Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Rachel Caine

Rachel Caine
Née en 1962, Rachel Caine est l'auteure d'une cinquantaine de romans jeunesse, dont plusieurs se sont hissés sur les listes des bestsellers du New York Times. Elle réside au Texas avec son mari. L'Ombre de la menace est son premier thriller adulte traduit en français.

Avis sur cet auteur (20)

  • add_box
    Couverture du livre « L'ombre de la menace » de Rachel Caine aux éditions Archipel

    Hidès sur L'ombre de la menace de Rachel Caine

    Ce premier thriller de Rachel Caine est vraiment incroyable ! L’ombre de la menace est un récit à la fois angoissant et mystérieux, mais néanmoins une prenante découverte ! Tu te retrouves incapable de lâcher de roman tant tu veux découvrir l’incroyable histoire de Gina, cette mère dont la vie a...
    Voir plus

    Ce premier thriller de Rachel Caine est vraiment incroyable ! L’ombre de la menace est un récit à la fois angoissant et mystérieux, mais néanmoins une prenante découverte ! Tu te retrouves incapable de lâcher de roman tant tu veux découvrir l’incroyable histoire de Gina, cette mère dont la vie a volé en éclat… Rachel Caine nous livre un véritable page-turner. Dès le premier chapitre, l’auteure nous plonge dans l’horreur et ne cesse de tenir son lecteur en haleine.


    C’est un fait, de nombreux prédateurs, de tueurs en série peuvent se faire passer pour le mari idéal, bien sous tout rapport. Ils arrivent à vivre normalement, cachant « leurs perversions » à leur famille… Puis finalement, la vérité éclate… On a du mal à s’imaginer que derrière les murs de la maison d’une paisible famille se cache le pire.


    C’est dans cette atmosphère pesante que Gina, épouse et mère dévouée, rentre en scène et se retrouve au cœur de la tourmente médiatique. J’aime beaucoup ce genre de thématique. Comme avec La veuve de Fiona Barton, l’auteur décide de mettre en avant ces femmes qui ont vécu, qui ont aimé « ses monstres ». Malheureusement si Gina se retrouve acquitté, l’opinion publique l’a condamnée, restant persuader qu’elle était la complice, elle devait forcément couvrir sa folie meurtrière.


    C’est ce qui rend cette histoire si originale, si prenante car sournoisement on se demande forcément quel rôle a pu jouer « la femme du monstre », « la petite main de Melvin » dans cette sordide histoire, laissant dans son sillage de nombreuses questions. Est-ce qu’elle savait ? Avait-elle des doutes en ce qui concerne le passe-temps de son mari ? Etait-elle aussi naïve ? A-t-elle préféré fermer les yeux sur les agissements de son mari ? A-t-elle aidé son mari à cacher les nombreux corps ?


    C’est tout à fait légitime comme questionnement. On se demande forcément comment une femme vivant au côté d’un homme, durant des années, n’a jamais pu voir la part de ténèbres, le côté sombre, le monstre qui se cache au plus profond de lui… Forcément, on se met à douter… Elle devait savoir non ?


    Rachel Caine n’épargne ni ses personnages, ni ses lecteurs. Gina ne cesse de fuir avec ses enfants, victime d’harcèlement, quelqu’un dans l’ombre l’épie. Elle se retrouve traquée car personne n’a oublié « la petite main de Melvin Royal ». Les gens éprouvent une sorte de fascination malsaine pour les tueurs en série de sexe masculin, mais ils haïssent plus les femmes qui leur servent de complice. Un brouet toxique de misogynie et de colère moralisatrice, épicé par le fait délicieusement rassurant qu’il est normal de se venger de ces femmes. On ne pardonnera jamais son innocence parce qu’elle ne sera jamais innocente à leurs yeux. C’est un constat amer et terrible pour Gina, ce qui la rend terriblement attachante.


