James Lee Burke

James Lee Burke
James Lee Burke est né à Houston (Texas) le 5 décembre 1936. Il vit entre New Iberia (Louisiane) et Missoula (Montana). Il est le créateur du mythique enquêteur Dave Robicheaux, récemment incarné au cinéma par l'extraordinaire Tommy Lee Jones dans le film de Bertrand Tavernier Dans la brume élect... Voir plus
James Lee Burke est né à Houston (Texas) le 5 décembre 1936. Il vit entre New Iberia (Louisiane) et Missoula (Montana). Il est le créateur du mythique enquêteur Dave Robicheaux, récemment incarné au cinéma par l'extraordinaire Tommy Lee Jones dans le film de Bertrand Tavernier Dans la brume électrique et qui aura permis à un plus vaste public de découvrir son oeuvre.

Avis (14)

  • add_box
    Couverture du livre « Robicheaux » de James Lee Burke aux éditions Rivages

    L'atelier de Litote sur Robicheaux de James Lee Burke

    On retrouve le personnage clé de James Lee Burke dans un nouvel opus situé dans les Bayous de Louisiane, une ambiance pleine de mystère pour cette nouvelle enquête. Dave Robicheaux lutte contre ses cauchemars du Vietnam, contre l’alcool et récemment contre le chagrin causé par la perte de sa...
    Voir plus

    On retrouve le personnage clé de James Lee Burke dans un nouvel opus situé dans les Bayous de Louisiane, une ambiance pleine de mystère pour cette nouvelle enquête. Dave Robicheaux lutte contre ses cauchemars du Vietnam, contre l’alcool et récemment contre le chagrin causé par la perte de sa femme Molly. Avec sa nouvelle enquête, il découvre qu’il est peut-être bien le meurtrier de l’homme qui a tué sa femme en voiture, il va alors tout mettre en œuvre pour découvrir la vérité. Même lorsqu’il ne boit pas, il est entouré des fantômes de la guerre civile qui sont tombés non loin de là. Il faut dire que le personnage Robicheaux porte en lui plus de batailles intérieures que n’importe qui. Il est dévoué à sa famille comme à ses amis, d’une droiture toute relative car elle n’est pas toujours en accord avec ce que dit la loi. Je ne me lasse pas du style de l’auteur qui arrive si bien à nous emporter dans un roman passionnant mais aussi a dresser un portrait émouvant de l’Amérique qui est bien éloignée de sa grandeur d’antan et qui porte en elle tant de violence, les stigmates de ses vétérans. Les dialogues sont savoureux et brillants et donnent un relief particulier à notre personnage principal. Dave Robicheaux est un personnage récurrent d’une série contenant de nombreux volumes. Je pense que l’on peut lire celui-ci séparément, personnellement cela ne m’a pas gêné dans ma compréhension. L’intrigue est complexe avec de nombreux « méchants » mais c’est quand même avec l’écriture que je me suis régalée notamment parce que l’auteur raconte l’histoire de Robicheaux à la première personne, ce « Je » qui nous branche en direct aves les pensées intimes de cet homme profondément perturbé c’était riche. Bonne lecture.
    http://latelierdelitote.canalblog.com/archives/2019/06/25/37439224.html

  • add_box
    Couverture du livre « Lumière du monde » de James Lee Burke aux éditions Rivages

    Michel Giraud sur Lumière du monde de James Lee Burke

    J'aime beaucoup les polars de James Lee Burke, Dave Robicheaux, son héros récurrent et sa petite bande.
    N'empêche, les 2 ou 3 derniers m'ont un peu déçu :
    - L'écriture est moins claire, moins précise, moins concise ; on pourrait presque penser que l'auteur cherche à remplir des pages et des...
    Voir plus

    J'aime beaucoup les polars de James Lee Burke, Dave Robicheaux, son héros récurrent et sa petite bande.
    N'empêche, les 2 ou 3 derniers m'ont un peu déçu :
    - L'écriture est moins claire, moins précise, moins concise ; on pourrait presque penser que l'auteur cherche à remplir des pages et des pages...
    - L'intrigue n'est pas très crédible, peut-être, ou notamment, parce qu'elle se situe aux limites du para-normal avec des individus qu'on n'imagine guère dans la vraie vie.

