Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement ou connectez-vous pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Jeff Lemire

Jeff Lemire

La biographie de cet auteur n'est pas encore disponible, connectez-vous pour proposez la vôtre :

/1200

Merci d’utiliser une photo au format portrait en indiquant les copyrights éventuels si elle n’est pas libre de droits.

Nous nous réservons le droit de refuser toute biographie qui contreviendrait aux règles énoncées ci-dessus et à celles du site.

Les textes à caractère commercial ou publicitaire ne sont pas autorisés.

Avis sur cet auteur (35)

  • add_box
    Couverture du livre « Gideons falls Tome 1 : la grange noire » de Andrea Sorrentino et Jeff Lemire aux éditions Urban Comics

    Maitre_Bruce sur Gideons falls Tome 1 : la grange noire de Andrea Sorrentino - Jeff Lemire

    Apres leur run sur Green Arrow, et bien avant leurs délires psychés sur le Joker ou sur Laika, le duo Lemire/Sorrentino s'est lancé dans une série horrifique.

    Je dis bien horrifique et non "série d'horreur", car si le fond est mystérieux, la forme n'est ni sanglante, ni monstrueuse.

    Et...
    Voir plus

    Apres leur run sur Green Arrow, et bien avant leurs délires psychés sur le Joker ou sur Laika, le duo Lemire/Sorrentino s'est lancé dans une série horrifique.

    Je dis bien horrifique et non "série d'horreur", car si le fond est mystérieux, la forme n'est ni sanglante, ni monstrueuse.

    Et encore une fois, le duo frappe juste dès les premières pages. Le récit est parfaitement ficelé, et Sorrentino arrive encore une fois à mettre tout ça en image.

    Ayant lu "Primodial" et "Green Arrow" avant "Gideon Falls", on retrouve ici ses différentes façons de procéder. Un style très cinématographique quand on suit le père Fred. Et un travail plus graphique lorsque l'on suit le dérangé Norton. Le mélange des deux fonctionne très bien.

    Lemire nous embarque dans une sombre histoire sur fond de complots, d'enlèvement, de surnaturel...on est bien loin de ses récits sociaux habituels, bien qu'il arrive à placer un subtil drame familial au milieu de tout ça.

    Ce premier tome est très bon. Est ce parce que je suis un très grand fan de Jeff Lemire, ou est ce que c'est tout simplement très bon?

    La suite me le dira.

  • add_box
    Couverture du livre « Robin & Batman » de Jeff Lemire et Dustin Nguyen aux éditions Urban Comics

    Maitre_Bruce sur Robin & Batman de Jeff Lemire - Dustin Nguyen

    Une lecture très agréable sans être renversante. En effet, Lemire joue la carte de la sécurité avec cette origin story connu de tous.

    Pour envoyer Robin au charbon, Jeff Lemire décide de l'opposer à Croc, un adversaire de taille qui se fait trop rare dans les comics.

    Et pour justifier sa...
    Voir plus

    Une lecture très agréable sans être renversante. En effet, Lemire joue la carte de la sécurité avec cette origin story connu de tous.

    Pour envoyer Robin au charbon, Jeff Lemire décide de l'opposer à Croc, un adversaire de taille qui se fait trop rare dans les comics.

    Et pour justifier sa présence, c'est l'origin story de Croc qui est revue et corrigée.

    Un récit rempli de clin d'oeil, que ce soit sur l'avenir de Robin, au sein de la bat family mais aussi des Teen Titans. Un récit qui met aussi en avant Alfred en lui donnant plus d'importance dans l'éducation de Dick qu'on a pu le voir jusque là.

    Visuellement, Nguyen fait un très beau travail dans son style reconnaissable de loin, et arrive à faire cohabiter l'obscur Batman et le pétillant Robin grâce à une très large palette de couleurs.

    Un one shot qui s'ouvre à un très large public, et qui peut-être une très bonne porte d'entrée dans l'univers de la chauve souris.

  • add_box
    Couverture du livre « Swamp thing : green hell » de Jeff Lemire et Doug Manhke aux éditions Urban Comics

    BD APRÈS BD sur Swamp thing : green hell de Jeff Lemire - Doug Manhke

    Dans un monde post-apocalyptique, les survivants, contraints par la montée des eaux, se réfugient soit au sommet d'une montagne, soit sur d'immenses plateformes flottantes. Cette catastrophe a engendré l'émergence d'entités puissantes qui gouvernent le monde, à savoir la Sève, le Sang et la...
    Voir plus

    Dans un monde post-apocalyptique, les survivants, contraints par la montée des eaux, se réfugient soit au sommet d'une montagne, soit sur d'immenses plateformes flottantes. Cette catastrophe a engendré l'émergence d'entités puissantes qui gouvernent le monde, à savoir la Sève, le Sang et la Nécrose. Face à la décision d'éradiquer ce qui reste de l'humanité pour permettre à la Terre de se régénérer, John Constantine sollicite l'aide d'Alec Hollande...

    Ce comics de science-fiction post-apocalyptique explore des thèmes tels que l'importance de la nature, la destruction écologique, la survie, la rédemption, l'entraide et l'espoir. Il dépeint également le désir de certains de se relever tandis que d'autres aspirent à la domination.

    Nous découvrons un monde chaotique, submergé par les eaux et en proie à la pénurie de ressources. Le dessin est esthétiquement réussi, offrant des couleurs aux ambiances sombres. La lecture est fluide, mettant en scène des personnages attachants aux caractères bien développés.

    En résumé, il s'agit d'une lecture horrifique où le suspense est omniprésent. L'histoire, accessible même sans une connaissance approfondie de l'univers de Swamp Thing, est bien structurée et offre un bon divertissement.

  • add_box
    Couverture du livre « Le labyrinthe inachevé » de Jeff Lemire aux éditions Futuropolis

    Maitre_Bruce sur Le labyrinthe inachevé de Jeff Lemire

    J'adore Jeff lemire, et encore plus quand il fait tout, tout seul. Son trait graphique si caractéristique, ses récits mélancoliques, sa poésie. Un véritable artiste complet.

    Mais du coup, pour lire du Lemire, il faut être en forme car les sujets sont récurrents, la mort, le deuil, la famille,...
    Voir plus

    J'adore Jeff lemire, et encore plus quand il fait tout, tout seul. Son trait graphique si caractéristique, ses récits mélancoliques, sa poésie. Un véritable artiste complet.

    Mais du coup, pour lire du Lemire, il faut être en forme car les sujets sont récurrents, la mort, le deuil, la famille, l'abandon....mais attention, ça se finit toujours bien, avec une lueur d'espoir.

    Ici on y échappe pas. Meme si l'action se passe dans une grande ville, on retrouve un grand cru Lemirien. Tout est tristesse. Le deuil n'a pas été fait. La page n'a pas été tourné. Et si vous êtes passé par là, vous savez qu'il est impossible d'avancer sans laisser l'autre partir.

    A sa manière, l'auteur nous emmène dans une quête, celle du pardon, du lâcher prise, et de la renaissance.

    C'est beau, c'est même magnifique. On a la boule au ventre, des frissons, mais tout va bien. Jeff sait nous tenir la tête hors de l'eau. Il est fort cet artiste.

    C'est grâce à des œuvres comme ça, comme Essex County et Royal City entre autre, que j'adore la bd.

    Merci Jeff Lemire.

Discussions autour de cet auteur

Il n'y a pas encore de discussion sur cet auteur

Soyez le premier à en lancer une !