Arena 13 t.1

Couverture du livre « Arena 13 t.1 » de Joseph Delaney aux éditions Bayard Jeunesse

4

3 notes

  • Nombre de page : 396
  • Collection : (non disponible)
  • Genre : Littérature jeunesse Romans / Contes / Fables
Résumé:

Une nouvelle saga de Joseph Delaney pour les ados !
Les temps sont funestes pour l'humanité, qui a presque disparue de la Terre, vaincue par des machines douées de conscience. Les derniers humains vivent confinés dans le pays de Midgard, entouré par une infranchissable barrière de... Lire la suite

Une nouvelle saga de Joseph Delaney pour les ados !
Les temps sont funestes pour l'humanité, qui a presque disparue de la Terre, vaincue par des machines douées de conscience. Les derniers humains vivent confinés dans le pays de Midgard, entouré par une infranchissable barrière de brouillard. Au-delà, personne ne sait précisément ce qu'est devenu le monde, car celui qui ose la franchir, disparaît à jamais, ou devient fou. Gindeen, la seule ville du pays, est réputée pour ses arènes, où toute la journée se succèdent des combats. Là, dans une citadelle, vit une sinistre créature Hob - il n'est pas humain - qui exerce une tyrannie sanglante sur la population. Doué de multiples vies, et capable de changer d'apparence à volonté, Hob enlève des femmes qu'il laisse exangues, provoque au combat des guerriers obligés de relever le défi et les tue. Un jour, Leif, un jeune garçon, va trouver Tyron, l'un des entraîneurs les plus réputés, et l'implore de se charger de sa formation, car il veut combattre dans la célèbre Arena 13 et espère vaincre Hob. Tyron, qui se fait habituellement payer très cher ses services, hésite longuement. Mais, séduit par la détermination du garçon, il finit par accepter de le prendre à l'essai, et gratuitement. Leif, qui n'a que l'expérience de combat de bâtons - dans lequel il excelle, s'installe donc chez Tyron où il entame son « apprentissage ». Il y fait la connaissance des deux autres disciples du maître : Deinon et Palm. Si le premier est plutôt avenant, Palm lui témoigne une hostilité immédiate, et le traite en rival..

Donner mon avis

Les derniers avis

  • 0.25

    Avis complet : http://vibrationlitteraire.com/2015/10/26/arena-13-joseph-delaney/

    C’est un superbe premier tome qui détonne ! Il est très addictif et a réussi à me prendre en otage pendant quelques jours. Une fois commencé, vous ne pouvez plus le lâcher. J’ai repris le temps de lire, étant très prise actuellement par mon travail.

    Venez à la rencontre de Leif, personnage principal de ce roman, jeune sudiste sans le sou, ambitieux, courageux mais aussi très attachant. Celui-ci va rencontrer 2 autres apprentis : Palm & Deinon mais surtout son maître de lame, l’incontournable Tyron. Attendez-vous tout de même à un brin de romance entre plusieurs combats car notre jeune Leif est aussi sentimental !
    Il y a assez peu de personnages différents quand on y pense mais il suffisent parfaitement !

    Attendez-vous à un univers pour le moins original. Le roman est une dystopie axée sur la technologie et le combat. L’univers présenté est une totale régression du monde tel que nous le connaissons et les humains vivent avec une technologie très pauvre, payant les frais d’une technologie beaucoup trop riche et évoluée chez leurs ancêtres !
    Cet univers est très dur lorsque l’on est pauvre mais aussi très violent, sanguinolent voir sans pitié.

    L’écriture est très agréable et vous transporte rapidement dans un autre monde pas toujours très tendre. Ce roman arrive à révolutionner le genre pourtant déjà bien exploité en alliant dystopie, combat, technologie et couple apprenti-maître.
    Plutôt destiné à un public jeune adulte, il n’en est pas moins violent de par ses combats et même parfois effrayant de par son terrible personnage Hob.

    L’intrigue est très bien menée avec plusieurs rebondissements que je n’ai pas forcément vu venir (d’où l’utilité de ne pas lire le résumé !).
    Le dénouement est loin d’être facile pour notre courageux héros et du coup c’est très appréciable là aussi ! La toile de fond n’est pas très belle à voir, hantée par un monstre sanguinaire hantant vos pires cauchemars et terrorisant la population depuis des décennies.
    La fin est habilement amenée, laissant une belle ouverture vers un tome 2 qui s’annonce être radicalement différent et que l’on attend dorénavant avec une grande impatience !

    En conclusion, comme vous l’aurez certainement compris, je vous le recommande vivement !

  • 0.2

    L'avis des Rêveurs et Mangeurs de Papier
    http://revesurpapier.blog4ever.com/arena-13-de-joseph-delaney

    Midgard, Terre des Vaincus. Enfermée dans un espèce d'enclos fait de brouillard depuis que les Djinns ont pris le contrôle, la population vit dans la terreur. Hob, un monstre sanguinaire, menace le pays. Il boit le sang de ses victimes, vole leur âme... Leif est un orphelin. Ses parents sont morts et il souhaite les venger à tout prix. Il quitte alors Mypocine pour se rendre à Gindeen, là où il demande à Tyron, grand maître de lame, de le former au combat en arène. Mais Leif ne veut pas combattre dans n'importe quelle arène. Il veut affronter Hob dans l'Arene 13. Et le vaincre.

