Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement ou connectez-vous pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Frank Herbert

Frank Herbert

Frank Herbert naît le 8 octobre 1920 aux Etats-Unis. A l’âge de 19 ans, il obtient un premier emploi dans le journal Glendale Star. Après la guerre, Frank Herbert publie une première nouvelle de science-fiction en 1952. Ce n’est pourtant qu’en 1956 que sa carrière d’écrivain est véritablement lan...

Voir plus

Frank Herbert naît le 8 octobre 1920 aux Etats-Unis. A l’âge de 19 ans, il obtient un premier emploi dans le journal Glendale Star. Après la guerre, Frank Herbert publie une première nouvelle de science-fiction en 1952. Ce n’est pourtant qu’en 1956 que sa carrière d’écrivain est véritablement lancée avec Le Dragon sous la mer, un récit qui imagine des conflits mondiaux causés par la consommation et la production de pétrole. Quelques années plus tard, entre 1963 et 1965, l’auteur publie son roman Dune dans la revue Analog avant d’être repéré par une maison d’édition. Au total, le cycle de Dune comporte 6 volumes. Frank Herbert décède en 1986 d’une embolie pulmonaire.

Abordant des thèmes comme l’écologie, la psychologie ou encore la philosophie, Frank Herbert veille toutefois à ne pas apporter de réponses précises aux questions qu’il soulève dans ses romans. Si la saga de Dune est considérée comme un classique de la science-fiction, l’auteur a également écrit plusieurs romans indépendants au cours de sa carrière, ainsi que des recueils de nouvelles.

Articles en lien avec Frank Herbert (1)

Avis sur cet auteur (28)

  • add_box
    Couverture du livre « Le cycle de Dune T.1 ; Dune t.1 » de Frank Herbert aux éditions Pocket

    Liliaza sur Le cycle de Dune T.1 ; Dune t.1 de Frank Herbert

    On ne présente plus Dune considéré comme un chef d'oeuvre de la science-fiction. C'est la troisième fois que j'attaquais Dune sans jamais réussir à le finir. Avec la sortie future du film je me suis "obligée" à aller jusqu'au bout. Le genre littéraire qui est le plus difficile pour moi (c'est...
    Voir plus

    On ne présente plus Dune considéré comme un chef d'oeuvre de la science-fiction. C'est la troisième fois que j'attaquais Dune sans jamais réussir à le finir. Avec la sortie future du film je me suis "obligée" à aller jusqu'au bout. Le genre littéraire qui est le plus difficile pour moi (c'est pour cette raison que j'en lis peu) est la fantasy. Or Dune ressemble énormément à de la fantasy.

    Franck Herbert a créé une planète entière avec ses propres codes et caractéristiques. De ce fait, il y a beaucoup d'explications techniques notamment sur la façon de faire marcher les machines. On doit apprendre beaucoup de choses sur la politique impériale, les fremens et pleins d'autres choses qui rendent la lecture difficile. Il faut se poser et bien analyser les choses. C'est très intéressant mais aussi fatiguant. Cela engendre aussi un flot de nouveaux termes et noms de personnages qui ont largement contribué à ralentir ma lecture. Certes l'auteur a prévu un lexique mais, dans l'édition Pocket que j'ai, il est à la fin du tome 2. Pourquoi? Tout le monde n'achète pas les deux tomes en même temps.

    Mais, au delà de toutes ces complications, l'histoire est passionnante. Nous avons ici une prophétie qui annonce l'arrivée du Muad'Dib. Même si très vite nous comprenons la vérité il n'empêche qu'on veut savoir. Régulièrement des extraits de la prophétie sont mis en exergue pour les comparer aux réponses de Paul. Ce dernier a une excellente évolution. On le voit passer d'adolescent à jeune homme. On pourrait trouver cela plus rapide mais il ne faut pas oublier que l'arrivée sur Dune accroit son pouvoir rapidement. Il y a tellement de personnages qu'il est difficile de tous en parler. Je mettrais une mention pour Kynes, personnage que j'ai beaucoup apprécié.

  • add_box
    Couverture du livre « Le cycle de Dune t.1 ; Dune » de Frank Herbert aux éditions Pocket

    Tytgat Regis sur Le cycle de Dune t.1 ; Dune de Frank Herbert

    Le livre de SF! Une dystopie, de l'aventure, de l'intenvité, des vrais personnages , de l'humour, une reflexion sr la politique, le pouvoir, la religion, la science, le militarisme.. Indispensable ey pas seulement pour ma SF!

    Le livre de SF! Une dystopie, de l'aventure, de l'intenvité, des vrais personnages , de l'humour, une reflexion sr la politique, le pouvoir, la religion, la science, le militarisme.. Indispensable ey pas seulement pour ma SF!

  • add_box
    Couverture du livre « Le cycle de Dune t.1 ; Dune » de Frank Herbert aux éditions Pocket

    Philippe Taulet sur Le cycle de Dune t.1 ; Dune de Frank Herbert

    Evidemment: chef d'oeuvre. Livre parfait, bien écrit, avec une imagination incroyable et la création d'un monde riche de détail, avec des aspects politiques, religieux, humains. Bref une oeuvre magistrale à découvrir si cela n'est pas déjà fait.

    Evidemment: chef d'oeuvre. Livre parfait, bien écrit, avec une imagination incroyable et la création d'un monde riche de détail, avec des aspects politiques, religieux, humains. Bref une oeuvre magistrale à découvrir si cela n'est pas déjà fait.

  • add_box
    Couverture du livre « Le cycle de Dune T.1 ; Dune t.1 » de Frank Herbert aux éditions Pocket

    DmaVer sur Le cycle de Dune T.1 ; Dune t.1 de Frank Herbert

    The book

    celui que je prendrai si je devais être enfermé quelque part.. je sais que c'est le livre que j'ai lu le plus grand nombre de fois.. Et je rajoute les suivants, car Dune doit être lu avec les suivants (ne seraient-ce que le Messie de Dune, les Enfants de Dune, l'Empereur Dieu de...
    Voir plus

    The book

    celui que je prendrai si je devais être enfermé quelque part.. je sais que c'est le livre que j'ai lu le plus grand nombre de fois.. Et je rajoute les suivants, car Dune doit être lu avec les suivants (ne seraient-ce que le Messie de Dune, les Enfants de Dune, l'Empereur Dieu de Dune)..
    Je comprends que certains n'aiment pas.. tellement tous les mondes se mélangent et se combattent frontalement, insidieusement, par planètes interposées, par les alliances des Maisons... pour avoir le pouvoir suprême de l'Epice..
    C'est justement ce qui rend incroyable ce roman, la qualité de description de ces relations, des qualités ou défauts des êtres dans leur système par rapport au monde impérial complet..