La Petite Communiste qui ne souriait jamais de Lola Lafon

mardi 14 janvier 2014

La Petite Communiste qui ne souriait jamais de Lola Lafon

Le livre
Après Une fièvre impossible à négocier (traduit en espagnol et en italien et lauréat du  « Prix  A tout lire »),  De ça je me console  et Nous sommes les oiseaux de la tempête qui s’annonce , (Prix Coup de Cœur de la 25ème heure au salon du Livre du Mans et finaliste du Prix Marie-Claire), Lola Lafon publie son quatrième roman, La Petite Communiste qui ne souriait jamais (Actes Sud). Une histoire vraisemblable, sinon réelle, inspirée de la vie de la gymnaste Nadia Comaneci.

L’auteur
Politiquement engagée  dans plusieurs collectifs anarchistes, antifa et féministes, Lola Lafon s’est  parfois exprimée  dans certains quotidiens et a publié deux fois dans la N.R.F, dont un article dans le numéro spécial « Où en est le féminisme ». Elle donne également quelques ateliers d’écriture dans des lycées pour la plupart classés en « difficulté » ( !) et elle a, en 2013, commencé à animer  un atelier d’écriture à Bucarest, en français, avec des jeunes roumain(e)s.

LIRE UN EXTRAIT

: © Actes Sud 2014
Toute autre utilisation est strictement interdite et fera l'objet d'une nouvelle autorisation.

Les dernières discussions

Il n'y a pas encore de discussion sur cet article
Soyez le premier à en lancer une !

Afficher plus de discussions

Lancez une discussion

Pour lancer une discussion, vous devez être connecté...
Vous n'avez pas encore de compte ? Rendez-vous ici et laissez-vous guider !