Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement ou connectez-vous pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Jo Browning Wroe

Jo Browning Wroe
Jo Browning Wroe a grandi dans un crématorium à Birmingham, en Angleterre. Une terrible délicatesse est son premier roman.

Avis sur cet auteur (17)

  • add_box
    Couverture du livre « Une terrible délicatesse » de Jo Browning Wroe aux éditions Les Escales

    Florence Mur sur Une terrible délicatesse de Jo Browning Wroe

    Aberden. Un lieu de sinistre mémoire en Angleterre puisqu’en 1966 l’effondrement d’un terril sur une ecole tuait plus d’une centaine d’enfants. C’est là que William, fraîchement diplômé de l’école des embaumeurs se portera volontaire pour rendre présentables ces tout petits à leurs parents. Une...
    Voir plus

    Aberden. Un lieu de sinistre mémoire en Angleterre puisqu’en 1966 l’effondrement d’un terril sur une ecole tuait plus d’une centaine d’enfants. C’est là que William, fraîchement diplômé de l’école des embaumeurs se portera volontaire pour rendre présentables ces tout petits à leurs parents. Une épreuve qui le marquera à jamais. Pourtant, hormis la tradition familiale rien ne le prédestinait à ce métier. C’est dans le chant que très jeune il montre un talent incroyable, l’emmenant à intégrer le chœur des enfants de Cambridge. Mais qu’est ce qui le poussera à abandonner ce destin prometteur, qu’est ce qui lui fera couper les ponts avec sa mère et mettre en péril l’amour de sa vie? C’est tout le propos de cette magnifique histoire.
    .
    J’adore alterner tout genres de lectures et avec cette lecture plaisir je ne pouvais trouver plus beau roman pour me changer les idées. Beaucoup vu, beaucoup commenté, beaucoup recommandé, j’ai tardé à le sortir de ma pal, un peu inquiète a l’idée qu’il ne soit pas à la hauteur de ses retours, mais quelle erreur. C’est une très belle histoire, toute en finesse, toute en délicatesse. Un livre qui met en lumière une profession méconnue et pourtant ô combien importante, un livre qui fait du bien et qui nous rappelle qu’il est important de dire à ses proches qu’on les aime. Dit comme ça, ça pourrait sembler mièvre et pourtant c’est tout le contraire.
    Avec beaucoup de tendresse, il traite de l’amour, du pardon, des rêves que l’on nourrit, de ceux que l’on brise. Il y a de la douleur, il y a des chagrins, il y a de la pudeur et une grande douceur. Il y a enfin de la musique, celle qui élève les âmes, celle qui adoucit les cœurs, celle qui traverse ce récit et lui donne une résonance émouvante, et le rend inoubliable.
    Un très très beau roman

  • add_box
    Couverture du livre « Une terrible délicatesse » de Jo Browning Wroe aux éditions Les Escales

    ddannso sur Une terrible délicatesse de Jo Browning Wroe

    J'ai été happée par cette couverture, ce petit garçon qui regarde le ciel et ce titre. En lisant le résumé, j'ai hésité: l'histoire d'un embaumeur, le sujet ne m'attirait pas plus que cela.

    Et puis quelques retours plutôt positifs, j'ai cédé à mon premier mouvement et je ne le regrette pas....
    Voir plus

    J'ai été happée par cette couverture, ce petit garçon qui regarde le ciel et ce titre. En lisant le résumé, j'ai hésité: l'histoire d'un embaumeur, le sujet ne m'attirait pas plus que cela.

    Et puis quelques retours plutôt positifs, j'ai cédé à mon premier mouvement et je ne le regrette pas. Malgré quelques défauts de jeunesse et un personnage principal qui m'a parfois horripilée, ce livre m'a émue, et c'est toujours ce que j'attends de mes lectures : l'émotion. Et j'ai découvert que ce métier qui parait funèbre demande à ceux qui l'exercent une grande délicatesse.

    William est embaumeur, et sa première expérience après l'obtention de son diplôme va le marquer pour de nombreuses années : à la suite d'une accident dans une ville minière, il doit embaumer plusieurs enfants victimes de l'éboulement sur leur école. Mais d'autres blessures plus anciennes l'ont marqué, et il lui faudra beaucoup de temps pour réussir à les surmonter.

    L'auteure nous livre un roman sur plusieurs époques, aux enchainements bien maitrisés. Elle nous révèle peu à peu la vie passée et actuelle de William, nous expliquant peu à peu ces comportements étranges : pourquoi ne supporte-il pas d'entendre le "Miserere", Pourquoi n'a-t-il plus revu sa mère ni non meilleur ami depuis des années ?
    J'ai beaucoup aimé dans ce livre la présence de la musique et du chant et la mise en avant de leur faculté à reconstruire cet homme bancal, et d'autres aussi plus ou moins détruits par la vie. L'auteur met en scène de très beaux personnages, tous complexes, tous doués de la capacité d'évoluer. J'ai particulièrement aimé Martin, l'ami de William, trublion au grand coeur qui jouera un rôle important à diverses époques de la vie de William.

    Un grand merci à NetGalley et aux éditions Les Escales pour cette découverte.

