Gena Showalter

Gena Showalter

La biographie de cet auteur n'est pas encore disponible, proposez la vôtre : Contactez-nous

Avis (14)

  • add_box
    Couverture du livre « Alice au pays des zombies » de Gena Showalter aux éditions Harpercollins

    Pauline G sur Alice au pays des zombies de Gena Showalter

    Ayant toujours apprécié Alice au pays des Merveilles de Lewis Carroll, je ne pouvais donc pas passer à côté d'une réécriture de contes... Mais là ! Cette Alice n'a rien à voir avec le conte de notre enfance, pas de Chapelier, pas de Méchante Reine ni de Lapin. Juste des zombies.

    Depuis...
    Voir plus

    Ayant toujours apprécié Alice au pays des Merveilles de Lewis Carroll, je ne pouvais donc pas passer à côté d'une réécriture de contes... Mais là ! Cette Alice n'a rien à voir avec le conte de notre enfance, pas de Chapelier, pas de Méchante Reine ni de Lapin. Juste des zombies.

    Depuis toujours, le père d'Alice la met en garde contre des créatures de la nuit qui veulent les tuer. Pour la sécurité de la famille, personne de sort de la maison le soir. C'est la règle et les parents sont intransigeants dessus ! Mais un jour, Emma la sœur d'Alice va tout faire pour aller à son spectacle de danse et va arrivé à ses fins. Ce soir-là, Alice perd sa famille devant ses yeux et se retrouve impuissante. Recueilli par ses grands-parents dans une autre ville, elle va devoir faire son deuil et refaire sa vie. Problème, elle voit des "monstres" la nuit à la limite du jardin qui la fixent. Impossible pour elle de rien faire et cherche par tous les moyens de s'en débarrasser.

    En ce qui concerne l'univers, la façon dont les zombies sont représentés est innovante, c'est vraiment agréable de lire la plume de Gena Showalter, il y a suffisamment d'action et de rebondissement que l'on ne se lasse jamais. Je ne peux que conseiller de succomber à ce roman qui en vaux le détour. Même si vous êtes frileux de zombie, ce roman est un bon compromis.
    ​​
    Alice est une héroïne badass que j'ai adoré découvrir, avec son humour et son caractère, elle donne vie au roman. Un peu naïve par moment et un poil trop curieuse, elle ne se laisse par marcher dessus. C'est une héroïne comme je les aime, c'est un mélange qui rend cette héroïne parfaite ! J'ai adoré découvrir Kat et m'attacher à elle avec son image de fillette un peu gâtée, c'est un personnage qui apporte une touche de gaieté au roman et qui est très drôle. Elle cache un petit côté mystérieux qui nous intrigue et nous pousse à essayer de mieux connaitre ce personnage haut en couleur, mais rempli de contraste aussi. Sans parler de Cole, ça a été un vrai coup de cœur au bout de quelques lignes seulement. En outre son côté bad boy, taillé comme une brique, avec de sublime yeux violet (oui, oui VIOLET!) et sson caractère bien trempé, c'est un personnage très attachant avec son côté protecteur, un passé compliqué et un grand fardeau.


    Je vous souhaite de bonnes lectures !

  • add_box
    Couverture du livre « Alice in Zombieland » de Gena Showalter aux éditions Harpercollins Holland

    Léane Belaqua sur Alice in Zombieland de Gena Showalter

    Tout d'abord, il faut que j'avoue que j'ai lu ce roman sur un malentendu. En lisant le titre, j'ai pensé que c'était une parodie de l'histoire d'Alice au pays des merveilles. Bah oui, lire la quatrième de couverture, c'est pas drôle ! Bien évidemment, je me suis aperçue de mon erreur dès les...
    Voir plus

    Tout d'abord, il faut que j'avoue que j'ai lu ce roman sur un malentendu. En lisant le titre, j'ai pensé que c'était une parodie de l'histoire d'Alice au pays des merveilles. Bah oui, lire la quatrième de couverture, c'est pas drôle ! Bien évidemment, je me suis aperçue de mon erreur dès les premiers mots. Ce qui a été en fait une bonne surprise.

    Alice Bell mène une vie un peu bizarre. Son père interdit à toute la famille de sortir à la nuit tombée. Ainsi, Alice n'a jamais assisté à une soirée pyjama, à une fête, à un spectacle nocturne, ... Le motif de cette interdiction est simple : des monstres que seul son père peut voir risquent de s'en prendre à eux. Alice parvient à convaincre sa famille de sortir pour le spectacle d'Emma, la cadette. Et c'est là que se produit la catastrophe. Sa famille est victime d'un accident de voiture et, dans une semi-inconscience, Alice croit voir des monstres qui dévorent son père, sa mère, ainsi que sa soeur. Alice est sauvée in extremis. Elle part vivre chez ses grands-parents maternels, et y fait la rencontre de Kat, surnommé affectueusement Chien Fou. Elle y découvre l'existence des monstres et intègre une bande de chasseurs de zombies. Impossible de vous en dire plus sans vous spoiler alors je vais m'arrêter là pour l'histoire.

