Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Laurent Mauduit

Laurent Mauduit
Laurent Mauduit est écrivain et journaliste. Il a notamment été chef du service économique de Libération et directeur adjoint de la rédaction du Monde avant de cofonder Mediapart en 2008. Il a publié Les Imposteurs de l'économie aux mêmes éditions.

Avis sur cet auteur (1)

  • add_box
    Couverture du livre « La caste » de Laurent Mauduit aux éditions Pocket

    Salix_alba sur La caste de Laurent Mauduit

    Exercice difficile et risqué de pouvoir prétendre, non seulement appréhender mais diffuser l’image politique d’un livre tel que « la caste ». Les susceptibilités de chacun, apporteront, dans un cas soit des dithyrambes, soit des lazzis.

    Laurent Mauduit, dans ce pamphlet, critique ouvertement...
    Voir plus

    Exercice difficile et risqué de pouvoir prétendre, non seulement appréhender mais diffuser l’image politique d’un livre tel que « la caste ». Les susceptibilités de chacun, apporteront, dans un cas soit des dithyrambes, soit des lazzis.

    Laurent Mauduit, dans ce pamphlet, critique ouvertement un corps éminemment important au sein de l’Etat, l’Inspection des finances. Cette oligarchie qui mène depuis des années un travail de sape afin de détenir tous les rouages financiers et politiques de notre pays. Cette caste pratique une politique néolibérale venue des pays anglo-saxons. Dont l’un des buts serait la désinflation compétitive, en clair, l’austérité sociale…Qui garantit la prééminence du capital sur le travail et ignore le compromis social.

    La caste a réalisé, pour son propre profit des vagues de privatisation et pratique avec assiduité des allers-retours entre le secteur privé/public. Et qui d’ailleurs, n’omet pas de se partager, en conséquence, prébendes ou avantages…« C’est le propre de l’oligarchie : elle survit à toutes les alternances et défend les mêmes intérêts. ».

    L’auteur nous conduit à penser que devant le capitalisme d’actionnaires de plus en plus destructeurs, l’Etat aurait besoin d’une haute fonction publique dévouée et désintéressée ; afin que celle-ci adhère à ses valeurs de Liberté, de Fraternité et d’Egalité.

    Un livre à méditer, quel que soit son horizon politique.