Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement ou connectez-vous pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Jiro Taniguchi

Jiro Taniguchi
Jirô Taniguchi fait ses débuts dans la bande dessinée en 1970 avec Un été desséché. De 1976 à 1979, il publie avec le scénariste Natsuo Sekigawa plusieurs récits d'inspiration hard-boiled, dont Ville sans défense, Le Vent d'ouest est blanc et Lindo 3. Influencé par des auteurs européens – M... Voir plus
Jirô Taniguchi fait ses débuts dans la bande dessinée en 1970 avec Un été desséché. De 1976 à 1979, il publie avec le scénariste Natsuo Sekigawa plusieurs récits d'inspiration hard-boiled, dont Ville sans défense, Le Vent d'ouest est blanc et Lindo 3. Influencé par des auteurs européens – Moebius, Bilal ou Crespin –, il travaille ensuite en solitaire et signe, entre autres, L'Homme qui marche, Le Chien blanco (2 volumes), Le Journal de mon père (2 volumes), Quartier lointain (2 volumes), L'Orme du caucase (adaptation de nouvelles d'Utsumi), Terre de rêves, L'homme de la toundra, Le Gourmet solitaire – autant d'albums traduits et publiés par Casterman. Il réside au Japon.

Avis sur cet auteur (83)

  • add_box
    Couverture du livre « Nos compagnons » de Jiro Taniguchi aux éditions Casterman

    Teabooksandbubbles sur Nos compagnons de Jiro Taniguchi

    Dans cette bande-dessinée, le célèbre auteur japonais met à l’honneur les animaux domestiques à travers cinq histoires simples et touchantes sur les liens qui nous unissent à eux, nos meilleurs compagnons. Ce récit intimiste dont le premier chapitre est inspiré de sa propre vie m’a fait passer...
    Voir plus

    Dans cette bande-dessinée, le célèbre auteur japonais met à l’honneur les animaux domestiques à travers cinq histoires simples et touchantes sur les liens qui nous unissent à eux, nos meilleurs compagnons. Ce récit intimiste dont le premier chapitre est inspiré de sa propre vie m’a fait passer par toutes sortes d’émotions. Ce sont des histoires simples, de la vie de tous les jours mais qui portent en elle une sincérité qui ne peut que toucher au coeur.

    J’ai lu cette bande-dessinée très lentement en observant finement les graphismes aux multiples détails : les paysages plus vrais que nature, les expressions des personnages, jusqu’aux poils des animaux qui paraissent réels. Les dessins en noir et blanc sont très réalistes et élégants. Un remarquable travail de patience et d’observation.

    Comme toujours, Jirô Taniguchi parvient à créer une ambiance hors du temps et un brin nostalgique. Subtilement, il démontre aussi la place immense que prennent les animaux dans nos vie et tout ce qu’ils nous apportent au quotidien. Moi qui suis très attachée à mon chat, ça m’a énormément parlé.

    Une lecture douce et marquante.

  • add_box
    Couverture du livre « Elle s'appelait Tomoji » de Jiro Taniguchi aux éditions Rue De Sevres

    Sophie Songe sur Elle s'appelait Tomoji de Jiro Taniguchi

    Une fois n'est pas coutume avec cette BD/manga qui m'a fait de l'œil à la bibliothèque. C'est l'histoire discrète d'une jeune fille dans un Japon rural des années 1920. Les planches sont belles et réalistes, et on y retrouve l'essence et la richesse des traditions.

    J'ai été touchée par les...
    Voir plus

    Une fois n'est pas coutume avec cette BD/manga qui m'a fait de l'œil à la bibliothèque. C'est l'histoire discrète d'une jeune fille dans un Japon rural des années 1920. Les planches sont belles et réalistes, et on y retrouve l'essence et la richesse des traditions.

    J'ai été touchée par les valeurs de courage et d'humilité d'une famille qui traverse de dures épreuves. Une vie bien remplie où se succèdent les saisons, les petits bonheurs, la rencontre émue des destinées. J'en retiens, un récit empreint de poésie, mais aussi gardien d'une force tranquille qui nourrit.

  • add_box
    Couverture du livre « Quartier lointain t.1 » de Jiro Taniguchi aux éditions Casterman

    Sevlipp sur Quartier lointain t.1 de Jiro Taniguchi

    Aucunement amatrice de BD, j'ai lu ce roman graphique dans le cadre d'un challenge et j'ai bien fait !
    Hiroshi, 48 ans, se trouve brusquement projeté dans le passé ; l'année de ses 14 ans.
    Je suis tombée sous le charme de l'histoire, des dessins et des personnages.
    J'avais l'impression de...
    Voir plus

    Aucunement amatrice de BD, j'ai lu ce roman graphique dans le cadre d'un challenge et j'ai bien fait !
    Hiroshi, 48 ans, se trouve brusquement projeté dans le passé ; l'année de ses 14 ans.
    Je suis tombée sous le charme de l'histoire, des dessins et des personnages.
    J'avais l'impression de regarder un dessin animé de Hayao Miyazaki.
    C'est poétique, fin, nostalgique et cela donne à réfléchir.
    Les dessins sont magnifiques notamment les expressions des personnages et les paysages.
    C'est envoûtant et on ne peut pas s'en détacher jusqu'à la fin.
    C'est sûr, je vais lire le second tome.

  • add_box
    Couverture du livre « Quartier lointain t.2 » de Jiro Taniguchi aux éditions Casterman

    Sevlipp sur Quartier lointain t.2 de Jiro Taniguchi

    Le second tome de Quartier Lointain ou "est-ce-que Hiroshi, retombé brutalement l'année de ses 14 ans, va pouvoir modifier le cours du temps ?"
    Peut-il empêcher son père de disparaître et peut-il tomber amoureux de Tomoko au risque d'influer sur sa vie d'adulte ?
    La poésie et la nostalgie sont...
    Voir plus

    Le second tome de Quartier Lointain ou "est-ce-que Hiroshi, retombé brutalement l'année de ses 14 ans, va pouvoir modifier le cours du temps ?"
    Peut-il empêcher son père de disparaître et peut-il tomber amoureux de Tomoko au risque d'influer sur sa vie d'adulte ?
    La poésie et la nostalgie sont toujours là. Les dessins sont toujours aussi beaux.
    Les personnages sont plus profondément racontés ; que les femmes, de la petite fille à la grand-mère en passant par les adolescentes et les mères sont jolies et bienveillantes (trop? ).
    L'ambiance est envoûtante.
    On passe un vrai moment de sérénité à dévorer ce second tome.

Récemment sur lecteurs.com