Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement ou connectez-vous pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Collectif Michelin

Collectif Michelin

La biographie de cet auteur n'est pas encore disponible, connectez-vous pour proposez la vôtre :

/1200

Merci d’utiliser une photo au format portrait en indiquant les copyrights éventuels si elle n’est pas libre de droits.

Nous nous réservons le droit de refuser toute biographie qui contreviendrait aux règles énoncées ci-dessus et à celles du site.

Les textes à caractère commercial ou publicitaire ne sont pas autorisés.

Avis sur cet auteur (6)

  • add_box
    Couverture du livre « Le guide vert week&go ; le canal des deux mers : de Sète à l'Estuaire de la Gironde » de Collectif Michelin aux éditions Michelin

    Regine Zephirine sur Le guide vert week&go ; le canal des deux mers : de Sète à l'Estuaire de la Gironde de Collectif Michelin

    Œuvre de Pierre-Paul Riquet, visionnaire acharné, le canal du Midi est inscrit au Patrimoine mondial de l’Unesco depuis 1996. Les péniches commerciales ne l’empruntent plus depuis 1989 (celles qu’on y croise sont transformées en habitations flottantes) et le canal est dorénavant voué à la...
    Voir plus

    Œuvre de Pierre-Paul Riquet, visionnaire acharné, le canal du Midi est inscrit au Patrimoine mondial de l’Unesco depuis 1996. Les péniches commerciales ne l’empruntent plus depuis 1989 (celles qu’on y croise sont transformées en habitations flottantes) et le canal est dorénavant voué à la navigation de plaisance.
    Ce guide est une aide précieuse pour les amoureux du canal ou, tout simplement, les curieux désirant découvrir une œuvre gigantesque et impressionnante. Il nous emmène de Royan aux portes de l’Atlantique jusqu’à Sète qui s’étire entre étang de Thau et mer méditerranée.
    En cinq comme en quatorze jours, le canal se laisse découvrir en flânant le long de ses berges pour y admirer ses ports, écluses dotées de maisons éclusières, ses aqueducs, ponts à arcades, et pont-canal.
    Ce guide ne serait pas complet sans ses conseils pratiques et ses bons plans : quelques bonnes adresses pour faire des achats, se loger ou déguster les spécialités gastronomiques qui émaillent le parcours. Une carte détachable avec les sites positionnés permet de se repérer.
    Ce guide se veut avant tout pratique et ludique pour découvrir tous les sites remarquables qui jonchent le parcours.
    Les photos qu’on y trouve sont de jolis amuses bouches avant d’entreprendre le voyage.
    Pour qui veut en apprendre davantage sur l’histoire du canal des deux mers devra se référer à des ouvrages plus complets. Ce qu’on peut regretter, c’est l’absence de bibliographie en fin de cet ouvrage.

  • add_box
    Couverture du livre « Guide rouge Michelin ; guide michelin suisse 2007 » de Collectif Michelin aux éditions Michelin

    LALIE.01 sur Guide rouge Michelin ; guide michelin suisse 2007 de Collectif Michelin

    Ah ces Guides Michelin ! Ils sont sans limites et indispensables.
    Quand j'ai voulu visiter la Suisse, j'ai acheté le" Guide Vert. Suisse" qui est resté mon compagnon de chaque jour pour explorer ce joli petit pays qui se trouve juste de l'autre côté du Lac Léman. J'avais loué pour l'occasion,...
    Voir plus