    Avec L’ombre de la menace, Rachel Caine nous livre un roman incroyable, d’une construction brillante qui ne laisse clairement pas indifférent. Tout est dans la narration, dans la psychologie, dans la manière de conter son histoire. Tout commence par la sombre et inquiétante découverte d’un corps sans vie, supplicié et pendu dans le garage familial. Puis elle distille une atmosphère oppressante, angoissante au fil des pages. La tension y est permanente, constante. Le rythme ne faiblit à aucun moment. Jusqu’à dans ses dernières pages, L’ombre de la menace captive, elle vous donne la chair de poule et promet une suite aussi haletante, sombre et étonnante.

    https://hidesbouquine.blogspot.com/2020/03/lombre-de-la-menace-rachel-caine.html

  • add_box
    Couverture du livre « L'ombre de la menace » de Rachel Caine aux éditions Archipel

    Claudia Charrier sur L'ombre de la menace de Rachel Caine

    Après avoir enchaînée plusieurs lectures sur des thèmes très délicats (Girl, UnPur et Les choses humaines) j'avais envie de changer de registre et de lire un bon thriller.

    Ce roman reçu en service de presse par les Editions L'Archipel m'attendait depuis un moment dans ma PAL.
    J'étais...
    Voir plus

    Après avoir enchaînée plusieurs lectures sur des thèmes très délicats (Girl, UnPur et Les choses humaines) j'avais envie de changer de registre et de lire un bon thriller.

    Ce roman reçu en service de presse par les Editions L'Archipel m'attendait depuis un moment dans ma PAL.
    J'étais impatience de le découvrir enfin.


    Alors ça parle de quoi ?


    Une mère de famille, Gina, découvre avec stupeur et horreur, que son mari est un tueur en série.
    Après un procès très éprouvant où elle-même a été suspectée de complicité, elle est acquittée.
    Mais reprendre une vie tranquille est impossible ! Non seulement ce calvaire a marqué à jamais sa famille, ses enfants mais elle doit affronter la haine de beaucoup d'individus qui ne croient pas à son innocence.

    Nouvelle identité, nouvelle vie...
    Gina et ses enfants doivent vivre dans la peur, le mensonge et dans la plus grande discrétion.
    Et lorsque quatre ans plus tard, le corps d'une femme est retrouvé au fond d'un lac, tout rappelle le mode opératoire de son ex-mari.
    Le cauchemar recommence...

    ↜↝↜↝↜

    Un thriller comme je les adore !

    L'histoire est haletante, glaçante et très rythmée.

    Du suspense en continu allant crescendo ! Mais aussi, promesse de frissons et de frayeurs, garantie.

    Une fois commencée, je n'ai qu'une envie, c'est de poursuivre ma lecture afin de savoir comment tout ceci va se terminer pour cette famille poursuivie et aux abois.

    À qui Gina peut-elle faire confiance ? Va-t-elle réussir à sauver sa famille ?
    Les cartes sont brouillées... Des rebondissements inattendus font de ce récit, une fiction addictive et captivante.

    J'ai trouvé l'intrigue vraiment bien menée, qui ne laisse aucun temps mort.

    Une traque infernale qui m'a convaincue et m'a fait passer un excellent moment de lecture.

    De plus, avec sa fin explosive qui laisse prévoir une suite, j'ai vraiment hâte de retrouver ces personnages dans un prochain roman.

    https://leslecturesdeclaudia.blogspot.com/2020/01/lombre-de-menace.html

  • add_box
    Couverture du livre « L'ombre de la menace » de Rachel Caine aux éditions Archipel

    Lilou26700 sur L'ombre de la menace de Rachel Caine

    La vie de Gina va voler en éclat lorsque son mari (un tueur en série) va être arrêté suite à la découverte d'un corps dans leur garage.Celui-ci sera condamné à mort et elle sera acquittée, même si nombreux sont ceux qui croient qu'elle a était sa complice.
    Harcelée, elle décide de déménager...
    Voir plus

    La vie de Gina va voler en éclat lorsque son mari (un tueur en série) va être arrêté suite à la découverte d'un corps dans leur garage.Celui-ci sera condamné à mort et elle sera acquittée, même si nombreux sont ceux qui croient qu'elle a était sa complice.
    Harcelée, elle décide de déménager avec ses enfants mais où qu'elle aille, elle est épiée ce qui l'amènera à changer d'identité et de vie à plusieurs reprises. Quatre ans plus tard, elle vit à Stillhouse Lake, au fin fond du Tennessee, elle pense avoir enfin trouver du répit, malheureusement le lac rejette un corps, dont les sévices ressemble beaucoup à ceux de son ex mari.
    L'état psychologique des personnages et très bien décrit, ce thriller est bien mené et rythmé! C'est une vraie réussite!!

