettre de côté mes craintes et de me lancer, je ressors très contente de cette lecture.

    Plus de détails ici http://colorandbook.blogspot.fr/2016/03/orgueil-et-prejugees-de-jane-austen.html?m=1

  • 0.25

    Un livre qui montre bien que l'amour n'est pas un simple sentiment, mais plus, une passion qui nous mène à nous donner pour l'autre sans retour, sans rechercher nos intérêts, sans non plus penser à nous-même et à notre plaisir. Et que c'est une passion qui s'éduque !

  • 0.25

    À Longbourn vit la famille Bennet composée de cinq filles toutes en âge de se marier. Leur mère, Mrs Bennet, femme fantasque et hystérique, se met en devoir de leur fournir un beau mariage. Cette volonté est d’autant plus forte que la propriété familiale, selon une clause de l’ « entail », quittera la famille à la mort du père, au bénéfice de leur cousin Mr Collins. Non loin de là, à Netherfield, un jeune homme distingué, Mr Bingley, s’installe. Très rapidement, le jeune homme s’éprend de Jane, l’aînée, mais la timidité de celle-ci retarde la demande en mariage. Mr Bingley est accompagné de ses deux sœurs, de son beau-frère et surtout de son meilleur ami, Mr Darcy, un riche héritier du domaine de Pemberley dans le Derbyshire. Lors d’un bal, Élizabeth, la cadette, fait sa connaissance et réprime rapidement l’attitude du jeune homme qu’elle qualifie de hautaine, d’orgueilleuse. Mr Darcy ne cherche pas à plaire davantage à la demoiselle. Mais, au fur et à mesure des circonstances et des différentes rencontres, elle va se rendre compte qu’elle avait pas mal de préjugés sur sa personne. Du côté de Mr Darcy, l’attachement envers la jeune fille se fait également de plus en plus fort.

    « C’est une vérité universellement reconnue qu’un célibataire pourvu d’une belle fortune doit avoir envie de se marier, et, si peu que l’on sache de son sentiment à cet égard, lorsqu’il arrive dans une nouvelle résidence, cette idée est si bien fixée dans l’esprit de ses voisins qu’ils le considèrent sur-le-champ comme la propriété légitime de l’une ou de l’autre de leurs filles. »

    Il est important pour moi de parler de ce roman, véritable chef-d’œuvre de la littérature anglaise paru en 1813. Car, s’il est un classique plus que reconnu dans les pays anglo-saxons, il jouit bien souvent en France d’une étiquette de simple comédie romantique pour femmes. Or, il est bien plus que cela ! Évidemment tous les codes de la comédie romantique sont présents mais le principal réside dans la satire sociale. Toute la société dans laquelle évolue Jane Austen est peinte avec ironie et mordant. Plonger dans ce roman, c’est entrer dans un monde de privilèges, de codes, de traditions. C’est aussi et surtout mesurer le poids de la pression sociale notamment pour le mariage : il faut tenir son rang et éviter les mésalliances. Enfin, Austen fournit aussi une galerie de personnages arrivistes, stupides à l’image du cousin obséquieux Mr Collins ou encore de Mr Wickham.

    Ce roman a pris tellement d’importance dans la littérature anglaise qu’il a connu de multiples adaptations cinématographiques dès 1940, des suites en littérature ou encore des transpositions à l’image de Bridget Jones ou du film Coup de foudre à Bollywood, où on y trouve à chaque fois la même trame romantique et un personnage nommé Darcy.

    http://www.lit-et-ratures.com/orgueil-et-prejuges-jane-austen/

  • 0.25

    Le premier mot que j’ai envie d’écrire est : ENFIN !

    Enfin, j’ai lu une œuvre de Jane Austen, enfin je vais pouvoir combler mes lacunes quant aux innombrables références parsemées dans tous les romans que je lis.

