Au Louvre : Les Arts Face A Face

Couverture du livre « Au Louvre : Les Arts Face A Face » de  aux éditions Hazan

0 note

  • Date de parution :
  • Editeur : Hazan
  • EAN : 9782850258992
  • Série : (non disponible)
  • Support : Beaux livres
  • Nombre de page : 470
  • Collection : (non disponible)
  • Genre : Monographie / Histoire de l'art / Essais / Dictionnaires
Résumé:

Château, palais royal puis musée à partir de la Révolution, le Louvre a toujours été un lieu destiné à l'art, celui des collections royales puis celui des collections nationales. Le projet muséal à partir de 1791 a l'ambition de couvrir toute la création des civilisations du monde... Lire la suite

Château, palais royal puis musée à partir de la Révolution, le Louvre a toujours été un lieu destiné à l'art, celui des collections royales puis celui des collections nationales. Le projet muséal à partir de 1791 a l'ambition de couvrir toute la création des civilisations du monde ancien de l'Egypte à la Mésopotamie, aux formes les plus récentes, à travers différents départements, peinture, sculpture, objets d'art, arts graphiques, départements des Antiquités Egyptiennes, des Antiquités Orientales, des Antiquités Grecques, Etrusques et Romanes, jusqu'à réunir entre ces murs plus de 300 000 oeuvres.
A lui seul, ce palais résume au sens créatif l'histoire de l'Humanité depuis la naissance de l'écriture.

L'originalité du présent volume consiste à nous proposer une visite du musée en traversant l'Histoire. Plutôt que de diviser le propos par grandes périodes chronologiques ou par ère géoculturelle, L'Art au Louvre nous invite à découvrir à travers le temps, de 3 000 ans avant Jésus Christ à 1830, les grands thèmes éternels de l'art, que le sujet relève de la vie intime, du domaine public ou religieux. Ce parti saisissant permet de suivre la manière dont on représentait l'enfance à la fois à travers un relief de Ramsès II de la 19e dynastie, des poupées grecques, et des visages peints aussi bien par le maître de Moulins (Xve siècle), Pierre de Cortone (XVIIe siècle), Chardin (XVIIIe siècle) ou Girodet. L'image intime de la famille apparaît sous la main successive de Donatello, Raphaël, Rubens, Ingres et Lawrence.

Le Corps souverain est célébré à la fois sur une stèle représentant le roi-serpent Abydos (Egypte vers 3100 av. J.C), un buste colossal d'Aménophys IV, une armure d'Henri II de Valois et un gisant du même par Germain Pilon.
Les fantassins de toutes les guerres défilent sous nos yeux dans La Frise des archers de Darius (vers 500 av. J.C), dans La Bataille de San Romano d'Uccello et aux côtés de Louis XIV devant Maastricht par Van der Meulen. Le soldat sait depuis toujours mourir en héros comme en témoignent sous les Romains Le Gaulois mourant, sous Napoléon Léonidas aux Thermopyles de David sous la Restauration et Le Cuirassier blessé de Géricault.

Au total, cet ouvrage nous entraîne dans une traversée magnifique de l'histoire des hommes et des arts qui s'impose comme un hommage particulièrement émouvant du génie créatif de l'homme.

Donner mon avis

Les derniers avis

Ce livre n'a pas encore d'avis. Donnez le vôtre et partagez-le avec la communauté de lecteurs.com

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Les dernières discussions

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre
Soyez le premier à en lancer une !

Afficher plus de discussions

Lancez une discussion

Pour lancer une discussion, vous devez être connecté...
Vous n'avez pas encore de compte ? Rendez-vous ici et laissez-vous guider !

Récemment sur lecteurs.com

Les livres les mieux notés de la semaine