    Reste que J.L. Burke excelle à nous plonger dans des ambiances humides, glauques, poisseuses, ..., éclairées de différents points de vue.

  • add_box
    Couverture du livre « Lumière du monde » de James Lee Burke aux éditions Rivages

    Léa Touch Book sur Lumière du monde de James Lee Burke

    Le grand James Lee Burke nous livre une nouvelle aventure de son très charismatique personnage Dave Robicheaux : un des meilleurs opus de cette saga incontournable !

    Comment fait-il ? Comment fait-il pour, malgré le nombre de tomes, malgré le nombre des années, ne jamais épuiser toute la...
    Voir plus

    Le grand James Lee Burke nous livre une nouvelle aventure de son très charismatique personnage Dave Robicheaux : un des meilleurs opus de cette saga incontournable !

    Comment fait-il ? Comment fait-il pour, malgré le nombre de tomes, malgré le nombre des années, ne jamais épuiser toute la substantifique moelle de son personnage, de son histoire, de son entourage ? Chaque tome est aussi passionnant que le précédent (et peut parfaitement se lire indépendamment), on s'engouffre dans cette lecture comme si on retrouvait un ami de longue date, on est happé par l'histoire toujours remplie de rebondissements incroyables, on est impressionné par ces paysages majestueux... C'est incroyable !

    Ce tome est tout simplement génial : il nous permet d'approfondir de nombreux protagonistes dont on suit chaque action de façon distincte des autres; il amène de nouveaux personnages qui sont très intéressants. J'adore toujours Dave mais pour ce tome-ci j'ai vraiment aimé le fait de rencontrer Wyatt Dixon : un homme qui va faire l'objet de nombreux préjugés, un homme dangereux mais bien plus complexe que ne laisse le croire les premières pages. J'ai aussi adoré les deux "héroïnes" : Gretchen, la fille de Clete, et Alafair, fille de Dave : deux femmes opiniâtres, fortes et indépendantes.

    L'intrigue de ce tome se focalise sur des événements, agressions, meurtres inexplicables dont le responsable pourrait bien être un tueur en série a priori décédé. J'ai aimé le fait de mélanger le passé d'Alafair et notamment sa confrontation avec Asa pour ensuite voir comment cela va impacter sur le présent. J'ai aimé me demander si les personnages devenaient fous, si Asa Surette était en vie, qui allait mourir, pourquoi ?

    De surcroit au-delà des êtres émouvants, d'une "enquête" troublante et effrayante, il y a cette écriture - félicitations à Christophe Mercier pour cette traduction- : des descriptions magnifiées du Montana; des dialogues d'une grande force émotionnelle; des scènes d'action percutantes; une ambiance qui alterne les moments calmes et les instants de grande violence...

    En définitive, c'est un très beau coup de cœur : James Lee Burke est définitivement un virtuose, un écrivain magistral !

  • add_box
    Couverture du livre « Jésus prend la mer » de James Lee Burke aux éditions Rivages

    Laetitia LOCHARD sur Jésus prend la mer de James Lee Burke

    Livre de 9 nouvelles qui se passent au USA en particulier en Louisiane, aux Texas et les Montagnes.
    Sur les 9 nouvelles, deux ont retenu mon attention, celles qui évoquent l'ouragan Catherina, la 1ere parle d'une femme qui lors de l'ouragan a perdu son bébé et là ce fut la chute aux enfer,...
    Voir plus

    Livre de 9 nouvelles qui se passent au USA en particulier en Louisiane, aux Texas et les Montagnes.
    Sur les 9 nouvelles, deux ont retenu mon attention, celles qui évoquent l'ouragan Catherina, la 1ere parle d'une femme qui lors de l'ouragan a perdu son bébé et là ce fut la chute aux enfer, alcool, drogue .... La 2eme évoque 3 hommes et leur vie et cela se termine sur le toit d'une maison après le passage de l'ouragan. Ce qui m'a marqué c'est l'ampleur du désastre humain et matériel qu'a provoqué cette catastrophe.
    Ce livre ne montre pas vraiment le rêve américain .....

Discussions autour de cet auteur

Il n'y a pas encore de discussion sur cet auteur

Soyez le premier à en lancer une !