Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement ou connectez-vous pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Adrian AE

Couverture du livre « Adrian AE » de Philippe Raymond-Thimonga aux éditions Serge Safran
Résumé:

En 1953, dans une célèbre maison close de Los Angeles, Ad, un jeune scénariste disciple de Fritz Lang, rend visite à la plus belle femme de son temps : Ava Gardner.
Plus tard, dans un futur proche, au sein d'un laboratoire, une voix nous interpelle pour nous faire de troublantes confidences...... Voir plus

En 1953, dans une célèbre maison close de Los Angeles, Ad, un jeune scénariste disciple de Fritz Lang, rend visite à la plus belle femme de son temps : Ava Gardner.
Plus tard, dans un futur proche, au sein d'un laboratoire, une voix nous interpelle pour nous faire de troublantes confidences... sous la surveillance de deux observateurs impliqués dans ce qu'ils nomment le « projet Adrian ». Roman d'une passion autant que d'une expérience, enlaçant les vies d'Ava Gardner et d'Adrian Experi, Adrian Æ propose de croiser, non sans mystères ni humour, la société de l'image hier fabriquée par Hollywood... et l'homme aujourd'hui réinventé par ses nouvelles technologies.

Donner votre avis

Avis (2)

  • Original, contemporain, « Adrian Æ » est une subtile analyse toute de contrastes. Deux mondes qui vont s’entrechoquer , puis se rassembler telles des poupées gigognes. Ce récit est passionnel d’un côté et absolument cartésien et expérimental de l’autre.
    L’incipit donne le ton . « Adrian...
    Voir plus

    Original, contemporain, « Adrian Æ » est une subtile analyse toute de contrastes. Deux mondes qui vont s’entrechoquer , puis se rassembler telles des poupées gigognes. Ce récit est passionnel d’un côté et absolument cartésien et expérimental de l’autre.
    L’incipit donne le ton . « Adrian Experi, dit Ad, Adan, Adi ou simplement monsieur Experi n’eut pas la vie facile. Ni simple, ni désirable, ni même non désirable sa vie ne fréquenta aucune frontière connue et c’est pourquoi elle continue à nous surprendre, d’habiter nos mémoires, longtemps, très longtemps avant qu’elle n’ait commencé. »
    L’histoire cinématographique est quasi chirurgicale.
    En 1953, à Los Angeles, Adrian a rendez-vous avec Lore H.B. afin de dévoiler son scénario. Ava Gardner est attendue également. Nous sommes dans une ambiance feutrée entre murmures, attirances, la gestuelle douce et l’aura d’Ava Gardner sublimée.
    Dans l’autre versant du roman (on passe de l’un à l’autre sans difficulté aucune), le « projet Adrian » va être élaboré par deux observateurs.
    « Un jour advient, disais-je, où la machine pourra mieux s’exprimer que l’homme et finira par être reconnue comme la seule gardienne authentique de son « langage ». Enfin. »
    Ce roman habile, intuitif, pragmatique démonte les diktats cinématographiques. Le laboratoire expérimental est la mécanique et les rouages des fonctionnements intérieurs. Tout ceci est très mathématique et futuriste.
    Philippe Raymond-Thimonga est le scrutateur. Il tire aussi les ficelles de ce récit profondément intelligent.
    Entre la passion et la réalité, le corpus avant-gardiste, les entrelacs d’une histoire tirée au cordeau.
    La dualité entre l’homme révélé et l’homme transmué par les nouvelles technologies.
    Ce roman est éclairant, moderne. Une mise en abîme grand écran.
    Publié par les majeures éditions Serge Safran éditeur.

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • Dans un vertigineux roman, Philippe Raymond-Thimonga nous entraîne dans le Hollywood des années 50 avant de plonger dans un laboratoire de recherche. Et entraîner le lecteur à jouer un rôle inédit.

    Tout ce qu'Hollywood compte de vedettes semble s'être donné rendez-vous chez Lore H. B. en ce...
    Voir plus

    Dans un vertigineux roman, Philippe Raymond-Thimonga nous entraîne dans le Hollywood des années 50 avant de plonger dans un laboratoire de recherche. Et entraîner le lecteur à jouer un rôle inédit.

    Tout ce qu'Hollywood compte de vedettes semble s'être donné rendez-vous chez Lore H. B. en ce jour de 1953. Celle qui se fait encore un peu désirer est la grande Ava. Mais quand elle débarque dans son splendide fourreau vert, tous les regards convergent vers elle, à commencer par celui d'Adrian ou Adan Experinger, scénariste pour la Metro et qui essaie depuis des mois d'écrire le film que lui réclame la major. Et qu'attend le réalisateur de Metropolis, M le Maudit et Mabuse, le grand Fritz Lang. Pour l'heure cette œuvre sublime, forcément sublime, s'intitule Adrian ou encore Adrian et les visiteurs.
    Pressé d'en dire plus par Ava, Adan lui lâche qu'elle aura le rôle de la femme aimée, comme aucune femme n'a jamais été aimée. Que pour le rôle masculin, ils pensent à Cary Grant, Montgomery Clift ou Dana Andrew, que pour le scénario il pourrait être rejoint par Alfred Hayes et l'écrivain australien Alec Coppel. Quant à la photo, elle pourrait être confié à Jack Cardiff, celui de Pandora ou encore des Amants du Capricorne. (Ouvrons ici une petite parenthèse pour indiquer qu’Alfred Hayes est aussi au centre d’un autre roman qui paraît en cette rentrée et dont je vous parlerai bientôt. Il s’agit de À la recherche d’Alfred Hayes de Daphné Tamage.)
    Pendant tout ce temps, dans le Désert des Mojaves au Sud du Nevada, un laboratoire analyse tous les faits et gestes d'Adrian, passé de Maître de recherches à objet d'études. Toute observation, toute idée émise, tout mouvement passe est passé au crible par deux ingénieurs soucieux de comprendre. Le roman, dans lequel le lecteur est alors appelé à jouer aux côtés de l'auteur son rôle de démiurge, va alors basculer vers la science-fiction, passant de la Cité des anges à la Silicon Valley dans une étourdissante réflexion sur les rapports entre réalité et fiction, entre création et interprétation, entre découverte et réappropriation. Si Adrian et les visiteurs n'a jamais été tourné, de nombreux films ont en été directement inspirés. Et aujourd'hui chacun cherche son Ava. Vertigineux!
    https://urlz.fr/he46

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.