Philippe Catteau

Philippe Catteau

La biographie de cet auteur n'est pas encore disponible, proposez la vôtre : Contactez-nous

Avis (1)

  • add_box
    Couverture du livre « L'enchaînement » de Philippe Catteau aux éditions Cherche Midi

    Le Voyage de Lola sur L'enchaînement de Philippe Catteau

    Ça commence par Paul, un européen qui s’est réfugié au Sénégal, sans qu’on sache pourquoi, il vit chez Papis et sa fillette Yacine qui l’ont adopté comme ami. Puis on assiste à la rencontre coup de foudre de Marc et Charlotte à Roissy. Lui, jeune avocat, elle 25 ans, futur médecin, qui part...
    Voir plus

    Ça commence par Paul, un européen qui s’est réfugié au Sénégal, sans qu’on sache pourquoi, il vit chez Papis et sa fillette Yacine qui l’ont adopté comme ami. Puis on assiste à la rencontre coup de foudre de Marc et Charlotte à Roissy. Lui, jeune avocat, elle 25 ans, futur médecin, qui part faire un stage de 4 mois à Haïti avec Médecins du monde. 4 ans plus tard, on retrouve Marc et Charlotte filant le parfait amour, fêtant bientôt leur 3 ans de mariage. Malheureusement, cette journée s’achève sur un drame et va changer leur vie à jamais. L’horreur absolue que va connaître Charlotte, l’agression sexuelle dont elle est victime, elle décide de la taire, et de continuer à vivre. Mais 5 ans après ce drame, voilà qu’un nouvelle fois, Charlotte et Marc sont frappés par le destin. Cette fois, c’est Marc qui en rentrant dans l’appartement vide fait une découverte qui le conduit à vouloir tout quitter.
    Bon, ce n’est pas fini ! Il va y avoir encore des rebondissements, des mystères, des secrets, des non-dits… et les histoires de Paul et de Marc vont finir par se superposer.
    Je m’attendais en lisant la 4ième de couverture …
    [Philippe Catteau signe ici un roman au suspense haletant, qui happe, bouleverse, transporte. Riche en émotion, très riche en rebondissements : difficile de ne pas laisser sa curiosité voguer jusqu’au chapitre suivant, enrôlé dans le tourbillon polycéphale de la narration qui nous emporte comme un ouragan.]
    … à être happée, bouleversée, transportée. Malheureusement, je n’ai même pas frissonné. Les rebondissements se succèdent à chaque chapitre, à toute vitesse, sans suspens. Les personnages tourbillonnent, entraînés dans une suite d’événements si perturbants qu’ils mériteraient, évidemment, d’être vécus, mais les personnages subissent, ils n’ont rien à dire, d’ailleurs ils ne disent pas grand-chose, les dialogues sont négligés. Des ellipses temporelles qui passent sous silence des périodes capitales pour la compréhension, Charlotte, par exemple, va traverser des années de dépression, avec hospitalisations, électro-chocs et compagnie, qui sont résumées en 3 petites lignes.
    Alors, j’ai fini par me lasser, j’avais envie que l’auteur prenne le temps de me parler de ses personnages, de ce qu’ils traversaient, ce qu’ils ressentaient, de leurs émotions. C’est néanmoins un roman facile et pas désagréable à lire, dommage qu’il manque l’aspect psychologique du thriller.

Ils ont lu cet auteur

Discussions autour de cet auteur