Au moindre geste

Couverture du livre « Au moindre geste » de Boris Le Roy aux éditions Actes Sud

3

1 note

  • Date de parution :
  • Editeur : Actes Sud
  • EAN : 9782330005849
  • Série : (non disponible)
  • Support : Papier
  • Nombre de page : 128
  • Collection : (non disponible)
  • Genre : Littérature française Romans Nouvelles Correspondance
Résumé:

Le jour où une charmante employée des RG frappe à sa porte, Ugo met pour la première fois en doute le mythe fondateur de la mort de son père, ex-activiste d'extrême gauche. Et sa quête de vérité - et de réponses - est une course contre la montre. Un premier roman haletant, initiatique... Lire la suite

Le jour où une charmante employée des RG frappe à sa porte, Ugo met pour la première fois en doute le mythe fondateur de la mort de son père, ex-activiste d'extrême gauche. Et sa quête de vérité - et de réponses - est une course contre la montre. Un premier roman haletant, initiatique et dégrisé, qui fond en un seul geste esthétique les fulgurances politiques d'une époque et les questionnements d'une génération privée de son propre héritage.
Ugo est architecte tendance utopiste, caractéristique inscrite dans son ADN. Enfant d'une génération qui a cru refaire le monde en y mettant le feu - parfois au prix de sa propre peau, lui préfère rêver de le redécorer, d'inventer pour les individus des écrins pétris de sens. Orphelin de révolutions avortées, nourri au lait de théories généreuses et néanmoins potentiellement explosives, Ugo a aussi fait les frais de leur pratique. Son flegme et sa lucidité artisanalement bricolés en prennent pourtant un (nouveau) coup quand se présente à sa porte une ravissante fliquette dont les questions viennent mettre en pièces l'édifice "roman familial & mythologie paternelle".
Alors, bien que loin d'être insensible aux charmes de la représentante de la loi, Ugo se met en tête de lui griller la politesse en reprenant l'enquête à son propre compte. puisqu'apparemment les autorités sont toujours activement à la recherche d'un père qu'il croit mort depuis des décennies.
Du silence feutré des cabinets d'architecture parisiens aux angles morts de la Cité radieuse de Marseille, en passant par les lumineuses collines de Provence, s'ouvre alors une étonnante chasse à l'homme doublée d'un jeu de dupes aux enjeux en gigognes.
Ainsi, sur la piste des énigmes intactes de l'enfance d'Ugo, frôlera-t-on l'activisme tranquille et retiré d'une émule de Deleuze & Guattari, le contour flou des idéaux de l'extrême gauche italienne ou encore la persistance solidaire des tenants de l'antipsychiatrie.
Au moindre geste c'est l'histoire aux résonnances franchement générationnelles d'une gueule de bois identitaire, affrontée vent debout par un jeune homme qui croit à l'ivresse et qui n'en démord pas. Le choix de parier, contre toute raison, sur des lendemains possibles - et sur les hommes, fussent-ils des traîtres - est bien plus chez Ugo l'incarnation d'un engagement radical que la manifestation de quelque immanence incontournable. Et c'est aussi, comme une façon d'habiter la contradiction originelle, une forme de fidélité à l'héritage jamais transmis.
C'est la grâce de ce texte dense et rapide, lancé tel un cheval fou, d'aborder, d'embrasser, avec une légèreté paradoxale, comme on traverse des paysages, les traces, les séquelles qu'ont gravé en nous plusieurs décennies de courants et de contre-courants de pensée. Car sans jamais présenter facture, coutures ni cicatrices, Boris Le Roy signe un premier roman solaire et fringant, entre quête initiatique et course poursuite, sur la fréquentation des "limbes des idéologies perdues", mais surtout sur l'exercice de la liberté d'être soi. et celui du pardon que seuls les fils peuvent accorder aux pères.

Donner mon avis

Le courrier des auteurs

Boris Le Roy répond à nos questions ! (11/07/2012)

1) Qui êtes-vous ? Un survivant des communautés seventies. 2) Quelles sont, selon vous, les qualités demandées à un traducteur ou une traductrice ? La gueule de bois identitaire de ceux qui croient à la liberté d'être soi en pardonnant aux pères. 3) Quel est le thème central du livre que vous venez de traduire ? On ne refait pas le monde entre deux bâtiments haussmanniens ; il faut retrouver la terre de nos ancêtres pour oser cracher notre dédain si vite aspiré au coeur de la planète, et nous serons tous pardonnés. 4) Si vous deviez mettre en avant une phrase de ce livre, laquelle choisiriez-vous ? Summer's Almost Gone (The Doors) 5) Si ce livre était une musique, laquelle serait-elle selon vous ? Ce "quelque chose" en commun, primordial, qui nous échappe.

Contenu proposé par lechoixdeslibraires.com

Les derniers avis

  • Lechoixdeslibraires.com

    Ugo est un jeune architecte parisien. Un matin, une belle jeune femme frappe à sa porte : elle est agent des Renseignements généraux. Un mandat d'arrêt a été lancé contre le père d'Ugo. Mais cet ancien membre des brigades rouges est censé être mort depuis des années. S'en suit alors pour Ugo une quête de son père pour devancer les RG.

    Boris Le Roy nous offre un très beau et fort premier roman. Il saisit toute la complexité des relations père-fils, et les difficultés à gérer l'histoire familiale. Un roman écrit avec beaucoup de force et de tendresse. Superbe !

Voir tous les avis

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Les dernières discussions

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre
Soyez le premier à en lancer une !

Lancez une discussion

Pour lancer une discussion, vous devez être connecté...
Vous n'avez pas encore de compte ? Rendez-vous ici et laissez-vous guider !

Ils ont lu ce livre

Présent dans les listes

Du même auteur

Ma première fois Boris Le Roy ACTES SUD JUNIOR

4

Voir tous les livres de Boris Le Roy

Récemment sur lecteurs.com

Les livres les mieux notés de la semaine