    Ah ces Guides Michelin ! Ils sont sans limites et indispensables.
    Quand j'ai voulu visiter la Suisse, j'ai acheté le" Guide Vert. Suisse" qui est resté mon compagnon de chaque jour pour explorer ce joli petit pays qui se trouve juste de l'autre côté du Lac Léman. J'avais loué pour l'occasion, pendant un mois complet, un appartement à Evian.
    Bien m'en a pris car cela m'a permis de visiter la grande majorité des lieux les plus importants, au rythme de un par jour, ce qui est une bonne moyenne : peux pas mieux faire.
    J'ai d'abord fait des ballades en bateau sur le fameux Lac Léman, puisque j'y étais ainsi que la jolie petite ville d'Evian.
    Puis, j'ai consulté le guide qui commence par un peu d'histoire sur le pays, la conquête des sommets, la tradition et le folklore… Mais ce qui m'intéressait le plus, c'était de préparer mon itinéraire de chaque jour.
    Finalement, j'ai choisi de partir en excursion, à la journée, avec un voyagiste, ce qui est bien plus agréable et qui permet de se laisser conduire en admirant le paysage. D'autant plus qu'il y aurait eu de nombreux endroits où je n'aurais pas eu la possibilité de me rendre seule, pour ne parler, entre autres, que des fameuses montagnes comme le Matterhorn – connu en France sous le nom de Mont Cervin – le Gornergrat, Männlichen, Interlaken, pour ne citer que quelques uns des plus importants et accessibles par téléphérique ou petits trains.
    Arrivée au sommet, il n'y avait plus qu'à admirer le paysage extraordinaire et prendre des photos car la vue était tellement splendide que ce n'était pas à rater.
    Evidemment, le guide conseille aussi des villes suisses comme Genève, Lausanne, Zermatt, Vevey, les Quatre Cantons….
    Logeant à Evian, j'ai eu la possibilité de visiter un peu de chaque côté de la Suisse : le côté français, le côté allemand, le côté italien. Pour celui-ci, j'ai eu la possibilité d'aller au Val d'Aoste, aux îles Borromées, au Lac Majeur et Stresa – il fallait se lever très tôt car la route était assez longue mais c'était vraiment à faire puisque j'en avais la possibilité.
    Ce qui fait qu'en voulant visiter la Suisse, grâce à mon guide Michelin, j'ai eu la possibilité de le faire mais aussi de voir d'autres sites à proximité car Evian s'est avérée un point de départ incomparable pour partir en visite dans des endroits que je ne pensais pas avoir la possibilité de voir.
    Je ne garde que d'excellents souvenirs de ce séjour et je dois reconnaître que le peuple suisse a été très accueillant et s'est montré très serviable, surtout en me voyant avec le guide Michelin à la main, ce qui m'a donné l'impression d'avoir un sésame.
    Merci beaucoup à ce fameux guide Michelin qui est si bien connu et apprécié !

  • add_box
    Couverture du livre « Le guide vert ; Londres » de Collectif Michelin aux éditions Michelin

    LALIE.01 sur Le guide vert ; Londres de Collectif Michelin

    Et un Guide Michelin de plus ! Cette fois c’est le "Guide Vert Londres Michelin" qui m’avait servi pour une escapade de deux semaines dans la capitale du Royaume-Uni.
    Mon hôtel étant bien situé dans le quartier des ambassades et à 5mn à pied de Hyde Park, je partais chaque matin pour une visite...
    Voir plus

    Et un Guide Michelin de plus ! Cette fois c’est le "Guide Vert Londres Michelin" qui m’avait servi pour une escapade de deux semaines dans la capitale du Royaume-Uni.
    Mon hôtel étant bien situé dans le quartier des ambassades et à 5mn à pied de Hyde Park, je partais chaque matin pour une visite de cette grande ville, le guide à la main, pour une visite de cette grande ville et en consultant le petit plan correspondant à l’endroit désiré.
    Ce qui est pratique, c’est que le guide conseille des circuits individuels à faire, soit à pied pour bien tout voir, soit avec un transport typique, le bus à impériale.
    J’ai moins utilisé le métro qui est un peu particulier. Mais de toute façon, pour bien apprécier la visite et les lieux à voir, mieux valait être à l’air libre, malgré la pollution typique de Londres.
    Ce guide conseille les principaux points d’intérêt comme la Tate Britain, Westminster Abbey, la si populaire National Gallery – point central de Trafalgar Square – la Tour de Londres, la relève de la Garde, les joyaux de la Couronne, Big Ben, etc...
    Il classifie les sites touristiques, comme à son habitude, par des étoiles et comporte pas mal de renseignements pratiques.
    Il commence par le Centre de Londres et ses curiosités, un peu d’histoire.
    Chaque fois il propose la visite d’un lieu très important, par exemple, et entre autres, le British Museum. Mais il est difficile de tout énumérer tellement les curiosités à visiter sont nombreuses et chargées d’histoire.
    Il propose également des petits circuits dans des quartiers tels que Piccadilly, Regents Park, Soho, avec des adresses de petits bars pour un peu se reposer, etc...
    Bref, il a été bien utile pour visiter cette ville cosmopolite si riche en musées et points d’intérêt. Et puis Londres n’est pas très loin : il suffit de franchir le Channel.

    Je dois dire que ce guide est celui de bien des découvertes et quand on a la chance, comme je l’ai eue, d’avoir un temps magnifique pendant tout mon séjour, ce fut un plus pour ce voyage dans cette ville So British !

  • add_box
    Couverture du livre « Le guide vert ; Limousin, Berry (édition 2011) » de Collectif Michelin aux éditions Michelin

    Jean-michel Palacios sur Le guide vert ; Limousin, Berry (édition 2011) de Collectif Michelin

    Parc de la Brenne, parc du Périgord-Limousin, Brive, Vassivière, Limoges, Ouradour, Bourges...

    Parc de la Brenne, parc du Périgord-Limousin, Brive, Vassivière, Limoges, Ouradour, Bourges...