Au bord

Couverture du livre « Au bord » de Claudine Galea aux éditions Espaces 34
  • Date de parution :
  • Editeur : Espaces 34
  • EAN : 9782847050707
  • Série : (non disponible)
  • Support : Papier
  • Nombre de page : (non disponible)
  • Collection : Theatre contemporain
  • Genre : Théâtre
Résumé:

Des images. Publiques et intimes. La photographie d'une soldate. Le ventre d'une mère. Les mots doux et cruels d'une femme aimée.
« Je voulais parler de l'innommable. De la terreur. Du meurtre.
Je voulais parler du retournement. De Janus. Du sourire et des dents.
Les journaux écrivent... Lire la suite

Des images. Publiques et intimes. La photographie d'une soldate. Le ventre d'une mère. Les mots doux et cruels d'une femme aimée.
« Je voulais parler de l'innommable. De la terreur. Du meurtre.
Je voulais parler du retournement. De Janus. Du sourire et des dents.
Les journaux écrivent que c'est une tragédie.
L'art de la tragédie reposait sur l'art guerrier.
C'étaient des arts politiques.
Il n'y a pas de raison politique à l'atrocité de ces images.
La tragédie n'a plus cours au théâtre.
Même mises en scène ces images sont vraies ».

Donner mon avis

Le courrier des auteurs

Claudine Galéa répond à nos questions ! (08/11/2011)

1) Qui êtes-vous ? ! Quelle question ! Je suis qui je suis. Il se trouve que j'écris, donc je suis écrivain. Je suis une femme. Je suis en colère. Je suis aimante. Je suis inquiète. Je suis émerveillée. Je suis exigeante. Je suis rigoureuse. Si je pouvais être aussi une autre, je serais musicienne. 2) Quel est le thème central de ce livre ? Les images de la prison d'Abu Ghraib en 2004, la désinvolture de leur prise et de leur diffusion laissent sans mots, peut-être sans pensée. Ces images sont-elles rien ? Ces images ne disent-elles rien ? Qu'est-ce qu'elles nous disent ? Qu'est-ce qu'elles me disent ? Car il faut bien commencer, il faut bien y aller. Si je n'y vais pas, oserai-je demander aux autres pourquoi ils n'y vont pas ? Quels mots mettre sur la page pour redonner du corps à ces images ? Pour dire l'humiliation, pour défaire le cliché, agrandir l'image, aller dans le détail, mettre à nu. Qu'aujourd'hui les images ne jouent plus un rôle de preuve, contrairement aux images ramenées par les sonderkommando il y a soixante ans, est une chose. Qu'on s'en tienne là est autre chose. Je ne peux pas ne veux pas m'en tenir là. Je ne dois pas (c'est une position citoyenne, éthique, esthétique) cesser d'interroger la pratique humaine et inhumaine dont les êtres sont capables, eux, elles, nous, vous, moi. J'y vais donc autant que je peux y aller, sans tabou, sans honte, sans peur, en tremblant, en serrant les dents, en ouvrant les yeux, à mains nues. Aussi loin que je peux aujourd'hui. Puisque l'infini infatigable de l'innommable appelle l'infini infatigable de l'exploration. 3) Si vous deviez mettre en avant une phrase de ce livre, laquelle choisiriez-vous ? J'écris pour ne pas tomber. 4) Si ce livre était une musique, quelle serait-elle ? Volcano Songs de Meredith Monk, par exemple. Ou bien Hörstücke nach Texten con Heiner Müller de Heiner Goebbels 5) Qu'aimeriez-vous partager avec vos lecteurs en priorité ? Un questionnement qui ne s'arrête pas en route.

Contenu proposé par lechoixdeslibraires.com

Les derniers avis

Ce livre n'a pas encore d'avis. Donnez le vôtre et partagez-le avec la communauté de lecteurs.com

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Les dernières discussions

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre
Soyez le premier à en lancer une !

Afficher plus de discussions

Lancez une discussion

Pour lancer une discussion, vous devez être connecté...
Vous n'avez pas encore de compte ? Rendez-vous ici et laissez-vous guider !

Récemment sur lecteurs.com

Les livres les mieux notés de la semaine