Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement ou connectez-vous pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Garth Ennis

Garth Ennis
auteur de Preacher.

Avis sur cet auteur (8)

  • add_box
    Couverture du livre « A walk through hell : une promenade en enfer t.1 » de Garth Ennis et Goran Sudzuka aux éditions Black River

    bulle.noire sur A walk through hell : une promenade en enfer t.1 de Garth Ennis - Goran Sudzuka

    2 tomes, 12 chapitres initialement parus en 2018 et réédités cette année chez Black River, c'est parti pour une prometteuse promenade en enfer signée Garth Ennis au scénario (Preacher, The Boys, Punisher, Sara...) et Goran Sudzuka au dessin (Wonder Woman, Daredevil, Ghosted...).

    C'est donc...
    Voir plus

    2 tomes, 12 chapitres initialement parus en 2018 et réédités cette année chez Black River, c'est parti pour une prometteuse promenade en enfer signée Garth Ennis au scénario (Preacher, The Boys, Punisher, Sara...) et Goran Sudzuka au dessin (Wonder Woman, Daredevil, Ghosted...).

    C'est donc l'histoire de deux types du FBI qui entrent dans un entrepôt de Long Beach... et qui n'en ressortent pas. Les agents Shaw et McGregor sont appelés sur place. Ce qu'ils vont trouver relève du cauchemar...

    Inutile d'en dire plus, l'intérêt de cette lecture repose à mon avis sur l'envie d'en savoir plus, de comprendre ce qui a bien pu se passer dans cet entrepôt. Tout juste puis-je révéler que le récit impose un malaise puissant, une sensation de gêne entre réalité distordue et cauchemar absurde...Le premier tome ne révèlera rien, passant à coups d'ellipses d'une enquête passée de Shaw et McGregor sur un tueur d'enfants au tunnel noir et nauséeux de cet entrepôt qui cache encore bien des horreurs.

    Le tome 2 apporte un peu de lumière même si je ne suis pas certain d'avoir tout compris. D'autant que certaines répliques ne sont pas toujours compréhensibles (problème de traduction ?) et que des fautes subsistent (ça arrive je sais mais ça m'embête).

    Mention au dessin et aux ambiances impressionnantes brossées par Goran Sudzuka, c'est sombre, angoissant et pesant. De ce côté là, la promesse de la balade en enfer est bien tenue !

    Un diptyque à découvrir pour un public averti mais qui plaira certainement aux habitués du genre.

  • add_box
    Couverture du livre « A walk through hell : une promenade en enfer t.2 » de Garth Ennis et Goran Sudzuka aux éditions Black River

    bulle.noire sur A walk through hell : une promenade en enfer t.2 de Garth Ennis - Goran Sudzuka

    2 tomes, 12 chapitres initialement parus en 2018 et réédités cette année chez Black River, c'est parti pour une prometteuse promenade en enfer signée Garth Ennis au scénario (Preacher, The Boys, Punisher, Sara...) et Goran Sudzuka au dessin (Wonder Woman, Daredevil, Ghosted...).

    C'est donc...
    Voir plus

    2 tomes, 12 chapitres initialement parus en 2018 et réédités cette année chez Black River, c'est parti pour une prometteuse promenade en enfer signée Garth Ennis au scénario (Preacher, The Boys, Punisher, Sara...) et Goran Sudzuka au dessin (Wonder Woman, Daredevil, Ghosted...).

    C'est donc l'histoire de deux types du FBI qui entrent dans un entrepôt de Long Beach... et qui n'en ressortent pas. Les agents Shaw et McGregor sont appelés sur place. Ce qu'ils vont trouver relève du cauchemar...

    Inutile d'en dire plus, l'intérêt de cette lecture repose à mon avis sur l'envie d'en savoir plus, de comprendre ce qui a bien pu se passer dans cet entrepôt. Tout juste puis-je révéler que le récit impose un malaise puissant, une sensation de gêne entre réalité distordue et cauchemar absurde...Le premier tome ne révèlera rien, passant à coups d'ellipses d'une enquête passée de Shaw et McGregor sur un tueur d'enfants au tunnel noir et nauséeux de cet entrepôt qui cache encore bien des horreurs.

    Le tome 2 apporte un peu de lumière même si je ne suis pas certain d'avoir tout compris. D'autant que certaines répliques ne sont pas toujours compréhensibles (problème de traduction ?) et que des fautes subsistent (ça arrive je sais mais ça m'embête).

    Mention au dessin et aux ambiances impressionnantes brossées par Goran Sudzuka, c'est sombre, angoissant et pesant. De ce côté là, la promesse de la balade en enfer est bien tenue !

    Un diptyque à découvrir pour un public averti mais qui plaira certainement aux habitués du genre.

  • add_box
    Couverture du livre « The boys ; dear Becky » de Garth Ennis et Russ Braun aux éditions Panini

    Kamiyu-chan sur The boys ; dear Becky de Garth Ennis - Russ Braun

    Un épilogue digne de la série. J'ai adoré découvrir l'origine des "boys", la relation entre Becky et Butch, sa radicalisation et le monde post-super.
    J'ai aimé aussi découvrir le destin de Hughieet Annie, de voir leur difficile reconstruction au lieu des habituelles fins qui laissent...
    Voir plus

    Un épilogue digne de la série. J'ai adoré découvrir l'origine des "boys", la relation entre Becky et Butch, sa radicalisation et le monde post-super.
    J'ai aimé aussi découvrir le destin de Hughieet Annie, de voir leur difficile reconstruction au lieu des habituelles fins qui laissent l'avenir des personnages en suspens.
    Une série à découvrir !

  • add_box
    Couverture du livre « The Boys ; Intégrale vol.6 ; t.18 et t.19 ; on ne prend plus de gants » de Garth Ennis et Russ Braun et Darick Robertson aux éditions Panini

    Kamiyu-chan sur The Boys ; Intégrale vol.6 ; t.18 et t.19 ; on ne prend plus de gants de Garth Ennis - Russ Braun - Darick Robertson

    Une fin en apothéose, je n'ai rien de plus à ajouter. J'ai adoré cette série, son humour décapant, ses personnages déjantés... mais aussi une intrigue plus profonde qu'elle m'y paraît et qui pose d'importantes questions de société.

    Une fin en apothéose, je n'ai rien de plus à ajouter. J'ai adoré cette série, son humour décapant, ses personnages déjantés... mais aussi une intrigue plus profonde qu'elle m'y paraît et qui pose d'importantes questions de société.