    Leif est un jeune garçon ambitieux, qui ne manque pas de courage. Il a développé un talent tout naturel pour le combat et personne ne peut le nier. Il a du cran, il est obstiné, impulsif, impatient... mais pour réussir, il devra d'abord faire ses preuves. Pour le lecteur, Leif semble si jeune et si naïf, qu'on le trouve aussitôt attachant et brave. Son passé nous touche et son besoin de vengeance est justifié, même si ça nous paraît inconscient de sa part.

    En tant qu'apprenti, Leif devra se familiariser avec les règles et suivre un entrainement strict pour devenir un vrai combattant. Il doit par exemple travailler la programmation des Lacres, maîtriser les déplacements pendant le combat et c'est avec plaisir que nous suivons sa progression, jusqu'au Tournoi des Apprentis. L'auteur a choisi de créer tout un ensemble de règles, de conditions, et un vocabulaire précis liés aux combats et aux Arènes et j'ai beaucoup apprécié les découvrir. On se familiarise à cet univers en même temps que Lief et nous avons les explications au fur et à mesure de notre lecture. Voici un bon exemple avec les Lacres. Ce sont des créatures à l'apparence humaine, qui se battent et qui protègent les combattants pendant les affrontements. Des créatures bien mystérieuses guidées par les combattants eux-mêmes, et qui ne manqueront pas de vous intriguer, tant au niveau de leurs origines qu'au niveau de leur non-humanité.

    Les personnages secondaires sont eux aussi intéressants. On apprécie Tyron, le célèbre maître de lame, pour sa sagesse. Mais aussi la présence des autres apprentis avec qui Lief se lie d'amitié (ou pas). Puis il y a Kwin, la fille de Tyron qui se démarque par son caractère bien trempé. Je ne sais pas encore si je l'apprécie, mais j'ai aimé que ce soit une adolescente téméraire et imprévisible. J'ai d'ailleurs trouvé que les escapades nocturnes avec Kwin nous en apprennent davantage sur le fonctionnement de ce monde. Ces moments étaient particulièrement intéressants, et plus palpitants, à l'image de cette jeune fille.

    VERDICT : Un univers à découvrir! Arena 13 est une dystopie assez sombre,. On ne cesse de se demander à quel point Hob est redoutable, cruel et si il est possible de le vaincre. C'est une lecture accessible aux adolescents, grâce à une plume agréable et un style adapté à la jeunesse. Avec ce premier tome, Joseph Delaney a posé des bases solides en présentant des personnages convaincants, un décor qui attire l'attention, et en utilisant des termes bien spécifiques aux combats de lame. La lecture en ressort plus originale et passionnante. La suite des aventures semble très prometteuse. On peut s'attendre à de grands évènements!

  • 0.15

    Un roman ado sous forme de dystopie que j’ai apprécié mais sans plus. Pourquoi ? Tout simplement parce que j’ai trouvé qu’il mettait trop longtemps à démarrer. C’est le premier volet d’une trilogie. L’histoire est sympa, les personnages qu’ils soient principaux ou secondaires sont bien plantés. Par contre, trop de termes techniques tue le terme technique, l’auteur nous les balancent les uns à la suite des autres et le lecteur peut très vite se lasser et décrocher (ce fut mon cas), c’est bien dommage. Néanmoins, j’ai aimé la multitude des créatures et leurs descriptions.

    De l’action, des combats, des personnages intéressants, une relation élève-mentor très forte voilà quelques ingrédients de ce roman dystopique. L’auteur n’abat pas toutes ses cartes dans ce volet , il finit sans que certains mystères soient résolus, on se pose une multitude de questions , ce qui donne envie de lire le deuxième pour avoir les réponses manquantes. L’auteur de l’épouvanteur a décidément bien du talent. Ce livre devrait plaire à tout les lecteurs de dystopie et de romans d’aventure. Je ne serais pas surprise que les droits soient rachetés pour le cinéma car tout s’y prête.

    VERDICT

    Un cadeau sympa pour vos ados .

    https://revezlivres.wordpress.com/2015/11/21/arena-13-delaney-joseph/

Voir tous les avis

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Les dernières discussions

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre
Soyez le premier à en lancer une !

Lancez une discussion

Pour lancer une discussion, vous devez être connecté...
Vous n'avez pas encore de compte ? Rendez-vous ici et laissez-vous guider !

Du même auteur

L'épouvanteur t.4 ; le combat de l'épouvanteur Joseph Delaney BAYARD JEUNESSE

4.421052631

Voir tous les livres de Joseph Delaney

Autres éditions

Arena 13 t.1 Joseph Delaney BAYARD JEUNESSE

4

Voir toutes les éditions

Récemment sur lecteurs.com