Mikel Santiago

Mikel Santiago

La biographie de cet auteur n'est pas encore disponible, proposez la vôtre : Contactez-nous

Avis (3)

  • Couverture du livre « La dernière nuit à Tremore Beach » de Mikel Santiago aux éditions Actes Sud

    Lindsay Hardy sur La dernière nuit à Tremore Beach de Mikel Santiago

    Mikel Santiago fait parti de ces auteurs dont j'ignorais totalement l'existence. En y remédiant j'ai découvert un univers qui n'est pas sans rappeler celui de Stephen King: un suspense teinté de fantastique dans un lieu presque reclus, des personnages attachants et singuliers, une ambiance moite...
    Voir plus

    Mikel Santiago fait parti de ces auteurs dont j'ignorais totalement l'existence. En y remédiant j'ai découvert un univers qui n'est pas sans rappeler celui de Stephen King: un suspense teinté de fantastique dans un lieu presque reclus, des personnages attachants et singuliers, une ambiance moite et survoltée. Mais ce qui marque profondément ce roman est avant tout la frontière entre le rêve, ou plutôt le cauchemar, et la réalité. Au commencement sur le compte d'un orage, la confusion médical bascule vers la folie pour être rattrapé par le spirituel. Une trame classique pour un roman résolument moderne où se mêle intrigues, relations humaines et phénomènes étranges pour une ballade dans une Irlande aux paysages peint aux couleurs des émotions.

    Fraîchement installé à Clenhburran en Irlande, bourgade de cent cinquante âmes, le célèbre compositeur Peter Harper est venu y panser ses blessures. Divorcé depuis peu, il trouve dans cette maison de Tremore Beach un havre de paix où l'inspiration viendra peut-être et surtout le réconciliera avec la vie. Isolé et bercé par le doux ressac de la mer, il se lie d'amitié avec les seuls voisins du coin, Léo et Marie Konagan, à qui il se confie et réapprend à vivre. Mais voilà, Peter commence à entendre des voix, avoir de mauvais pressentiments...jusqu à ce fameux soir d'orage où la foudre s'abat sur lui! Dès lors, sujet à de violentes migraines suivis d'étranges cauchemars sanglants qui semblent le prévenir d'un drame imminent, Peter ne sait plus distinguer le rêve de la réalité. Hallucinations, rêves éveillés, maladie mentale? Plus grave, les scènes onirique semblent s'inviter dans la vie réelle...oui mais voilà, le compositeur attend ses enfants pour les vacances et tout indique qu'ils font partis de ses cauchemars tout comme ses voisins...

    Mikel Santiago est un auteur surprenant! Né en Espagne, il a vécu en Hollande et en Irlande et c'est sûrement grâce ce séjour qu'il a su brosser ce panorama envoûtant qui illustre tant ce roman. Ce qui marque peut-être le plus celui-ci est la capacité de son auteur à peindre les paysages et les sensations qui y sont associés. Tantôt mélancolique, tantôt agité, les paysages irlandais nuancent le caractère des personnages et rythment également le roman jusqu'à l'apothéose. Il utilise cet environnement épuré et sublimé comme une ode à la musique, à la solitude et au questionnement intérieur. Les sentiments humains sont misent à l'honneur, car derrière ce thriller psychologique se cache des relations humaines chaotiques comme le divorce mais aussi les rapports parents/enfants, en passant par l'amour et l'amitié.

    De plus en mélangeant savamment le thriller psychologique au fantastique, dont une approche médicale des rêves prémonitoires, il instaure un climat suspicieux où le bizarre côtoie le visible. A travers une écriture fluide et en imaginant un lieu presque en huis clos, le suspens monte crescendo pour notre plus grand plaisir. Un roman intelligent, agréable, doublé d'une bonne dose de fantasmagorie fera votre bonheur accompagné d'oreillettes à la fleur d'oranger et d'un thé vert à la camomille qui calmera, sûrement les pulsations cardiaques.
    http://bookncook.over-blog.com/

  • Couverture du livre « La dernière nuit à Tremore Beach » de Mikel Santiago aux éditions Actes Sud

    La Viduite sur La dernière nuit à Tremore Beach de Mikel Santiago

    La dernière nuit à Tremore Beach est un roman distrayant dont les prémonitions fantastiques sont assez convaincantes et la précision insidieusement cauchemardesque. Par ce récit, Mikel Santiago interroge assez finement la possibilité de la prémonition et, parfois avec plus de naïveté, celle de...
    Voir plus

    La dernière nuit à Tremore Beach est un roman distrayant dont les prémonitions fantastiques sont assez convaincantes et la précision insidieusement cauchemardesque. Par ce récit, Mikel Santiago interroge assez finement la possibilité de la prémonition et, parfois avec plus de naïveté, celle de la création artistique.

    https://viduite.wordpress.com/2017/04/28/la-derniere-nuit-a-tremore-beach-mikel-santiago

  • Couverture du livre « La dernière nuit à Tremore Beach » de Mikel Santiago aux éditions Actes Sud

    claire desseux sur La dernière nuit à Tremore Beach de Mikel Santiago

    Mon résumé :
    Peter Harper est un célèbre compositeur. Ne parvenant plus à composer depuis son divorce, il a choisi de « s’exiler » à Clenhburran , un petit village du Donegal ( Irlande).
    A quelques jours de l’arrivée de ses deux enfants, en rentrant d’un dîner chez des amis, il est frappé par...
    Voir plus

    Mon résumé :
    Peter Harper est un célèbre compositeur. Ne parvenant plus à composer depuis son divorce, il a choisi de « s’exiler » à Clenhburran , un petit village du Donegal ( Irlande).
    A quelques jours de l’arrivée de ses deux enfants, en rentrant d’un dîner chez des amis, il est frappé par la foudre. Des maux de têtes semblent être les seules conséquences de cet « incident ». Jusqu’à ce qu’il commence à faire des cauchemars où il voit les corps mutilés de ses enfants et de ses amis…
    Serait-il en train de devenir fou ?

    Mon avis :
    Ma libraire m’a gentiment offert ce livre il y a déjà quelques semaines. A l’époque j’avais lu le résumé, mais j’avais déjà d’autres lectures en route…. Après avoir terminé, « sous le choc » ‘En attendant Bojangles ‘, je me suis enfin décidé à le lire.
    J’ai lu les premières lignes, sans bien me souvenir de quoi il était question. Prise dans l’histoire dès les premières lignes, j’ai choisi de ne pas relire le résumé de la quatrième de couverture. Une expérience un peu étrange qui me confirme dans l’idée que les résumés créent vraiment un horizon d’attente…
    Vous devez vous en douter j’ai adoré cette lecture.
    D’abord parce que les paysages irlandais que l’auteur décrit parfaitement m’ont rappelé des souvenirs…. Mr Santiago sait vraiment peindre le décor de l’histoire : les couleurs chatoyantes, la mer, la pluie et le soleil ….
    Ensuite parce qu’il sait y faire pour plonger le lecteur dans l’angoisse, lui faire expérimenter le doute : ce que décrit le personnage est-il réel ou bien est-il « juste » en train de cauchemarder ?
    Enfin parce que le suspens est présent quasiment jusqu’à la fin, et empêche le lecteur de poser le livre… malgré d’autres activités à faire !
    Un bon thriller à dévorer ! ( sauf si vous êtes somnambule)

Voir tous les avis

Discussions autour de cet auteur

Il n'y a pas encore de discussion sur cet auteur

Soyez le premier à en lancer une !