Shanghai, perle de l'Orient

mercredi 19 février 2014

Shanghai, perle de l'Orient

C'est à sa dimension cosmopolite et à son effervescence que Shanghai doit d'être nommée "Paris de l'Orient", dans les années 1920-1930. Depuis, cette mégalopole de tous les superlatifs, aujourd'hui la plus grande ville du pays avec 23,9 millions d'habitants, incarne la modernité et préfigure la Chine de demain.

Une destinée qui s'est dessinée dès la fin des années 70 et fascine autant qu'elle envoûte les écrivains mais aussi les visiteurs, qui furent plus de 73 millions à se précipiter à l'Exposition universelle de Shanghai en 2010.

 

Par Agathe Bozon

  • Les plumes françaises racontent Shanghaï

    • Couverture du livre « Shanghai club » de Jacques Baudoin aux éditions Robert Laffont

      Shanghai club de Jacques Baudoin

      1870, Shanghai est une concession française… un eldorado qui fait rêver Charles Esparnac qui pense y faire fortune en vendant tout ce qui y transite. Mission accomplie deux ans plus tard. Devenu le "prince de Shanghai", il décide de fonder une famille avec Olympe de Crouze, qui ne le connaît pas et arrive de France, tandis qu'il entretient une liaison aussi secrète que passionnée avec une chinoise qui porte un enfant de lui. Mais la vie pleine de rebondissements réserve des surprises. Entre amour, passion et aventure, une grande saga d'une famille française de Shanghai.

    • Couverture du livre « Le petit roman de Shanghaï » de Bernard Debre aux éditions Rocher

      Le petit roman de Shanghaï de Bernard Debre

      Bernard Debré, médecin et professeur à l'université de Shanghai, mais surtout passionné par la ville la plus peuplée de Chine, évoque son histoire et son âme en commençant par aborder les prémices de son histoire. L'épopée de Shanghai, petit port boueux et insalubre des premiers jours devenu capitale économique de la Chine. Une ville où tradition et modernité se télescopent avec exubérance et racontent le défi à l'Occident.

  • Shanghai sous la plume des auteurs chinois

    • Couverture du livre « Les aveugles » de Feiyu Bi aux éditions Picquier

      Les aveugles de Feiyu Bi

      Récompensé du prix Mao Dun 2011, le "Goncourt" chinois, Les aveugles emporte le lecteur dans un cabinet médical où quinze aveugles pratiquent des massages. Certains aveugles de naissance, d'autres aveugles tardifs ; mais pour tous l'importance de l'ouïe, de l'odorat, du toucher et surtout du regard des valides, ce regard qu'ils n'ont pas.

    • Couverture du livre « Comment j'ai apprivoisé ma mère » de Beijia Huang aux éditions Picquier

      Comment j'ai apprivoisé ma mère de Beijia Huang

      Didi, un jeune garçon de dix ans, perd son père. Et alors qu'il ne connaissait de sa mère qu'une photo, le voilà contraint d'aller vivre avec elle, dans une ville lointaine. Deux étrangers l'un pour l'autre, il vont peu à peu apprendre à se connaître et à s'aimer.

    • Couverture du livre « En un mot comme en mille » de Liu Zhenyun aux éditions Gallimard

      En un mot comme en mille de Liu Zhenyun

      Couronné du prix Dangbai en 2009 et du prix Mao Dun 2011, ce roman, à travers deux histoires parallèles que soixante ans séparent, raconte la solitude et l'isolement, fléau de la société chinoise.

    • Couverture du livre « Respirer » de Sun/Ganlu aux éditions Picquier

      Respirer de Sun/Ganlu

      Luo Ke, beau, rêveur, cultivé et insatiable lecteur, ne respire bien qu'en présence de femmes amoureuses. Entre sensualité et littérature, ce jeune homme invite à un voyage et à des rencontres aussi inattendues qu'excentriques, comme seule Shanghai en réserve.

    • Couverture du livre « Le plus clair de la lune » de Anyi Wang aux éditions Picquier

      Le plus clair de la lune de Anyi Wang

      D'un homme à l'autre, d'un décor à l'autre, Titi, ravissante et effrontée, entre fuite et désir, vit avec une ardente gourmandise à la lumière de la lune shanghaienne. Car la ville, plus qu'un décor, révèle des nuits plus lumineuses que le jour, abritant mystère et excès.