  • add_box
    Couverture du livre « L'ombre de la menace » de Rachel Caine aux éditions Archipel

    Ju lit les Mots sur L'ombre de la menace de Rachel Caine

    Un virage pris un peu trop vite et la vie d’une famille entière bascule…

    Lorsque les flics mettent la main sur un meurtrier, il est très rare que la place et les réactions de la famille soient abordées. Ici, l’auteure s’attache à nous parler des enfants et de la femme d’un tueur en série,...
    Voir plus

    Un virage pris un peu trop vite et la vie d’une famille entière bascule…

    Lorsque les flics mettent la main sur un meurtrier, il est très rare que la place et les réactions de la famille soient abordées. Ici, l’auteure s’attache à nous parler des enfants et de la femme d’un tueur en série, narcissique et machiavélique. Comment retrouver une vie normale quand on a été confronté à l’abject. Comment une femme qui a vécu des années avec un meurtrier peut trouver grâce et compréhension dans le regard des gens ? Et les enfants ? Ces enfants dont la vie bascule, dont le père a tué des dizaines de femmes, peuvent-ils se construire après indescriptible ?

    L’auteur aborde toutes ces thématiques dans ce premier livre et c’est ultra bien construit. L’aspect psychologique, les doutes, la haine, l’incompréhension sont savamment dosés tout au long de cette intrigue très bien menée.

    Malgré quelques passages répétitifs, lors des pensées du personnage principal, certainement pour accentuer la peur ressentie, le récit est fluide et on se laisse facilement par la lecture. Les personnages sont bien construits, l’aspect humain et empathique est palpable.

    La paranoïa est palpable avec cette mère de famille qui veut se protéger, mais surtout protéger ses enfants, du monde extérieur qui ne leur veut que du mal. Dent pour dent, œil pour œil. D’après eux, il faudrait, condamner cette famille au même châtiment que le père. Comme pour éradiquer le mal. Elle doit affronter tout ceux qui la croient complice et décrivent avec moult détails les tortures qu’ils aimeraient lui infliger ainsi qu’à ses enfants.

    Elle doit donc faire face aux tueurs en puissance qui se cachent derrière un écran, qui la traquent, mais vont jusqu’à la pister, pour découvrir où elle se trouve. L’auteur arrive à décrire l’escalade de cette violence et la diarrhée verbale sur internet, de manière saisissante. C’est tellement bien décrit, que l’on a aucun mal à y croire et surtout j’ai trouvé que cela collait à certains reportages ou série sur les États-Unis…

    Elle devient une autre, en même temps un truc comme ça doit radicalement changer une personnalité, après avoir été une femme naïve et soumise, qui malgré quelques signes bizarres de son mari ne se serait jamais douté, qu’un meurtrier vivait à ses côtés, mais surtout que tout se déroulait à une cloison de son salon…

    L’ensemble de l’intrigue repose sur une question simple : comment reconstruire une vie, disparaitre quand votre mari est un serial killer d’une cruauté sans pareil et que pour tous, vous êtes sa complice ? Comment y arriver alors que sur les réseaux sociaux les pires instincts se déchaient ?

    Une traque qui va durer tout au long de ces pages, sans temps morts, mais sans explosions non plus. C’est en latence, c’est le sentiment diffus de peur perpétuelle et désir de fuir avant qu’ils ne soient découvert. Une traque qui ne permet pas de souffler, de se construire, ni de se reconstruire, on n’a le temps de rien, puisque toutes les pensées sont tendues comme un arc prêt à tirer pour décamper. Pas de famille, pas d’amis, rien que le lien qui unit cette mère et ses enfants. Une mère qui rêve de poser ses valises pour offrir une stabilité à ses enfants, après avoir vécu l’horreur.

    L’auteure a beau être un auteur yong adult, elle s’en sort vraiment pas mal avec son premier roman adulte avec une fin est très ouverte et qui laisse présager un cliffhanger assez bluffant. Premier livre traduit en France, puisque la suite a déjà été publiée. Une suite que je serais ravie de découvrir.