    Dans l'ensemble, le scénario est plutôt sans surprise. On s'attend à peu près à tout, sauf à l'identité du traître qui est une véritable surprise - et soyons honnête, c'est diablement agréable. Sur le principe, le déroulement m'a un peu fait penser à celui du premier tome de la saga Twilight, ce qui était nettement plus dérangeant. Je suppose que c'est cette ressemblance qui m'a parfois un peu perdue dans l'histoire. Il y a des moments où il ne se passe rien et d'autres moments très intenses. On a un peu l'impression d'être sur les montagnes russes.

    La ressemblance entre Alice in wonderland et Alice in zombieland ne s'arrête pas au titre et au nom de l'héroïne. On retrouve des éléments de l'histoire de Lewis Caroll. Notamment Kat, qui représente en fait le chat de Cheshire, ainsi que le lapin, qui apparaît dans les nuages et pousse Alice à avancer, ...

    Du point de vue des personnages, il faut avouer qu'ils sont un peu bateau. Alice est une adolescente tout ce qu'il y a de plus normale. Kat est son exact opposé, aussi énergique que l'héroïne est molle, aussi bavarde qu'Alice est silencieuse, aussi prétentieuse qu'Alice est humble. Le troisième personnage, Cole, est quant à lui fade à pleurer. Tous les personnages autour sont assez vite oubliés malgré certains traits de caractères forts. De même, les relations entre les personnages sont plutôt peu subtiles. Le pire reste tout de même le rapport entre Alice et Cole. Il y a entre eux une attirance animale, très vite acceptée par les deux protagonistes. Ceci n'est pas embêtant, ce qui l'est en revanche, c'est que leurs rapports deviennent trop rapidement importants. Il n'y a pas de passage par le simple béguin. Tout est tout de suite presque adulte.

    Sur une note plus positive, j'ai beaucoup aimé la nature des zombies, bien loin de ce que j'ai l'habitude de voir en la matière. La façon de les vaincre m'a paru crédible. Il est très appréciable de pouvoir croire en un monde. L'histoire se déroulant dans notre monde, il était important qu'on puisse croire en ce que l'auteur nous racontait et Gema Showalter a parfaitement su nous donner les explications suffisantes pour ne pas perdre la confiance placée dans son histoire.

    Autre point très positif, les questions de sexe (car il y en a) sont abordées de façon saine. Pour une fois dans ce type de littérature, les adolescents et adolescentes ne semblent pas abandonnés à eux-mêmes avec leurs hormones. On leur parle de sexe, et mieux que ça, on leur parle de sexe responsable. Les parents abordent le sujet, les grands-parents aussi, même les amies entre elles s'intiment l'ordre de ne rien faire sans être sûres de vouloir le faire et surtout de se protéger lorsqu'elles décideront de le faire. Et mieux que ça : les garçons ne sont pas dépeints comme des bêtes incapables de contrôler leurs envies. Ca peut paraître anodin mais lorsque les livres sont destinés à être lus par des adolescents, ces petits moments sont carrément importants.

    Verdict : ♥♥♥ L'histoire et les personnages sont plutôt quelconques mais on se laisse tout de même emporter avec cette envie dévorante de connaître le dénouement. J'attends de lire la suite avec impatience.

  • add_box
    Couverture du livre « Alice au pays des zombies » de Gena Showalter aux éditions Harpercollins

    Leslie Gatte sur Alice au pays des zombies de Gena Showalter

    http://mon-univers-lecture.skyrock.com/3210929061-Chroniques-de-zombieland-t1-Alice-au-pays-des-zombies.html


    Wouah! Je n'en reviens pas! Mais comment ai-je fais pour ne pas lire ce bouquin avant? À travers ce livre, j'ai vécu une aventure extraordinaire! L'auteure à beaucoup de talent, ...
    Voir plus

    http://mon-univers-lecture.skyrock.com/3210929061-Chroniques-de-zombieland-t1-Alice-au-pays-des-zombies.html


