Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Naoto Asahara

Naoto Asahara

La biographie de cet auteur n'est pas encore disponible, proposez la vôtre : Contactez-nous

Avis sur cet auteur (2)

  • add_box
    Couverture du livre « Je ne suis pas un gay de fiction » de Naoto Asahara aux éditions Akata

    Emilie Nicolas sur Je ne suis pas un gay de fiction de Naoto Asahara

    Naoto Asahara nous dévoile un roman percutant et bouleversant avec un réalisme saisissant.

    Nous découvrons Jun, un jeune homme homosexuel mais qui le cache. Jun se cherche encore et pense qu’il est anormal. Il a rencontré un homme plus âgé sur un forum qui devient au fil du temps un...
    Voir plus

    Naoto Asahara nous dévoile un roman percutant et bouleversant avec un réalisme saisissant.

    Nous découvrons Jun, un jeune homme homosexuel mais qui le cache. Jun se cherche encore et pense qu’il est anormal. Il a rencontré un homme plus âgé sur un forum qui devient au fil du temps un confident. Lorsqu’il fait la rencontre de sa camarade de classe dans une librairie, Miura, une fille qui aime lire des mangas homo-érotiques, Jun va se forcer à être qui il n’est pas avec Miura.

    On a face à nous un jeune homme perdu, qui souffre et dans une profonde solitude. Ce roman exprime les souffrances, les douleurs, l’isolement. Une lecture qui nous surprend et qui exprime plusieurs choses à travers des passages touchants, drôle et parfois crus. Un livre tout en sensibilité qui montre, et pas seulement pour Jun, que chaque personne doit être qui il veut, s’accepter, ne pas avoir peur de montrer réellement qui on est et ne pas renoncer à soi-même. Chaque personnes a des doutes, des rêves, une personnalité différente qu’il ne faut pas étouffer pour rentrer dans des normes que la société impose.

    La lecture possède une telle sincérité et une profondeur dans les émotions qu’elle fait ressentir que c’est ce qui en fait sa beauté avec Jun et ses autres personnages. Jun est un personnage auquel je me suis énormément attaché et il va me manquer.

    Une histoire déroutante qui nous touche en plein cœur tant elle est empreint de réalisme, à la fois percutante et bouleversante mais magnifique et épatante !

    - Emy de LadiesColocBlog

  • add_box
    Couverture du livre « Je ne suis pas un gay de fiction » de Naoto Asahara aux éditions Akata

    Sandrine Fernandez sur Je ne suis pas un gay de fiction de Naoto Asahara

    Alors qu'il traîne dans une librairie de Shinjuku, Jun tombe par hasard sur Miura, une de ses camarades de lycée, en train d'acheter un manga estampillé ''boys love''. Plutôt gênée, la jeune fille lui fait promettre de garder le secret. Car si elle aime voir les amours passionnées des...
    Voir plus

    Alors qu'il traîne dans une librairie de Shinjuku, Jun tombe par hasard sur Miura, une de ses camarades de lycée, en train d'acheter un manga estampillé ''boys love''. Plutôt gênée, la jeune fille lui fait promettre de garder le secret. Car si elle aime voir les amours passionnées des homosexuels s'étaler entre les pages de ses livres, elle ne tient pas à ce que cela se sache au lycée. Jun est d'autant plus prompt à promettre qu'il a lui aussi un secret bien gardé : il est gay et entretient une liaison avec un père de famille plus âgé que lui. Et même si Miura clame devant lui son amour inconditionnel pour les gays, Jun n'a pas le courage de se confier à elle. Le seul avec qui il partage tous ses secrets est Fahrenheit, un ami virtuel rencontré sur internet. Ils ont en commun leur homosexualité et leur passion pour le groupe Queen et son chanteur mythique Freddie Mercury. Au lycée, personne ne sait rien, ne se doute même de son attirance pour les hommes et il craint la réaction de ses amis s'ils l'apprenaient. Aussi, quand Miura se rapproche de lui et lui déclare sa flamme, Jun décide de se couler dans le moule en acceptant d'être son petit ami.

    Dans un style moderne, souvent cru, et très explicite, Naoto Asahara raconte le quotidien d'un lycéen gay dans une société japonaise peu encline à accepter la différence. S'il s'épanouit sexuellement dans les bras d'un quadra un brin pervers, sa certitude d'être rejeté si son secret était découvert entraîne un mal être qu'il tente de dissiper en entamant une relation amoureuse avec une de ses camarades. Mais on ne peut forcer sa nature et cette tentative de ''normalité'' est un échec cuisant. Pourtant, Jun rêve de se marier et d'avoir des enfants et s'en veut parfois de n'être attiré que par les hommes. Mais il sait que dans son pays, concrétiser ce rêve passe immanquablement par une relation avec une femme. Alors pourquoi Dieu l'a-t-il crée ainsi ? Pourquoi est-il incapable de ressentir du désir pour une femme ? Pourquoi les gays sont-ils considérés comme des monstres par certains ? Comment réagiraient ses amis s'ils savaient ? Son meilleur ami continuerait-il à le saluer d'une tape sur le sexe sans arrière-pensée ? Sa mère serait-elle déçue ? Horrifiée ? Autant de questions dont il aime discuter avec Fahrenheit son correspondant virtuel, homosexuel comme lui, et comme lui victime d'une société peu tolérante.
    Jun est évidemment touchant et attachant et on compatit sans peine à ses tourments qui en disent long sur le Japon qui tolère une littérature pornographique très explicite mais rejette l'homosexualité, comme d'ailleurs toute forme de différences. Pourtant, ce livre n'est pas à mettre entre toutes les mains. Les scènes de sexe sont décrites de façon très crues et certaines situations sont dérangeantes (relations entre mineurs et hommes mûrs, désir incestueux, etc.). A réserver à un public averti.

Thèmes en lien avec Naoto Asahara

Discussions autour de cet auteur

Il n'y a pas encore de discussion sur cet auteur

Soyez le premier à en lancer une !