    • Couverture du livre « Le chant des regrets éternels » de Wang/Anyi aux éditions Picquier

      Le chant des regrets éternels de Wang/Anyi

      Un roman où la femme et la ville se disputent le premier rôle. Un récit poignant et poétique à l'écriture ciselée qui donne à sentir battre le cœur de Shanghai, en même temps que celui de Wang Ts'iao, délicieuse jeune fille, maîtresse d'un homme politique. La ville est flamboyante et libre, avant que la révolution culturelle ne frappe et ne réécrive un destin de femme.

    • Couverture du livre « Shanghai Baby » de Zhou Weihui aux éditions Picquier

      Shanghai Baby de Zhou Weihui

      Qualifié de pornographique, interdit et brûlé publiquement, ce livre est très largement autobiographique. Coco, jeune Shanghaienne est tiraillée entre un jeune peintre impuissant avec lequel elle vit une histoire d'amour chaste et un homme d'affaires allemand à la vigueur sexuelle fascinante dans le lit duquel elle va combler ses frustrations. Des sentiments contradictoires qui s'épanouissent dans Shanghai, la sensuelle.

    • Couverture du livre « Des nouvelles de la poussière rouge » de Qiu Xiaolong aux éditions Liana Levi

      Des nouvelles de la poussière rouge de Qiu Xiaolong

      La Cité de la poussière rouge est un groupe de maisons traditionnelles du vieux Shanghai : les Shikumen, organisées en étroites ruelles encombrées de linge et de Shanghaiens. L'auteur y a grandi et, à travers ces nouvelles, retrace l'histoire de la Chine entre 1949 et 1982. Des nouvelles qui réveillent les mémoires pour lutter contre l'amnésie collective largement organisée par la propagande de l'époque.

    • Couverture du livre « Filles de Shanghaï » de Lisa See aux éditions Flammarion

      Filles de Shanghaï de Lisa See

      1937, à Shanghai, vivent trois sœurs. Belles et rebelles et issues d'une famille aisée, elles profitent de la vie avec insouciance. Mais la guerre sino-japonaise éclate, leur père ruiné décide de vendre deux d'entre elles à de riches Chinois installés en Californie à la recherche d'épouses chinoises. Pearl et May doivent apprendre une nouvelle vie : Chinatown, racisme, nouveaux codes, mariages forcés. Un roman passionnant sur trame historique.

  • Shanghai, planches, dessins et bulles

    • Couverture du livre « San Mao ; le petit vagabond » de Zhang Leping aux éditions Fei

      San Mao ; le petit vagabond de Zhang Leping

      Aussi célèbre en Chine que Tintin en France, San Mao est un petit orphelin de Shanghai qui vit mésaventure sur mésaventure allant de petit boulot en petit boulot. Un traitement graphique dépouillé, en noir et blanc et au trait, sans parole qui laisse s'exprimer le gag.

  • Découvrir et vivre Shanghai

    • Couverture du livre « Shangai en quelques jours » de Christopher Pitts aux éditions Lonely Planet France

      Shangai en quelques jours de Christopher Pitts

      Parce que visiter la mégalopole en quelques jours relève du défi, il fallait un guide. Cet ouvrage, tout en couleur,s propose des parcours conçus pour optimiser le temps. Sont particulièrement détaillés le quartier Bund, le long du fleuve Huangpu et l'ancienne concession française, ainsi que les quartiers de Hongkou et Qibao.

    • Couverture du livre « Shanghai ; histoire, promenades, anthologie et dictionnaire » de Nicolas Idier aux éditions Robert Laffont

      Shanghai ; histoire, promenades, anthologie et dictionnaire de Nicolas Idier

      Une articulation en quatre parties : histoires, promenades, anthologie et dictionnaire, qui donne au lecteur une vision panoramique de Shanghai et de sa diversité. Trente contributeurs (historiens, économistes, architectes, musicologues, professeurs de langue et de littérature chinoises, etc.) ont nourri l'ouvrage de leur expertise. Voyageur et sinologue averti prendront plaisir à la lecture de ce livre où beauté des images, plaisir et connaissances se mêlent avec bonheur.

Les dernières discussions

Il n'y a pas encore de discussion sur cet article
Soyez le premier à en lancer une !

Afficher plus de discussions

Lancez une discussion

Pour lancer une discussion, vous devez être connecté...
Vous n'avez pas encore de compte ? Rendez-vous ici et laissez-vous guider !