    Je peux désormais en convenir, Orgueil et Préjugés est réellement un roman formidable. J’ai tout de suite été charmée par l’écriture de Jane Austen (la preuve en est que j’ai couru en librairie m’acheter quatre autres de ses livres). Comment, mais comment j’ai pu passer à côté de cela durant toutes ces années ? Tous les clins d’oeils, les détails et les références à Orgueil et Préjugés qui me passaient sous le nez jusqu’à maintenant…

    Outre le fait que ce roman représente une grande pierre à l’édifice de ma culture générale, c’est une vraie perle d’humour. De sous-entendus en sarcasmes, j’avançais dans ma lecture en me régalant! Les personnages d’Elizabeth et de Mr. Bennett n’y sont pas pour rien. Le père de famille des cinq sœurs me faisait vraiment rire ! Ses traits d’esprit m’ont énormément plu et son humour (notamment à propos de Wickham) tout autant. La manière qu’a Jane Austen de mettre du piquant dans son roman, que ce soit par le biais des personnages ou de la narration est vraiment géniale.

    Concernant les personnages, j’ai été vraiment ravie de constater qu’ils sont tous différents et complets. Malgré un nombre important de personnages dès le début (commencer avec cinq sœurs à retenir, c’est assez laborieux) on s’y retrouve immédiatement. Le caractère de chacun est si bien défini et associé directement à un nom qu’on n’éprouve aucun mal à reconnaître les uns et les autres.

    J’ai vraiment aimé quatre personnages plus que les autres. Elizabeth, son père, Mr. Darcy et Jane.

    Je ne reviendrai pas sur la raison pour laquelle j’ai tant aimé Mr. Bennett mais retenez simplement que son intelligence et son humour m’ont charmée. Mr. Darcy quant à lui… Comment ne pas succomber ? Il représente un peu le « bad boy » de l’époque. Vaniteux, à la limite de la condescendance (sa première pensée à l’égard d’Elizabeth est réellement odieuse), il nous insupporte pour mieux nous attirer dans ses filets par la suite. En plus de cela, il est riche ! Que demander de plus ? (Je plaisante bien sûr ! Quoique…)

    J’ai aimé la bienveillance de Jane, la plus âgée des cinq sœurs Bennett. Elle est d’une nature si angélique qu’on ne lui souhaiterait de mal pour rien au monde. Malheureusement, c’est également ce qui fait son plus grand défaut. Sa crédulité m’a vraiment exaspérée par moment. Malgré le bon sens d’Elizabeth et les preuves qu’elle lui apporte à multiple reprises, Jane ne peut concevoir de la part d’autrui de sombres desseins. Sa naïveté est sans nom et par moment vraiment horripilante !

    Elizabeth quant à elle est un personnage savoureux dont on se délecte avec joie. Raffinée, pleine d’esprit, dont l’humour caustique ne laisse personne indifférent, elle nous régale par sa personnalité. Bien que trop gentille par moment, elle ne manque pas une occasion de remettre une personne à sa place et a vite fait de se représenter les vraies personnalités des uns et des autres. Miss Bingley notamment, qui est d’une méchanceté et d’une mesquinerie extrêmes ne dupera pas Elizabeth.

    En bref, Orgueil et préjugés est un roman passionnant qui lie amour et humour d’une manière bien originale. L’écriture de Jane Austen est formidable et c’est avec plaisir que je retournerai dans son univers.

Voir tous les avis

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Discussions autour de ce livre

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre
Soyez le premier à en lancer une !

Les articles associés

  • Femmes écrivains

    Emblématiques d'une époque, frondeuses, révoltées, sulfureuses ou imaginatives mais surtout libres, les femmes écrivains ont su imposer une légitimité dans un contexte qui ne leur a pas troujours... Lire la suite

Widget

Code à intégrer dans votre page

Code à intégrer dans votre page

Lancez une discussion

Pour lancer une discussion, vous devez être connecté...
Vous n'avez pas encore de compte ? Rendez-vous ici et laissez-vous guider !

Du même auteur

Les Cinq Filles de Mrs Bennet (Orgueil et Préjugés) Jane Austen

4.685714285

Voir tous les livres de Jane Austen

Autres éditions

Orgueil et préjugés Jane Austen 10/18

4.513043478

Voir toutes les éditions