    Wouah! Je n'en reviens pas! Mais comment ai-je fais pour ne pas lire ce bouquin avant? À travers ce livre, j'ai vécu une aventure extraordinaire! L'auteure à beaucoup de talent, elle a su m'emmener dans son monde.
    Tout le monde connaît Alice au pays des merveilles non? Cette petite fille qui suit un lapin blanc pressé dans un monde où la nature parle, gouverné par l'affreuse reine de coeur. Et bien, mis à part les cheveux blonds et les yeux bleus, on ne retrouve pas vraiment la même personne. Dans cette histoire, la petite fille a grandit, c'est une ado maintenant. Son père est complètement zinzin, il voit des monstres. Sa fille ne le croit pas et franchement qui aurait cru son père? Jusqu'au jour où elle les voit. Ce que j'ai aimé, c'est le début du livre. C'est surtout la façon dont l'auteure à posé l'histoire, je ne saurais pas expliquer pourquoi, peut-être parce qu'on découvre comment elle a pu voir les monstres. Après avoir lu ce bouquin, je peux vous garantir que je déteste les enterrements. Les émotions sont tellement fortes que je ne peux pas m'empêcher de pleurer. C'est ensuite que ça devient plus intéressant. On entre dans le vif du sujet. J'ai trouvé que sa relation avec Cole allait un peu trop vite mais j'ai vraiment accroché. Alice comprend qu'elle doit se battre et c'est quand elle se bat contre les zombies. D'ailleurs, les zombies de Gena Showalter sont légèrement différent de ceux que l'on a l'habitude de voir et c'est génial! Découvrir comment l'auteure perçoit les zombies était vraiment intéressant et franchement, je pourrais presque croire qu'ils existent. Ce qui est aussi pas mal, ce sont les pouvoirs qu'elle développe et j'ai comme l'impression que ce n'est pas fini. De plus, son histoire avec Cole est juste... Intense. Je trouve que c'est une belle histoire et j'espère que l'auteure ne va pas inventer une scène de ménage car ça gâcherait tout, je pense.
    Vous l'aurez compris, Alice au pays des zombies est un coup de coeur pour moi. L'histoire est grandiose, il y a de l'action et les filles ne sont pas des chochottes. Et en plus, je suis tombée amoureuse de la couverture. Si vous aimez les zombies, les scènes d'action, des filles qui n'ont pas froid aux yeux et une histoire d'amour juste ce qu'il faut, vous ne pouvez qu'aimer.

  • add_box
    Couverture du livre « Alice et le miroir des maléfices » de Gena Showalter aux éditions Harpercollins

    Leslie Gatte sur Alice et le miroir des maléfices de Gena Showalter

    http://mon-univers-lecture.skyrock.com/3214073197-Chroniques-de-zombieland-t2-Alice-et-le-miroir-des-malefices.html


    Je suis juste super excitée après ce second tome! C'était tellement génial, fantastique, fabuleux... Ah il n'y a pas assez de mots pour décrire ce livre. Et au moment où...
    Voir plus

    http://mon-univers-lecture.skyrock.com/3214073197-Chroniques-de-zombieland-t2-Alice-et-le-miroir-des-malefices.html


    Je suis juste super excitée après ce second tome! C'était tellement génial, fantastique, fabuleux... Ah il n'y a pas assez de mots pour décrire ce livre. Et au moment où j'écris cette chronique, je regrette que le troisième tome ne soit pas encore sorti.
    Vous vous souvenez quand je vous ai dis que je ne voulais PAS que Cole et Alice se sépare? Bien entendu mon voeu n'a pas été exaucé, mais j'ai eu une agréable surprise. Je m'attendais à ce qu'après leur rupture Alice se coupe du monde, ne fasse plus rien bref, qu'elle devienne dépressive. Et que Cole aille profiter de son nouveau statut de célibataire. Et que, bien entendu, elle lui gueule dessus à propos de son attitude. Et ben non! Ça ne se passe pas du tout comme je l'imaginais, au contraire! J'ai même beaucoup apprécié voir comment chacun vivait la rupture et comment ça allait changer leur vie.
    Après ma grosse parenthèse sur la situation amoureuse place au thème le plus important du livre: les zombies. Depuis que j'ai commencé à lire sur les zombies, je n'ai pas été déçue. Et Chroniques de zombieland est de loin ma série préférée pour l'instant. Les zombies sont présentés différemment et on ne s'ennuie pas. C'est vrai, les zombies attaquent assez souvent dans le livre et du coup il y a beaucoup de castagne! Et j'adore ça: se battre, se battre, se battre. Mais cette fois, l'auteure met plus en avant l'autre ennemis des tueurs de zombies: les Antirads, cette organisation qui utilise les morts-vivants. Peu à peu, on en apprend plus sur eux, leurs intentions, ce qu'il se passe vraiment au sein des laboratoires. C'était très intéressant. Et comment on découvre tout ça? Grace à Ali et à sa petite anomalie. Cette fois, sa jumelle maléfique c'est manifestée et elle ne compte pas rester dans le corps d'Alice! Celle-ci ne veut pas la laisser faire mais elle est coriace. Je n'en dis pas plus sur le pourquoi du comment (ben oui, sinon quel intérêt j'aurai à toutvous dévoiler? )
    Ce tome était donc très prenant, au point que j'en ai laissé ma lecture de départ. On ne peut que tomber dans l'univers de l'auteure mais attention à ne pas suivre trop vite le lapin blanc, vous devriez l'attendre plus tard.

Discussions autour de cet auteur

Il n'y a pas encore de discussion sur cet auteur

Soyez le premier à en lancer une !