  • add_box
    Couverture du livre « Une terrible délicatesse » de Jo Browning Wroe aux éditions Les Escales

    Salix_alba sur Une terrible délicatesse de Jo Browning Wroe

    Un premier roman empli d'amitié, d'amour et d'émotions et qui surtout ne laisse pas indifférent. Voici le destin d'un jeune homme dont les choix, vont lui triturer les méninges et avoir de terribles conséquences, que ce soit sur sa vocation, son choix de vie et bien sûr, sa vie sentimentale....
    Voir plus

    Un premier roman empli d'amitié, d'amour et d'émotions et qui surtout ne laisse pas indifférent. Voici le destin d'un jeune homme dont les choix, vont lui triturer les méninges et avoir de terribles conséquences, que ce soit sur sa vocation, son choix de vie et bien sûr, sa vie sentimentale.
    Un personnage introverti, d'une grande sagesse – d'une pâle lâcheté ? – et qui a tendance à subir plutôt que conquérir.

    Et pourtant, le destin semble parfaitement tracé, doté d'une voix exceptionnelle, il suit des cours et fait partie d'une chorale et devenir un soliste réputé. Et ainsi comble sa mère de joie, qui voit là le devenir de son fils. À contrario du reste de sa famille, qui souhaite qu'il fasse perdurer la voie des embaumeurs – depuis plusieurs générations – et reste donc dans les services des pompes funèbres.

    Le destin et la personnalité de William Lavery en décide autrement, un conflit avec Evelyn (sa mère), le verra aller à l'encontre de celle-ci. Et rester à étudier cette profession, dont il va obtenir le diplôme. Or juste à ce moment, une terrible nouvelle va l'inciter dès ses dix-neuf ans à partir dans un petit village du sud du pays de Galles, en octobre 1966 – la catastrophe d'Aberfan, qui fera 144 victimes dont 116 enfants, un fait réel – en tant qu'embaumeur pour s'occuper surtout des petites victimes.

    Sa participation à ce drame, va laisser des traces indélébiles pendant des années, et l'auteur " Jo Browning Wroe " relate parfaitement et avec justesse le combat qu'il aura à mener pour exorciser ses démons et retrouver la force de discernement envers les autres membres de sa famille et amis. Un long combat, qui démontre la faculté des êtres humains, avec le temps, de sortir des ornières et de sentir le souffle de la rédemption, redonner le goût de vivre. L'on ressent avec " Une terrible délicatesse " une émotion fortement prégnante, jusqu’à la fin de ce roman où prédominent, le pardon et l'espoir.

  • add_box
    Couverture du livre « Une terrible délicatesse » de Jo Browning Wroe aux éditions Les Escales

    Anita Millot sur Une terrible délicatesse de Jo Browning Wroe

    William Lavery (dix-neuf ans) vit non loin de Birmingham et vient tout juste de recevoir (avec mention) son diplôme d’embaumeur, comme son père et son grand-père avant lui … Il s’apprête à rejoindre son oncle Robert (le frère jumeau de son père, mort lorsqu’il avait huit ans) au sein de...
    Voir plus

    William Lavery (dix-neuf ans) vit non loin de Birmingham et vient tout juste de recevoir (avec mention) son diplôme d’embaumeur, comme son père et son grand-père avant lui … Il s’apprête à rejoindre son oncle Robert (le frère jumeau de son père, mort lorsqu’il avait huit ans) au sein de l’entreprise familiale, lorsqu’une catastrophe va brutalement les plonger dans une horreur absolue. Le 21 octobre 1966, le glissement du terril n° 7 de la mine locale d’Aberfan (Pays de Galles) a provoqué la mort de 144 personnes, dont 116 enfants d’une école primaire … Spontanément, William se portera volontaire pour se rendre sur place et aider à l’embaumement des petites victimes, afin que leurs parents puissent les voir une dernière fois …

    William, qui a des sentiments pour Gloria (dont il est immédiatement tombé amoureux, quand il était hébergé dans sa famille, lors de ses années d’études) venait tout juste de se décider à lui déclarer sa flamme, avant que la tragédie ne se produise. Pourtant, après ce qu’il vient de vivre à Aberfan, toutes ses certitudes s’effondrent d’un coup ! Il réalise qu’il a besoin de remettre de l’ordre dans sa propre vie, de faire enfin face à ses fort profondes blessures d’enfance … Peut-être sera-t-il alors capable de pardonner à Evelyn (sa mère) ce qu’il considère depuis des années comme un abandon ? Et surtout, surtout, (mais ça reste pour l’instant une simple supposition …) pourra-t-il envisager de chanter à nouveau dans une chorale, comme celle de Cambridge, qui marqua son enfance ? … Ou revoir Martin ? …

    Un très beau roman, construit en quatre parties bien distinctes. Qui transportera le lecteur au milieu des années cinquante, jusqu’aux années soixante-dix. Deux décennies pour une touchante intrigue (mais sans pathos) où se mêlent souffrance et résilience.

Bibliographie de Jo Browning Wroe (1)

Thèmes en lien avec Jo Browning Wroe

Discussions autour de cet auteur

Il n'y a pas encore de discussion sur cet auteur

Soyez le premier à en lancer une !